Moloch (Buffy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moloch (homonymie).
Moloch
Épisode de Buffy contre les vampires
Molok.jpg
Croquis de la statue du Moloch

Titre original I, Robot… You, Jane
Numéro d'épisode Saison 1
Épisode 8
Réalisation Stephen Posey
Scénario Ashley Gable et Thomas A. Swyden
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : sur The WB

Drapeau de la France France : sur M6

Chronologie
Précédent Alias Angelus La Marionnette Suivant
Liste des épisodes

Moloch est le huitième épisode de la première saison de la série télévisée Buffy contre les vampires.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1418, en Italie, le démon Moloch est enfermé, par le moyen d'un rituel, dans un grimoire par des moines. Willow, en scannant le grimoire, libère Moloch dans le réseau Internet. Celui-ci commence alors à communiquer avec Willow, sous le pseudonyme de Malcolm, par l'intermédiaire de salons de discussions online et charge deux élèves du lycée de Sunnydale passionnés d'informatique, Dave et Fritz, de surveiller Buffy. Willow commence à être très attirée par sa relation virtuelle à laquelle elle consacre beaucoup de temps, inquiétant Buffy et Alex par son comportement. Buffy suit Dave, car ce dernier lui semble suspect, jusqu'au siège d'une société d'informatique, CRD. Alors que cette société a fait faillite, il règne une activité anormale au siège. Willow, de son côté, commence à devenir suspicieuse envers Malcolm car celui-ci semble en savoir long sur Buffy. Giles et Jenny Calendar, la professeur d'informatique, découvrent que le livre de Moloch a été vidé de son contenu.

Moloch charge Dave de tuer Buffy mais le lycéen est pris de remords au dernier moment, ce qui sauve Buffy. Moloch fait alors tuer Dave par Fritz. Giles parle à Buffy et Alex du livre de Moloch et tous trois réalisent alors ce qui s'est passé. Peu après, Buffy découvre que Moloch et Malcolm ne font qu'un. Buffy et Alex se rendent chez Willow mais trouve sa maison vide car Willow a été enlevée par Fritz. Les deux jeunes gens vont donc au siège de CRD alors que Giles demande de l'aide à Mlle Calendar pour trouver un moyen d'emprisonner à nouveau Moloch. Le sort qu'ils créent ensemble expulse Moloch de l'Internet, le projetant dans le corps de robot qu'il s'est fait construire par CRD. Buffy et Alex se sont introduits dans l'entreprise et y trouvent Moloch et Willow. Un combat s'ensuit à l'issue duquel Moloch est tué par électrocution.

Production[modifier | modifier le code]

Le prénom de Jenny Calendar n'est jamais mentionné dans ce premier épisode où elle apparaît et elle est prénommée Nicki dans le script. Ce prénom encore inutilisé a été par la suite changé en Jenny pour éviter à l'équipe de faire la confusion avec le surnom par lequel était appelé l'acteur Nicholas Brendon[1]. Le scénariste Drew Z. Greenberg décrit la scène finale, où Buffy, Willow et Alex réalisent à quel point leurs vies sentimentales « craignent » comme un « moment très honnête, drôle et réel » et la cite comme l'un de ses passages préférés de la série[2].

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le titre original de l'épisode est un mélange entre la phrase « Moi Tarzan, toi Jane » et le recueil de nouvelles de science-fiction I, Robot d'Isaac Asimov.
  • « My spider-sense is tingling » (« mon sens d'araignée me démange »). C'est la phrase utilisée par Spider-Man lorsqu'il sent le danger grâce à ses pouvoirs d'araignée.
  • Le personnage de Dave peut être une référence à Dave Bowman, l'humain de 2001, l'Odyssée de l'espace, qui éteint l'ordinateur HAL 9000. D'ailleurs, quand Giles et Jenny Calendar réalisent le rituel de rematérialisation, l'écran de l'ordinateur flashe en différentes couleurs, d'une manière très similaire à une scène à la fin de la version cinématographique de 2001 : L'Odyssée de l'espace.

Statut particulier[modifier | modifier le code]

Cet épisode est généralement considéré comme l'un des moins bons de toute la série. Noel Murray, du site A.V. Club, estime que l'épisode est « absurde », n'arrive jamais à trouver le ton juste et gâche l'opportunité d'explorer des thèmes importants[3]. Pour Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, qui lui donne la note de F, l'épisode « essaie de tenir un propos substantiel mais échoue lamentablement », était « démodé » même au moment de sa première diffusion, et comporte des « dialogues et un rythme ennuyeux », ses seuls aspects positifs étant « l'introduction de Jenny Calendar et ses discussions avec Giles sur les vertus et les dangers de la technologie » ainsi que sa dernière scène[4]. Daniel Erenberg, de Slayage, évoque un épisode « plutôt exécrable », dont les seuls mérites sont d'offrir le premier aperçu intéressant du personnage de Willow et la première apparition de celui de Jenny Calendar, et qui comporte la « bourde la plus flagrante » de toute la série avec la date de naissance de Buffy sur un écran d'ordinateur qui est différente lors du plan suivant[5]. Seule la BBC délivre une critique positive, estimant l'épisode « très satisfaisant », malgré une « intrigue rebattue », comportant un « message sous-jacent bienvenu sur la dissémination de l'information » et mettant en avant la « formidable interprétation » d'Alyson Hannigan[6].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Christopher Golden et Nancy Holder, The Watcher's Guide, Vol. 1., Pocket Books,‎ 1998
  2. (en) Drew Z. Greenberg"Favorite Episodes" (Buffy the Vampire Slayer, The Chosen Collection DVD Special Features) [DVD (Region 2)]. United States: 20th Century Fox.
  3. (en) Noel Murray, « I, Robot, You Jane », sur A.V. Club (consulté le 10 septembre 2013)
  4. (en) Mikelangelo Marinaro, « I, Robot, You Jane », sur criticallytouched.com (consulté le 10 septembre 2013)
  5. (en) Daniel Erenberg, « Misfires », sur Slayage (consulté le 10 septembre 2013)
  6. (en) « I, Robot, You Jane - Review », sur BBC (consulté le 10 septembre 2013)