Bip Bip et Coyote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bip, Coyote (homonymie) et Road Runner.

Bip Bip et Coyote

Titre original Wile and Road Runner
Création Chuck Jones
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Nb. d'épisodes 48
Durée Environ 6 minutes
Diff. originale 16 septembre 1949

Bip Bip et Coyote (en anglais Road Runner and Wile E. Coyote, le E étant l'abréviation d’Ethelbert) est une série de cartoons américains, produits par le studio Warner Bros.

Les deux personnages principaux, Bip Bip et Vil Coyote, ont été créés en 1949 par Chuck Jones. Il s'est inspiré du livre de Mark Twain À la dure (Roughing It), où Twain nota que les coyotes étaient affamés et voulaient chasser un Grand Géocoucou (roadrunner). Le jeu comique se base sur le principe du chat qui court éternellement après la souris, comme dans Tom et Jerry.

La série arrive pour la première fois en France en 1972 (sur l'ORTF), puis elle est rediffusée de 1989 à 2003 dans les émissions Ça Cartoon et Décode pas Bunny sur Canal+, dans Bunny Tonic sur France 3 à partir de 2001, et régulièrement sur Boomerang depuis 2003. Au Québec, elle a été diffusée sur Télétoon.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bip Bip représenté sur une Plymouth Superbird.
Le Grand Géocoucou (Greater Roadrunner ou simplement roadrunner en anglais) qui a inspiré le personnage de Bip Bip.

Bip Bip est un drôle d'oiseau bleu (en réalité, un Grand Géocoucou) qui sillonne les routes du désert au sud des États-Unis. Un coyote (Vil Coyote) décide de le pourchasser malgré la grande rapidité de sa proie. Coyote n'a alors de cesse d'inventer des stratagèmes loufoques (du patin à réacteur à la catapulte géante) pour capturer son repas. Il voit ses idées se retourner les unes après les autres contre lui : pétard mouillé, élastique capricieux ou enclume facétieuse. Coyote se fait prendre à chaque fois à son propre piège tandis que Bip Bip, farceur et malin, commente la situation avec un humour grinçant à l'aide d'un panneau qu'il tient dans une patte, avant de repartir en lâchant un « bip bip ! » provocateur.

Coyote n'attrape Bip Bip que dans un seul épisode, Soup or Sonic, mais il n'est pas en mesure d'en profiter car devenu minuscule.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

La série comporte 45 cartoons d'environ 6 minutes, un court métrage de 26 minutes intitulé Adventures of the Road-Runner (1962) qui devait être le pilote d'une série TV, ainsi qu'une poignée d'épisodes web diffusés sur Internet. Dans la majorité des épisodes réalisés par Chuck Jones, le cartoon commence par une présentation des deux personnages, avec comme gag récurrent la mention d'un nom latin fictif censé désigner leur espèce animale. En 2010, la Warner Bros. Animation a repris les personnages dans une nouvelle série intitulée Looney Toons 3D.

