Superstar (Buffy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Superstar (Buffy)
Épisode de Buffy contre les vampires
Danny Strong June 2004.jpg

Titre original Superstar
Numéro d'épisode Saison 4
Épisode 17
Invités Danny Strong, dans le rôle de Jonathan Levinson
Réalisation David Grossman
Scénario Jane Espenson
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : sur The WB

Drapeau de la France France : sur M6

Chronologie
Précédent Une revenante, partie 2 La Maison hantée Suivant
Liste des épisodes

Superstar est le 17e épisode de la saison 4 de la série télévisée Buffy contre les vampires.

Résumé[modifier | modifier le code]

Jonathan Levinson est une star internationale. Buffy et ses amis se tournent vers lui quand ils trouvent un nid de vampires et il conçoit un plan d'attaque, tuant la majorité des vampires à lui tout seul. Buffy en veut encore à Riley d'avoir couché avec Faith lorsque celle-ci occupait le corps de Buffy mais Jonathan trouve les arguments qu'il faut pour qu'elle commence à lui pardonner. Plus tard, Jonathan tient une conférence à l'Initiative où il explique qu'il a trouvé le moyen de détruire Adam : lui enlever sa pile à l'uranium. Il conseille aussi Riley sur sa relation avec Buffy et tous les deux se réconcilient. Mais, dans le même temps, une admiratrice de Jonathan se fait attaquer par un démon. Elle décrit le symbole qu'elle a vu sur le démon et Jonathan semble alors mal à l'aise. Il se trouve qu'il a le même symbole sur son épaule.

Adam, quant à lui, n'est pas dupe : il sait que quelque chose ne va pas dans la réalité et que la popularité de Jonathan est due à une magie instable. Tara est à son tour attaquée par le démon mais parvient à s'enfuir. Buffy commence alors à se poser des questions sur Jonathan mais le reste du Scooby-gang est incrédule. Jonathan arrive à ce moment et se lance dans des explications peu claires sur la marque qu'il partage avec le démon. Pourtant, tous sauf Buffy semblent convaincus. Buffy et Jonathan partent ensuite à la recherche du démon mais Willow finit par comprendre que Jonathan a lancé un sort qui le rend extraordinaire et que le démon est un effet secondaire de ce sort. Buffy et Jonathan trouvent la tanière du démon (grâce à des informations soutirées à Spike) et Buffy se bat seule contre lui, Jonathan sachant que la mort du démon signifiera la fin de son sortilège. Cependant, il finit par aider Buffy à le tuer et les choses reviennent à la normale.

Production[modifier | modifier le code]

Un peu avant le tournage de l'épisode, Danny Strong a été appelé pour une journée de séances de photos afin de créer tous les produits le représentant (calendrier, affiches publicitaires, posters, cartes à collectionner). L'acteur n'avait alors pas encore lu le scénario mais cette journée de travail lui permit de comprendre que son rôle dans l'épisode allait être beaucoup plus important que ceux qu'il avait tenus jusque là dans la série. Les couvertures des comics Jonathan ont été spécialement créées par Dark Horse Comics, la maison d'édition qui publie les comics sur Buffy et Angel[1].

Le scénario de l'épisode est de Jane Espenson mais l'idée à la base de l'histoire vient de Joss Whedon. Plusieurs scènes qui étaient initialement prévues pour être tournées en extérieur ont finalement été filmées dans des intérieurs car il est tombé une pluie diluvienne une grande partie de la semaine pendant laquelle l'épisode a été tourné[1].

Références internes[modifier | modifier le code]

Anya évoque dans l'épisode les réalités alternatives, et notamment un monde sans crevettes et un monde entièrement peuplé de crevettes, mondes qui seront plus tard évoqués respectivement dans les épisodes Triangle et Sous la surface. Willow fait également allusion à l'épisode Les Chiens de l'enfer, où Jonathan remet à Buffy un prix spécial pour avoir sauvé plusieurs fois des lycéens, mais en inversant les rôles (Buffy ayant dans cette réalité remis le prix à Jonathan). Dans l'épisode, c'est également à Jonathan que revient le crédit d'avoir vaincu le Maître et le Maire de Sunnydale. À la fin de l'épisode, Jonathan et Buffy font également allusion aux événements de Voix intérieures. Pour se défendre contre le monstre, Tara invoque l'aide d'Anyanka, l'identité démoniaque d'Anya.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Jonathan est censé avoir accompli divers exploits dans l'épisode, notamment celui d'avoir vaincu le maire, le maître, d'avoir inventé l'Internet (ce qui est une pique envers Al Gore, alors vice-président, qui s'en était maladroitement crédité dans un discours en 1999[1]), d'avoir entraîné l'équipe des États-Unis lors de leur victoire à la coupe du monde de football féminin 1999 et d'avoir tenu la vedette dans Matrix. le film qui est à l'affiche au cinéma, Being Jonathan Levinson, est un clin d'œil au film Dans la peau de John Malkovich (Being John Malkovich) sorti quelques mois auparavant.

Statut particulier de l'épisode[modifier | modifier le code]

Le générique de la série a été exceptionnellement changé pour y inclure des images de Jonathan qui le montrent à son avantage, et notamment lors du plan final du générique où il remplace le traditionnel gros plan sur Buffy[1]. Bien que semblant au premier abord totalement en dehors de l'arc narratif de la saison, Superstar s'y intègre parfaitement car Jonathan donne à Buffy et Riley, qui sont alors en froid, des conseils sur leur couple qui vont conduire à leur réconciliation, et c'est également lui qui trouve le point faible d'Adam, sa batterie en uranium, point faible qui sera par la suite exploité par Buffy[1].

Noel Murray, du site A.V. Club, trouve l'épisode « très amusant » mais « échouant de peu » à être un fantastique épisode car « il aurait été meilleur s'il n'avait eu aucun lien avec l'arc narratif », ces liens lui donnant un sentiment d'étrangeté[2]. Les rédacteurs de la BBC évoquent un épisode « très agréable » reposant sur une « formidable idée impeccablement exécutée » et où « la série s'amuse de son propre succès »[3]. Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, délivre une critique beaucoup moins enthousiaste, lui donnant la note de C en estimant qu'il est « occasionnellement amusant » mais anecdotique au niveau de l'histoire et que le démon qui est l'effet secondaire du sort de Jonathan est « incroyablement bébête et ennuyeux »[4].

Analyse[modifier | modifier le code]

Pour Jane Espenson, scénariste de l'épisode, le thème évoqué est que lorsque quelqu'un excelle en tout (ou en donne l'illusion), cela se fait au détriment des autres. En l'occurrence, Jonathan crée à l'aide d'un sortilège un univers de fiction dans lequel il est un parangon admiré de tous, et cela affecte Buffy qui se retrouve dans ce monde cantonnée au rôle de faire-valoir et se met à douter de ses capacités, même son proche entourage lui préférant Jonathan[1].

Musique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en fin d'épisode[modifier | modifier le code]

  • Erica Luttrell : Karen
  • Chanie Costello : Inga
  • Julie Costello : Ilsa

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Intégrale de la saison 4, disque 5, commentaire audio de l'épisode
  2. (en) Noel Murray, « Superstar, etc. », sur A.V. Club (consulté le 3 mars 2012)
  3. (en) « Superstar - Review », sur BBC (consulté le 3 mars 2012)
  4. (en) Mikelangelo Marinaro, « Superstar », sur criticallytouched.com (consulté le 10 mai 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]