Rouge passion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rouge passion
Épisode de Buffy contre les vampires
Titre original Seeing Red
Numéro d'épisode Saison 6
Épisode 19
Réalisation Michael Gershman
Scénario Steven S. DeKnight
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : 7 mai 2002 sur UPN

Drapeau de la France France : 6 août 2002 sur M6

Chronologie
Précédent Entropie Les Foudres de la vengeance Suivant
Liste des épisodes

Rouge passion est le 19e épisode de la saison 6 de la série télévisée Buffy contre les vampires

Résumé[modifier | modifier le code]

Willow et Tara se sont réconciliées et ont passé la nuit ensemble. Buffy a, quant à elle, l'intention d'en finir avec le Trio. Elle découvre que les trois acolytes ont abandonné leur repaire. Elle manque d'être tuée par le piège qu'ils lui avaient préparé. De leur côté, Warren, Andrew et Jonathan s'emparent de deux globes démoniaques, les orbes de Nezzla'khan. Ils donnent à leur porteur une force extraordinaire, comme le prouve Warren en tuant facilement un démon. Néanmoins, Warren et Andrew ne font plus confiance à Jonathan et complotent pour s'en débarrasser. Warren teste ensuite sa nouvelle force au Bronze où il corrige l'un de ses anciens persécuteurs de l'époque du collège. Alex, qui se trouve là, tente d'intervenir mais est à son tour facilement mis hors de combat par Warren.

Alors que Buffy est dans sa salle de bains, Spike fait irruption. Il tente de la convaincre que leur histoire n'est pas finie et qu'elle l'aime elle aussi. Emporté, il essaie de la violer, mais Buffy réussit à le repousser. Spike prend alors conscience de ce qu'il vient de faire et quitte la maison. Alex arrive peu après, réalisant ce qui s'est passé. Il avertit Buffy de sa mésaventure avec Warren. Elle retrouve Warren en train de dévaliser un fourgon blindé. Un combat s'engage sans qu'aucun des deux ne prenne le dessus. Jonathan intervient alors et souffle à l'oreille de Buffy qu'il faut qu'elle détruise les globes, ce que Buffy fait peu après. Warren s'enfuit alors en utilisant un réacteur dorsal mais Andrew et Jonathan sont arrêtés par la police.

Spike, ayant réalisé qu'il n'est plus un monstre sans pouvoir être un humain, quitte Sunnydale avec l'idée de changer les choses. Alors que Buffy et Alex discutent dans le jardin des Summers, Warren arrive pour se venger. Sortant un revolver, il fait feu sur Buffy, qu'il touche à la poitrine. En s'enfuyant, il vide son chargeur à l'aveuglette. Une balle perdue touche Tara, qui se trouvait dans la chambre avec Willow. La jeune femme meurt sur le coup.

Production[modifier | modifier le code]

À propos de la scène où Spike tente de violer Buffy, l'acteur James Marsters a déclaré que c'est l'une des choses les plus difficiles qu'il ait jamais eu à faire et qu'il ne tournerait plus jamais de scènes semblables[1]. De nombreux fans de la série ont réagi de façon virulente à cette scène qui faisait passer l'héroïne de la série, symbole féministe fort, pour une victime et l'un des personnages les plus populaires pour un violeur. Les scénaristes avaient conscience du risque de rejet de la part des fans mais tenaient à ce que Spike prenne conscience qu'il lui fallait récupérer son âme à travers une scène particulièrement forte[2].

Quant à l'autre scène très forte de l'épisode, la mort de Tara, l'actrice Amber Benson a révélé que Sarah Michelle Gellar et elle-même étaient toutes deux en larmes après son tournage[3], alors qu'Alyson Hannigan a dû pour sa part refaire à seize reprises la scène où son chemisier est éclaboussé par le sang de Tara car la tache de faux sang n'était jamais à l'endroit voulu[4].

Références internes[modifier | modifier le code]

L'allusion d'Alex comme quoi il est à moitié poisson fait référence aux stéroïdes qu'il a dû prendre quand il était dans l'équipe de natation du lycée, dans l'épisode Les Hommes-Poissons.

Statut particulier de l'épisode[modifier | modifier le code]

C'est l'unique épisode de la série où Amber Benson apparaît au générique et c'est également celui où le personnage qu'elle interprète, Tara Maclay, trouve la mort. Joss Whedon avait depuis longtemps cette idée en tête afin d'accentuer le choc provoqué par cette mort inattendue. Il avait voulu faire cela dès le premier épisode de la série en mettant le personnage de Jesse au générique, mais n'avait pas pu le faire à l'époque pour des raisons budgétaires[5].

Deux évènements clés de la série se produisent dans cet épisode. Tout d'abord la tentative de viol de Spike sur Buffy, acte dont la gravité fait prendre conscience au vampire qu'il doit tout faire pour récupérer son âme. Et, à la fin de l'épisode, la mort de Tara, qui était un personnage important de la série depuis le milieu de la saison 4 et qui fait basculer Willow dans la magie noire.

La rédaction d'Entertainment Weekly le classe à la 16e place des meilleurs épisodes des séries de Whedon, le comptant comme un double épisode avec Les Foudres de la vengeance, avec en commentaire : « Nous sommes pleinement nous-mêmes lorsque nous faisons l'expérience de la joie la plus absolue ou de la misère la plus abjecte. […] Dark Willow devient le grand méchant de la saison 6 et sa voie vers la destruction gratuite est à la fois cathartique et dévastatrice »[6]. Noel Murray, du site A.V. Club, évoque un épisode « vraiment fort » « qui utilise bien les histoires développées toute la saison » avec un rebondissement final qui lui a fait mal et qui est « peut-être le plus cruel » de toute la série[7]. Les rédacteurs de la BBC estiment que la scène où Spike agresse Buffy est « un peu déplacée » et ressemble à un « tour bon marché pour forcer le téléspectateur à le détester » mais que la scène finale est un « succès inconditionnel »« on ne peut pas être préparé à la puissance des dernières images »[8]. Pour Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, qui lui donne la note de A-, l'épisode est « un peu inégal dans son ton ce qui fait qu'il n'arrive pas à atteindre sa pleine mesure » mais il demeure « très solide » avec un dénouement « choquant et d'une intensité absolue »[9].

Analyse[modifier | modifier le code]

Dans son essai sur le sexe et la violence dans Buffy, Gwyn Symonds trouve la scène de la tentative de viol « complexe techniquement et émotionnellement » car, à la différence de la plupart des scènes de ce genre au cinéma ou à la télévision, celle-ci, avec la caméra alternant les gros plans sur Spike et Buffy, pousse le téléspectateur à éprouver de l'empathie pour les deux personnages à la fois[10]. Le téléspectateur peut ressentir comment Spike est déchiré par la perversité de son acte, ce qui donne une perspective encore plus dérangeante à la scène[1].

La mort de Tara, causée par une balle de pistolet, est quant à elle délibérément brutale et terre-à-terre (il n'y a aucune cause surnaturelle à sa mort) en rupture totale avec les nombreuses métaphores utilisées dans la série, et également dans le but d'introduire une réflexion sur la légalité des armes à feu aux États-Unis[4].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en fin d'épisode[modifier | modifier le code]

  • James Charles Leary : Clement
  • Garrett Brawith : Frank

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Intégrale de la saison 6, disque 6, documentaire sur l'ensemble de la saison
  2. (en) Gwyn Symonds, « Spike Fans and Reception of Buffy the Vampire Slayer », sur Refractory (consulté le 31 mars 2012)
  3. Interview d'Amber Benson sur BBC Cult
  4. a et b Intégrale de la saison 6, disque 3, interview de Joss Whedon et d'une partie du casting à l'Academy of Television Arts & Sciences le 18/06/2002
  5. Intégrale de la saison 1, disque 1, commentaire audio de Bienvenue à Sunnydale
  6. (en) « 25 Best Whedonverse Episodes », Entertainment Weekly (consulté le 21 octobre 2011)
  7. (en) Noel Murray, « Seeing Red/Benediction », sur A.V. Club (consulté le 25 octobre 2012)
  8. (en) « Seeing Red - Review », sur BBC (consulté le 25 octobre 2012)
  9. (en) Mikelangelo Marinaro, « Seeing Red », sur criticallytouched.com (consulté le 10 mai 2013)
  10. Gwyn Symonds, "Solving Problems with Sharp Objects": Female Empowerment, Sex and Violence in Buffy the Vampire Slayer sur Slayage