No  Année Titre français Titre anglais Durée (min:s) Réalisateur Nom latin de Bip Bip Nom latin de Vil Coyote
1 1949 Vite fait, mal fait Fast and Furry-ous 6:55 Charles M. Jones Acceleratii incredibus Carnivorous vulgaris
2 1952 Beep, Beep Beep, Beep 6:45 Charles M. Jones Accelerati incredibilus Carnivorous vulgaris
3 1952 Poursuite et Fin Going! Going! Gosh! 6:25 Charles M. Jones Acceleratti incredibilis Carnivorous vulgaris
4 1953 Coyote fend l'air Zipping Along 6:55 Charles M. Jones Velocitus tremenjus Road-Runnerus digestus
5 1954 Abus dangereux Stop! Look! And Hasten! 7:00 Charles M. Jones Hot-roddicus supersonicus Eatibus anythingus
6 1955 À vos marques, prêts... pfiou Ready, Set, Zoom! 6:55 Charles M. Jones Speedipus rex Famishus-famishus
7 1955 Fuselage de pierre Guided Muscle 6:40 Charles M. Jones Velocitus delectiblus Eatibus almost anythingus
8 1956 Vrroum ! Gee Whiz-z-z-z-z-z-z 6:35 Charles M. Jones Delicius-delicius Eatius birdius
9 1956 Les voilà repartis There They Go-Go-Go! 6:35 Chuck Jones Dig-outius tid-bittius Famishius fantasticus
10 1957 Omelette aux gnons Scrambled Aches 6:50 Chuck Jones Tastyus supersonicus Eternalii famishiis
11 1957 Prenez-en de la graine Zoom and Bored 6:00 Chuck Jones Birdibus zippibus Famishus vulgarus
12 1958 Et que ça saute ! Whoa, Be Gone! 6:10 Chuck Jones Birdius high-ballius Famishius vulgaris ingeniusi
13 1958 Y a-t-il quelqu'un en ligne ? Hook, Line, and Stinker 5:55 Chuck Jones Burnius-roadibus Famishius-famishius
14 1958 Hip Hip Hourra ! Hip Hip-Hurry ! 6:00 Chuck Jones Digoutius-unbelieveablii Eatius-slobbius
15 1959 Roule ma poule Hot-Rod and Reel! 6:25 Chuck Jones Super-sonicus-tastius Famishius-famishius
16 1959 Rien ne sert de courir Wild about Hurry 6:45 Chuck Jones Batoutahelius Hardheadipus oedipus
17 1960 Vil Coyote mord la poussière Fastest with the Mostest 7:20 Chuck Jones Velocitus incalculii Carnivorous slobbius
18 1960 Hopalong Casismique Hopalong Casualty 6:05 Chuck Jones Speedipus-rex Hard-headipus ravenus
19 1961 Qui va à la chasse Zip 'N Snort 5:50 Chuck Jones Digoutius-hot-rodis Evereadii eatibus
20 1961 À toute berzingue Lickety-Splat 6:20 Chuck Jones
Abe Levitow
Fastius tasty-us Apetitius giganticus
21 1961 Bip-Bip toujours prêt Beep Prepared 6:00 Chuck Jones
Maurice Noble
Tid-bittius velocitus Hungrii flea-bagius
Film 1962 Adventures of the Road-Runner 26: Chuck Jones Super-Sonnicus Idioticus Desertous-operativus Idioticus
22 1962 Les chemins du Haut Canyon Zoom at the Top 6:30 Chuck Jones
Maurice Noble
Disappearialis quickius Overconfidentii vulgaris
23 1963 Mon Royaume pour un Bip Bip To Beep or Not to Beep[1],[2] 6:35 Chuck Jones
Maurice Noble
24 1964 La Guerre des nerfs War and Pieces 6:40 Chuck Jones
Maurice Noble
Burn-em upus asphaltus Caninus nervous rex
25 1965 Zip Zip Hooray![1] 6:15 Chuck Jones
(non crédité[3])
Super-sonnicus idioticus
26 1965 Roadrunner a Go-Go[1] 6:05 Chuck Jones
(non crédité[3])
27 1965 The Wild Chase 6:30 Friz Freleng
Hawley Pratt
28 1965 Rushing Roulette 6:20 Robert McKimson
29 1965 Run, Run, Sweet Road Runner 6:00 Rudy Larriva
30 1965 Tired and Feathered 6:20 Rudy Larriva
31 1965 Chasse au Bip-Bip, mode d'emploi Boulder Wham! 6:30 Rudy Larriva
32 1965 Just Plane Beep 6:45 Rudy Larriva
33 1965 Qui a peur de Vil Coyote Hairied and Hurried 6:45 Rudy Larriva
34 1965 Le coyote aux trousses Highway Runnery 6:45 Rudy Larriva
35 1965 Vil Coyote contre-attaque Chaser on the Rocks 6:45 Rudy Larriva
36 1966 D'un air féroce Shot and Bothered 6:30 Rudy Larriva
37 1966 Encore et encore raté Out and Out Rout 6:00 Rudy Larriva
38 1966 Le Robot The Solid Tin Coyote 6:15 Rudy Larriva
39 1966 Vive la vente par correspondance Clippety Clobbered 6:15 Rudy Larriva
40 1966 Espionnage et bricolage Sugar and Spies 6:20 Robert McKimson
41 1979 Freeze Frame[4] 6:05 Chuck Jones Semper food-ellus Grotesques appetitus
42 1980 Soup or Sonic[5] 9:10 Chuck Jones
Phil Monroe
Ultra-sonicus ad infinitum Nemesis ridiculii
43 1994 Un éclair de génie Chariots of Fur 7:00 Chuck Jones Boulevardius-burnupius Dogius ignoramii
44 2000 Pas près de parler ! Little Go Beep 7:55 Spike Brandt Morselus babyfatius tastius Poor schnookius
45 2003 Le Magicien d'aïe The Whizzard Of Ow 7:00 Bret Haaland (en) Geococcyx californianus[6] Canis latrans[7]
Film 2003 Les Looney Tunes passent à l'action Looney Tunes: Back in Action 93: Eric Goldberg Desertus-operativus imbecilius
46 2010 Le Grand Saut Coyote Falls 2:50 Matthew O'Callaghan
47 2010 Coyote volant non identifié Fur of Flying 2:55 Matthew O'Callaghan
48 2010 Bipera bien qui bipera le dernier Rabid Rider 2:55 Matthew O'Callaghan

