Les Liens du sang (Buffy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Liens du sang et Family.
Les Liens du sang
Épisode de Buffy contre les vampires
Titre original Family
Numéro d'épisode Saison 5
Épisode 6
Réalisation Joss Whedon
Scénario Joss Whedon
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : 7 novembre 2000 sur The WB

Drapeau de la France France : 31 mai 2001 sur M6

Chronologie
Précédent Sœurs ennemies La Faille Suivant
Liste des épisodes

Les Liens du sang est le 6e épisode de la saison 5 de la série télévisée Buffy contre les vampires.

Résumé[modifier | modifier le code]

Buffy révèle à Giles la véritable nature de Dawn. Willow vient rappeler à tout le groupe que l'anniversaire de Tara est pour le lendemain. Alors que Tara est à la boutique de magie, elle reçoit la visite de son frère qui vient la prévenir qu'il est venu la voir avec son père et sa cousine. Tara n'a pas l'air ravie et elle rencontre plus tard son père qui lui reproche de toujours faire de la magie et d'avoir quitté la maison. Il menace de révéler à ses amis sa nature démoniaque si elle ne veut pas rentrer avec eux. Tara jette alors un sort pour empêcher ses amis de voir ce qu'elle pense être sa vraie nature alors que Gloria, de son côté, a envoyé des démons la débarrasser de Buffy.

Alors que tout le Scooby-gang est réuni à la boutique de magie, les démons envoyés par Gloria leur sont invisibles à cause du sort jeté par Tara. Buffy est aidée par Spike, qui est le seul à pouvoir voir les démons. Tara arrive ensuite et, se rendant compte de ce qu'elle a fait, annule le sortilège. Les démons sont alors tous tués par Buffy. La famille de Tara fait son entrée avec la ferme intention de ramener Tara chez eux, expliquant au groupe que les femmes de leur famille deviennent démoniaques quand elles atteignent leur 20e anniversaire. Tout le Scooby-gang fait alors bloc derrière Tara, obligeant sa famille à renoncer à ses projets. Spike prouve ensuite à tout le monde que Tara n'est pas de nature démoniaque en la frappant, ce qui déclenche aussitôt sa puce. Toute cette histoire n'était que pure invention afin de maintenir les femmes de la famille sous la domination patriarcale. La famille de Tara quitte les lieux, laissant une Tara épanouie avec sa véritable famille.

Références internes[modifier | modifier le code]

La raison pour laquelle Tara avait délibérément saboté un sort de localisation des démons dans l'épisode de la saison 4 Stress trouve son explication dans cet épisode. Sandy, la vampire que Riley rencontre au bar de Willy, est la jeune femme qui avait été mordue par le double vampirique de Willow dans l'épisode de la saison 3 Les Deux Visages.

Statut particulier[modifier | modifier le code]

Cet épisode est centré sur Tara, qui est définitivement intégrée à la « famille » du Scooby-gang. Noel Murray, du site A.V. Club, évoque un épisode « mené adroitement », même s'il trouve l'idée du complot patriarcal « un peu absurde », et dont la conclusion est « très touchante »[1]. Les rédacteurs de la BBC ont des avis partagés, deux d'entre eux donnant des avis favorables en louant l’interprétation d'Amber Benson et le scénario élégant, alors que les deux autres sont plus mitigés, trouvant qu'il y a de très bonnes scènes mais reprochant respectivement à l'épisode une intrigue trop dispersée et une conclusion trop mièvre[2]. Pour Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, qui lui donne la note de B-, les intrigues secondaires de l'épisode « fonctionnent beaucoup mieux que l'histoire principale, principalement à cause du côté unidimensionnel de la famille de Tara » et l'épisode est finalement « assez simpliste dans sa caractérisation mais réussit néanmoins à fournir un solide divertissement »[3].

Analyse[modifier | modifier le code]

Bien que jusqu'à présent toujours présentée comme une « gentille fille » dans la série, Tara Maclay est décrite ici par sa famille comme mauvaise. Pour Lorna Jowett, il s'agit d'une dénonciation féministe du fait que « les femmes puissantes sont subordonnées et les femmes "mauvaises" sont démonisées »[Jowett 1]. Lorsque par la suite, Willow déclare à Tara « Je réfléchis à ce qu'avec quoi tu as grandi et quand je te regarde, cela me rend fière, cela me fait t'aimer encore plus », Jowett y voit la « capacité de Tara à transcender les limitations de sa famille, et plus généralement, les limitations de l'hétérosexualité et du système patriarcal pour qui des femmes puissantes sont forcément mauvaises »[Jowett 2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Noel Murray, « Family », sur A.V. Club (consulté le 9 juin 2013)
  2. (en) « Family - Review », sur BBC (consulté le 9 juin 2013)
  3. (en) Mikelangelo Marinaro, « Family », sur criticallytouched.com (consulté le 9 juin 2013)
  • (en) Lorna Jowett, Sex and the slayer : a gender studies primer for the Buffy fan, Wesleyan University Press,‎ 2005, 241 p. (ISBN 0-8195-6758-2)
  1. p. 50
  2. p. 51-52