Stress (Buffy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stress
Épisode de Buffy contre les vampires
Titre original Goodbye Iowa
Numéro d'épisode Saison 4
Épisode 14
Réalisation David Solomon
Scénario Marti Noxon
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : sur The WB

Drapeau de la France France : sur M6

Chronologie
Précédent Piégée Une revenante, partie 1 Suivant
Liste des épisodes

Stress est le 14e épisode de la saison 4 de la série télévisée Buffy contre les vampires.

Résumé[modifier | modifier le code]

Buffy informe ses amis que Maggie Walsh a essayé de la tuer. Le groupe se demande si Riley est lui aussi impliqué. Riley arrive sur ces entre-faits et nie toute responsabilité. Il refuse malgré tout de reconnaître que le professeur Walsh a voulu tuer Buffy. Le Scooby-gang au complet se cache chez Alex car l'Initiative n'a pas connaissance de l'existence de ce dernier. Adam s'échappe de l'Initiative alors que le corps de Maggie Walsh est retrouvé. Le lendemain, on apprend que le corps d'un jeune garçon a été retrouvé mutilé. Buffy part enquêter. Sur place, elle rencontre Riley qui lui apprend que Walsh a été tuée. Buffy remarque que Riley a un comportement anormal car il est extrêmement nerveux et irritable. Willow et Tara font un rituel pour trouver des signes d'activité démoniaque sur Sunnydale mais Tara sabote volontairement le rituel (on ne sait pourquoi que dans l'épisode les Liens du sang).

Buffy et Alex s'introduisent dans l'Initiative et surprennent une conversation de deux scientifiques à propos des drogues de combat que les soldats ne peuvent prendre à cause de leur mobilisation pour retrouver l'assassin du professeur Walsh. Buffy prend le Dr Angleman en otage pour lui soutirer des informations. À ce moment Adam fait son apparition, cherchant des explications sur sa nature et révélant qu'il est l'auteur du meurtre de Walsh. Ensuite, il tue Angleman et blesse Riley avant de quitter les lieux. Riley est emmené à l'hôpital pour récupérer.

Références internes[modifier | modifier le code]

Anya évoque l'épisode Halloween au sujet de l'expérience militaire d'Alex.

Statut particulier[modifier | modifier le code]

Noel Murray, du site A.V. Club, estime que, comme l'épisode précédent, celui-ci, qui en est la suite directe et qui « traite en grande partie de la construction de l'identité », comporte « beaucoup de bons moments » mais que « tout arrive trop vite », ce qui est à la fois une « volonté admirable » de la part des scénaristes de bousculer le téléspectateur mais aussi un « un peu dommage » pour toutes les situations potentiellement intéressantes « gaspillées »[1]. Les rédacteurs de la BBC se félicitent que le personnage de Riley devienne plus intéressant et mettent en avant l'interprétation de Marc Blucas mais trouvent en revanche qu'Adam, le grand méchant de la saison, est une « énorme désillusion »[2]. Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, lui donne la note de B-, évoquant un « épisode passable qui se concentre beaucoup plus sur l'intrigue que sur les personnages » ce qui met en lumière la relative faiblesse de l'arc narratif principal de la saison, les bons côtés de l'épisode étant le déclin de la santé mentale de Riley en raison de son état de manque « vraiment bien mis en scène et interprété » ainsi que les scènes hilarantes dans la cave d'Alex[3].

Analyse[modifier | modifier le code]

Dans son livre, Gregory Stevenson remarque que cet épisode se rapproche de Frankenstein ou le Prométhée moderne de Mary Shelley et de l'avertissement qu'il donne sur les dangers de la science quand elle n'est pas accompagnée de l'éthique. Comme le monstre de Frankenstein, Adam rencontre un petit garçon dans les bois, un petit garçon qui joue ici avec une figurine de cyborg avant qu'Adam, un vrai cyborg, ne le tue. Un peu plus tard dans l'épisode, on retrouve le Scooby-gang en train de regarder Bip Bip et Coyote à la télévision et Buffy, voyant que la technologie du coyote se retourne contre lui dans le cartoon, se plaint que ça n'arrive jamais en vrai. Or, c'est ce qui est en train de se passer dans la série car la technologie de l'Initiative, qui a créé Adam au mépris de toute règles morales, va finir par causer sa propre destruction[4].

Pour Marti Noxon, scénariste de l'épisode, la perte de l'innocence de Riley, qui commence à voir la véritable nature de l'Initiative, symbolise le fait que l'université est un lieu où on perd les certitudes que l'on avait jusque là et où notre vision du monde se trouve changée par ce que l'on y apprend[5].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Noel Murray, « Goodbye Iowa », sur A.V. Club (consulté le 11 février 2014)
  2. (en) « Goodbye Iowa - Review », sur BBC (consulté le 11 février 2014)
  3. (en) Mikelangelo Marinaro, « Goodbye Iowa », sur criticallytouched.com (consulté le 11 février 2014)
  4. Gregory Stevenson, Televised Morality: The Case of Buffy the Vampire Slayer, Extraits du livre, Hamilton Books, 2004, ISBN 0-7618-2833-8.
  5. Intégrale de la saison 4, disque 6, documentaire sur l'ensemble de la saison

Lien externe[modifier | modifier le code]