Alias Angelus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alias Angelus
Épisode de Buffy contre les vampires
Titre original Angel
Numéro d'épisode Saison 1
Épisode 7
Réalisation Scott Brazil
Scénario David Greenwalt
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : 14 avril 1997 sur The WB

Drapeau de la France France : 29 mai 1998 sur M6

Chronologie
Précédent Les Hyènes Moloch Suivant
Liste des épisodes

Alias Angelus est le 7e épisode de la saison 1 de la série télévisée Buffy contre les vampires.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la suite d'une attaque d'un trio de guerriers vampires envoyés par le Maître, Buffy invite Angel, blessé, à se réfugier chez elle. Ils y dorment. Quand Alex l'apprend, le lendemain, il se montre terriblement jaloux et croit, à tort, qu'ils ont couché ensemble. Le soir, en rentrant chez elle, Buffy trouve Angel dans sa chambre, où il a passé la journée. Le couple échange son premier baiser mais Angel, d'émotion, se change en vampire. Se rendant compte que Buffy a découvert qu'il était un vampire, Angel s'enfuit.

En apprenant que le Trio de guerriers n'a pas réussi à éliminer la Tueuse, le Maître autorise Darla à les tuer. Darla met alors en place un plan pour retourner Buffy contre Angel en lui faisant croire que celui-ci est toujours un « méchant » vampire. Elle se fait inviter par Joyce et la mord avant de la jeter, inconsciente, dans les bras d'Angel et de s'enfuir. Buffy arrive à ce moment et se bat contre Angel, le chassant de chez elle. Giles découvre plus tard en parlant avec Joyce que c'est Darla, et non Angel, qui l'a agressée. Pendant ce temps, Buffy traque Angel jusqu'au Bronze mais, au moment de porter le coup fatal, tous deux restent figés. Angel lui raconte alors qu'on lui a jeté une malédiction qui lui a fait retrouver son âme et qu'il a depuis conscience de ses actes, qu'il vit dans le remords et qu'il n'a pas fait de mal à un humain depuis plus de cent ans. Darla arrive à ce moment-là, annonce à Buffy qu'elle a engendré Angel et qu'ils sont de très anciens amants, avant d'essayer d'éliminer la Tueuse. Angel décide alors de sauver Buffy en tuant Darla. Le lendemain, Buffy remercie Angel mais tous deux conviennent, après un baiser passionné, que leur histoire ne les mènera nulle part.

Références internes[modifier | modifier le code]

Bien qu'il affirme le contraire, Angel s'est nourri d'humains dans la centaine d'années qui précède les événements de l'épisode. Il a notamment transformé Sam Lawson en vampire en 1943 (épisode Le Sous-marin) et s'est nourri d'un serveur de café blessé par balle à la fin des années 1970 (épisode Orphée).

C'est le premier épisode de la série à introduire un réel danger (ici le Trio) pour les personnages centraux, bien qu'ils aient vaincu des adversaires plus forts, pour développer de manière consécutive une scène d'amour entre eux, conférant à leurs domiciles respectifs un caractère protecteur qu'ils n'avaient jamais eu. Dans l'épisode central de la saison 2 (Innocence) des causes similaires entraîneront des effets secondaires similaires sur Angel. Mais cette fois, c'est chez Angel qu'ils se retrouveront.

Statut particulier[modifier | modifier le code]

C'est dans cet épisode que la nature vampirique d'Angel est révélée. Noel Murray, du site A.V. Club, estime que c'est jusqu'ici « le meilleur épisode de la saison 1 » et met en avant la façon dont il utilise « astucieusement un classique du folklore vampirique », le fait qu'ils ne peuvent entrer dans une habitation sans y être invité par son occupant légitime, ainsi que les révélations enrichissantes sur les personnages, l'humour noir et les rebondissements[1]. La BBC évoque un épisode « charnière, riche en détails sur la construction des personnages » et « bâti habilement avec plusieurs fils de l'intrigue qui se développent en parallèle » malgré un « rythme qui semble parfois entretenu artificiellement pour frustrer le téléspectateur »[2]. Pour Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, qui lui donne la note de A-, cet épisode, bien qu'il soit handicapé par les défauts récurrents de la saison 1 au niveau « musique, effets spéciaux et réalisation », est l'un des rares de la saison à bien fonctionner sur tous les points, notamment grâce à l'alchimie entre Sarah Michelle Gellar et David Boreanaz, et introduit « une histoire durable et pertinente » qui est une « excellente préparation » pour les thèmes de la saison 2[3].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en fin d'épisode[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Noel Murray, « Angel », sur A.V. Club (consulté le 28 mai 2013)
  2. (en) « Angel - Review », sur BBC (consulté le 28 mai 2013)
  3. (en) Mikelangelo Marinaro, « Angel », sur criticallytouched.com (consulté le 28 mai 2013)