Bures-les-Monts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec Buais-les-Monts, commune nouvelle du sud du département de la Manche limitrophe.
Bures-les-Monts
Le château médiéval de la Cour de Bas.
Le château médiéval de la Cour de Bas.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Vire
Canton Condé-sur-Noireau
Intercommunalité Communauté de communes Intercom de la Vire au Noireau
Maire délégué Alain Mauduit
Code postal 14350
Code commune 14115
Démographie
Gentilé Burinois ou Burais
Population 154 hab. (2014)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 48″ nord, 0° 57′ 55″ ouest
Altitude Min. 54 m – Max. 257 m
Superficie 5,21 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Souleuvre-en-Bocage
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Bures-les-Monts

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Bures-les-Monts

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Bures-les-Monts

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Bures-les-Monts

Bures-les-Monts est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Souleuvre-en-Bocage[1].

Elle est peuplée de 154 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune limitrophe du département de la Manche (commune de Guilberville) au nord, son territoire est limité au sud par la Vire, qui y empreinte une vallée encaissée (site des gorges de la Vire). Bures-les-Monts se situe en bordure du Saint-Lois, dans le Bocage virois. Typique du bocage, son habitat est dispersé, à tel point qu'il n'y a pas de réel bourg. Son principal lieu-dit, la Cour de Bas (église, mairie, château) est à 6,5 km à l'est de Pont-Farcy, à 11 km au sud de Torigni-sur-Vire, à 12 km à l'ouest du Bény-Bocage et à 18 km au nord de Vire[2].

Traversée par la seule route départementale no 306 qui passe par le principal lieu-dit (la Cour de Bas), la commune n'est pas pour autant éloignée des axes importants que constituent l'autoroute A84 et la D 674 (ancienne route nationale 174). La D 306 permet de rejoindre Campeaux (D 674) à l'est et la D 675 (ancienne route nationale 175) et Pont-Farcy à l'ouest. L'accès à l'A84 est à 4,5 km au nord vers Caen (sortie 40) et à 6 km à l'ouest vers Rennes (sortie 39).

Bures-les-Monts est dans le bassin de la Vire qui délimite le territoire au sud. Les eaux du territoire communal sont drainées par deux de ses affluents dont l'un, le ruisseau du Hamel au Brun, fait fonction de limite départementale au nord et communale à l'ouest. L'autre est entièrement sur la commune.

Le point culminant (256/257 m) se situe au nord-est, au lieu-dit le Perron. Le point le plus bas (54 m) correspond à la sortie de la Vire du territoire, à l'ouest. La commune est bocagère.

Communes limitrophes de Bures-les-Monts[3]
Guilberville (Manche) Guilberville (Manche) Mont-Bertrand
Campeaux
Pont-Farcy (Commune associée de Pleines-Œuvres) Bures-les-Monts[3] Malloué
Pont-Bellanger Pont-Bellanger Malloué

Toponymie[modifier | modifier le code]

Bures, Burum en 1269 à la suite d'une fausse latinisation[4] : le toponyme est issu du germanique bûr, « hutte »[4], ou bure, « ferme »[5]. En 1920, la commune de Bures adopte le nom de Bures-les-Monts afin d'éviter les homonymies (la commune est située sur le synclinal bocain).

Le gentilé est Burinois[6] ou Burais[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? 1977 H. Cousin - -
1977 mars 2008 Gérard Victoire - Agriculteur
mars 2008 en cours Alain Mauduit[8] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et un adjoint[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 154 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Bures-les-Monts[10]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Bures-les-Monts a compté jusqu'à 413 habitants en 1806.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
392 399 413 402 406 405 400 388 380
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
365 359 329 336 314 295 289 262 238
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
237 223 216 184 190 230 245 205 193
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
167 162 127 127 126 107 131 150 154
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame.
Les Trois Croix.
  • Église Notre-Dame.
  • Gorges de la Vire.
  • Les Trois Croix, calvaire du XVe siècle.
  • Château médiéval de la Cour de Bas.
  • Étang, près de l'église.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

La commune organise tous les ans les « Médiévales de Bures-les-Monts », sur le site du château. L'évènement a lieu le dimanche qui précède le 15 août et réunit, outre des démonstrations (tir à l'arc, présentation de métiers anciens), des expositions, culturelles ou marchandes. En 2009, on pouvait par exemple y trouver une exposition retraçant la vie de Richard Cœur de Lion, prêtée pour l'occasion par les Archives départementales du Calvados. Cette manifestation est financée par l'ATVS (Association touristique de la vallée de la Souleuvre) en partenariat avec la municipalité et le comité d'animation de la commune.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Recueil des actes administratifs du 16 octobre 2015 » (consulté le 19 octobre 2015)
  2. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  4. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  5. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253247-9), p. 135
  6. « Ouest-france.fr - Mairie de Bures-les-Monts » (consulté le 28 janvier 2013)
  7. « Site de la communauté de communes de Bény-Bocage - Bures-les-Monts » (consulté le 18 mars 2013)
  8. Réélection 2014 : « Le conseil municipal marqué par deux recours », sur Ouest-france.fr (consulté le 9 avril 2014)
  9. « Bures-les-Monts (14350) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 17 octobre 2015)
  10. Date du prochain recensement à Bures-les-Monts, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :