Maggie Walsh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maggie Walsh
Personnage de fiction apparaissant dans
Buffy contre les vampires.

Sexe Féminin
Espèce Humain
Activité(s) Professeur, Chef de l'Initiative, Scientifique

Créé par Joss Whedon
Interprété par Lindsay Crouse
Série(s) Buffy contre les vampires
Première apparition Disparitions sur le campus (4x01)
Dernière apparition Phase finale (4x21)
Saison(s) 4
Épisode(s) 9

Maggie Walsh est un personnage fictif de la série télévisée Buffy contre les vampires. Le personnage est interprété par Lindsay Crouse.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Maggie Walsh apparaît dans la saison 4, à l'origine comme alliée de Buffy, mais devient une ennemie lorsqu'elle décide de tuer Buffy pour éliminer la menace qu'elle représente pour l'Initiative, projet gouvernemental secret qu'elle dirige. Sa couverture est d'être un professeur de psychologie de l'université de Sunnydale. Elle a comme assistant Riley Finn avec qui elle a une relation quasi-filiale. D'ailleurs la jalousie qu'elle éprouve quand Riley sort avec Buffy est la seconde raison, en plus de la curiosité mal placée de la Tueuse, pour laquelle elle essaie de l'éliminer dans l'épisode Piégée. Elle est à l'origine d'Adam, son projet secret, un hybride entre démon et robot d'une intelligence et d'une force immenses. Ce dernier la tue à la fin de l'épisode Piégée. Mais une fois morte, son corps sert à Adam qui la réanime pour qu'elle l'assiste pour terminer le projet 314.

Elle est intelligente, mais extrêmement froide et tente de tuer Buffy sans culpabiliser. Giles ne peut pas supporter son caractère, et fait tout pour lui faire peur (sous sa forme de démon dans l'épisode 314) ou l'énerver. Pour Lorna Jowett, Walsh est masculinisée par son triple rôle de professeur, scientifique et leader[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lorna Jowett, Sex and the Slayer : A Gender Studies Primer for the Buffy Fan, Wesleyan University Press,‎ 2005 (ISBN 0-8195-6758-2), p. 175-176