Distinctions[modifier | modifier le code]

Règles[modifier | modifier le code]

Selon les commentaires de Chuck Jones dans Chuck Amuck: The Life and Times Of An Animated Cartoonist, l'auteur a obéi à des règles simples mais strictes :

  • Règle 1 : Bip Bip ne peut blesser Vil Coyote sauf en hurlant « Bip ! Bip ! »
  • Règle 2 : Aucune force extérieure ne peut blesser le Coyote - si ce n'est sa propre incompétence ou les produits ACME.
  • Règle 3 : Le Coyote pourrait s'arrêter à tout moment s'il n'était pas aussi fanatique. (Rappel : « Un fanatique est une personne qui redouble d'efforts en oubliant le but de sa poursuite » - George Santayana).
  • Règle 4 : Jamais de dialogue, excepté le légendaire « Bip ! Bip ! » ou, à l'occasion, une inscription laconique sur une pancarte au moment même où Vil Coyote réalise qu'il court douloureusement à sa perte.
  • Règle 5 : Bip Bip doit rester sur la route, pour la seule raison qu'il est un roadrunner.
  • Règle 6 : Toute l'action doit se dérouler dans le milieu naturel des deux personnages, le désert du Sud-Ouest américain.
  • Règle 7 : Tout outil, arme ou équipement mécanique doit provenir de la compagnie ACME Corporation.
  • Règle 8 : Utiliser aussi souvent que possible la loi de la pesanteur comme ennemi numéro un du Coyote.
  • Règle 9 : Le Coyote est toujours plus humilié que blessé lorsqu'il échoue.
  • Règle 10 (non officielle) : Le Coyote doit toujours recueillir la sympathie du public.
  • Règle 11 (vu dans l'encyclopédie des Looney Tunes) : Chaque cartoon de Bip Bip et Vil Coyote doit comporter 11 gags.

Les goûts du Bip Bip[modifier | modifier le code]

Infographie librement inspirée de l’épisode Adventures of the Road Runner (1962)
Infographie librement inspirée de l’épisode Adventures of the Road Runner (1962)

Durant l'épisode Adventures of the Road Runner, un des deux garçons regardant la télévision demande quel goût a Bip Bip. Vil Coyote leur décrit donc (ainsi qu'au public), avec l'intention d'expliquer son obsession de le capturer. Grâce à un diagramme illustré montrant chaque plume et leurs goûts, il explique qu'ils sont équivalents à ceux du caviar, du champagne, du filet mignon, et du caramel chocolat pour un homme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Cartoons adaptés d'une partie du court métrage Adventures of the Road-Runner.
  2. Dans cette adaptation, une bande-son originale composée par William Lava remplace celle initialement composée par Milt Franklyn.
  3. a et b Lors de la sortie de ce cartoon, Chuck Jones avait déjà quitté le studio Warner Bros. pour celui de la MGM.
  4. Cartoon issu d'une émission spéciale intitulée Bugs Bunny's Looney Christmas Tales (en).
  5. Cartoon issu d'une émission spéciale intitulée Bugs Bunny's Bustin' Out All Over (en).
  6. Véritable nom latin du grand géocoucou dont Bip Bip est inspiré.
  7. Véritable nom latin du coyote.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]