Intolérance (Buffy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Intolérance.
Intolérance
Épisode de Buffy contre les vampires
Hosemann-4.jpg
Illustration du conte Hansel et Gretel par Theodor Hosemann

Titre original Gingerbread
Numéro d'épisode Saison 3
Épisode 11
Réalisation James Whitmore Jr.
Scénario Jane Espenson
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : sur The WB

Drapeau de la France France : sur M6

Chronologie
Précédent Le Soleil de Noël Sans défense Suivant
Liste des épisodes

Intolérance est le 11e épisode de la saison 3 de Buffy contre les vampires.

Résumé[modifier | modifier le code]

Alors que Buffy patrouille, elle a la surprise d'être rejointe par sa mère qui voudrait connaître son métier de tueuse. Joyce découvre deux cadavres d'enfants, une fille et un garçon. Très choquée par ces meurtres, Joyce crée l'association des MOO (acronyme de : « Mères Opposées à l'Occulte »[1]) pour que Sunnydale lutte contre tout ce qui surnaturel. En accord avec l'association, le principal Snyder se lance dans une chasse aux sorcières au lycée, interrogeant Willow et Amy sur les livres de magie trouvés dans leurs casiers. La police confisque les livres de Giles. Willow est enfermée dans sa chambre par sa mère, qui a rejoint le mouvement, et Joyce veut interdire à Buffy de la voir. Le Scooby-gang s'aperçoit alors que personne ne connaît les noms des deux enfants décédés et fait des recherches sur eux, découvrant que des crimes similaires, poussant une ville entière à la chasse aux sorcières, ont lieu tous les 50 ans, l'histoire remontant à 1649 (crime qui a inspiré le conte d'Hansel et Gretel).

Buffy, Willow et Amy sont arrêtées par la population et attachées au-dessus d'une montagne de livres de sorcellerie pour être brûlées. Joyce elle-même met le feu au bûcher alors qu'Amy s'échappe en se métamorphosant en rat. Le Scooby-gang arrive à temps pour secourir Buffy et Willow, Cordelia éteignant le bûcher avec une lance à incendie et Giles récitant une incantation pour que le démon se cachant sous l'apparence des deux enfants reprenne sa vraie forme. Buffy tue le démon et les gens reprennent alors leurs esprits. Plus tard, Willow retrouve Amy mais n'arrive pas à lui rendre forme humaine.

Production[modifier | modifier le code]

La scénariste de l'épisode, Jane Espenson raconte qu'elle a eu du mal à écrire cet épisode, notamment car elle devait rendre Cordelia Chase héroïque alors qu'elle n'aimait pas à l'époque le personnage, le trouvant trop superficiel et correspondant trop à « ce que les hommes attendent des femmes »[2].

Statut particulier[modifier | modifier le code]

Les critiques sont plutôt divisées sur cet épisode qui voit la seule apparition à l'écran de la mère de Willow et où Amy est transformée en rat et ne redeviendra humaine que lors de la saison 6. Noel Murray, du site A.V. Club, évoque un « scénario imaginatif », malgré une action « un peu laborieuse et répétitive », et qui comporte « certains des dialogues les plus amusants de toute la saison »[3]. Pour la BBC, le scénario est « effrayant » tout en trouvant « le ton juste avec un vernis d'humour », le rythme est « presque parfait » et seul le personnage de la mère de Willow est « ennuyeux et inutile »[4]. Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, lui donne la note de C+, évoquant un épisode « respectable mais dispensable », comportant un « bon nombre de formidables dialogues et quelques thèmes intéressants » mais pas assez percutant et « sans aucun rapport avec l'arc narratif principal »[5]. Daniel Erenberg, de Slayage, estime que c'est une « idée correcte devenue à l'écran totalement ennuyeuse » où le personnage d'Amy est « complétement gâché », la fin « tout sauf poignante » et où même le Maire, « pour l'unique fois, paraît inintéressant »[6].

Analyse[modifier | modifier le code]

Selon J.P. Williams, dans Fighting the Forces, l'épisode traite de la peur de perdre l'amour de sa mère qui survient pendant l'adolescence[7].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en fin d'épisode[modifier | modifier le code]

  • Shawn Pyfrom : le petit garçon
  • Lindsay Taylor : la petite fille
  • Blake Swendson : Michael
  • Grant Garrison : Roy

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En VO : Mothers Opposed to the Occult.
  2. Kaveney 2004, p. 110
  3. (en) Noel Murray, « Gingerbread », sur A.V. Club (consulté le 10 septembre 2013)
  4. (en) « Gingerbread - Review », sur BBC (consulté le 10 septembre 2013)
  5. (en) Mikelangelo Marinaro, « Gingerbread », sur criticallytouched.com (consulté le 10 septembre 2013)
  6. (en) Daniel Erenberg, « Misfires », sur Slayage (consulté le 10 septembre 2013)
  7. (en) J.P. Williams, Fighting the Forces : What's at Stake in Buffy the Vampire Slayer, Rowman & Littlefield,‎ 2002 (ISBN 0-7425-1681-4), p. 67

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Roz Kaveney, Reading the Vampire Slayer : the new, update, unofficial guide to Buffy and Angel, Tauris Parke Paperbacks,‎ 18 mars 2004, 288 p. (ISBN 978-1860649844)

Lien externe[modifier | modifier le code]