El Eliminati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El Eliminati
Épisode de Buffy contre les vampires
Titre original Bad Girls
Numéro d'épisode Saison 3
Épisode 14
Réalisation Michael Lange
Scénario Douglas Petrie
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : 9 février 1999 sur The WB

Drapeau de la France France 15 janvier 2000 sur M6

Chronologie
Précédent Le Zéro pointé Au-dessus des lois Suivant
Liste des épisodes

El Eliminati est le 14e épisode de la saison 3 de la série télévisée Buffy contre les vampires.

Résumé[modifier | modifier le code]

Un nouvel observateur, Wesley Wyndam-Pryce, arrive d'Angleterre pour s'occuper de Buffy et Faith mais elles n'acceptent pas son autorité. Elles sont néanmoins chargées de retrouver une amulette ayant appartenu au démon Balthazar. Elles la trouvent au cimetière mais doivent combattre des vampires habillés de façon médiévale et armés d'épées, l'ordre El Eliminati, des combattants qui obéissent à Balthazar. Buffy prend de plus en plus de plaisir à combattre les vampires et adopte un comportement désinvolte, suivant en cela l'exemple de Faith qui pense que les Tueuses sont au-dessus des lois. Elles trouvent le repaire de Balthazar mais, alors qu'elles pillent un magasin d'armes pour prendre ce qu'il leur faut, elles sont arrêtées par la police. Elles arrivent néanmoins à s'échapper en provoquant un accident de voiture.

La nuit suivante, Balthazar fait enlever par ses serviteurs Giles et Wesley alors que Buffy et Faith sont attaquées par d'autres vampires. Elles s'en débarrassent mais Faith tue l'adjoint du maire Finch, qui observait la scène, en le prenant pour un vampire. Faith et Buffy partent alors chacune de leur côté et, alors que Faith revient pour faire disparaître le corps, Angel annonce à Buffy que les deux observateurs ont été enlevés. Angel et Buffy partent alors les délivrer et, à l'issue du combat, Balthazar meurt électrocuté. De son côté, le Maire entame les cent jours qui précèdent son Ascension, une période durant laquelle rien ne peut le tuer ou même le blesser. Buffy part retrouver Faith pour lui faire prendre conscience qu'elle a tué un être humain mais Faith semble indifférente.

Production[modifier | modifier le code]

Références internes[modifier | modifier le code]

Buffy fait référence à sa noyade dans l'épisode Le Manuscrit quand elle dit à Faith qu'elle déteste être noyée.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Le personnage de Balthazar est un clin d'œil au Caïd, personnage de comics de l'univers Marvel, et notamment de sa version dessinée par Frank Miller[1].

Dans leur livre sur Joss Whedon, Michael Richardson et Douglas Rabb notent que la façon que Faith a de nettoyer ses vêtements de toute trace de sang après qu'elle a tué l'adjoint du maire rappelle la tentative similaire de Lady Macbeth de se laver de sa culpabilité en effaçant toute trace physique de l'acte commis[2].

Statut particulier de l'épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode se révèle être le tournant de la saison. En tuant un humain, Faith franchit le pas qui va la conduire à passer dans le camp du maire qui, de son côté, dévoile plus clairement ses objectifs. L'épisode marque également l'arrivée dans la série du personnage de Wesley Wyndam-Pryce.

Noel Murray, du site A.V. Club, évoque un épisode dans lequel il s'est beaucoup impliqué « sur le plan intellectuel », le faisant se questionner sur « la relativité et la banalité du mal » [3]. Pour la BBC, la scène de la mort du conseiller Finch est « très forte émotionnellement » et marque une évolution vers une « série plus mature » alors que les scènes entre Giles et Wesley « fournissent un merveilleux contrepoint aux aspects les pus sombres » de l'épisode[4]. Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, lui donne la note de C+, estimant que l'épisode « tente de réaliser des choses intéressantes mais n'y réussit pas pleinement », ses temps forts étant la fin surprenante mais « totalement crédible » qui marque l'évolution de Faith, ainsi que l'addition du personnage de Wesley qui « apporte une nouvelle dynamique au groupe », alors que ses principaux défauts sont que les actions de Buffy « paraissent hâtives et contraires à sa personnalité » et que le personnage de Balthazar est « plutôt ringard »[5].

Analyse[modifier | modifier le code]

Cet épisode, et celui qui le suit car les deux forment un ensemble, a pour thème la responsabilité que confère le fait d'être une tueuse. En tuant un humain, Faith démontre que les pouvoirs de la tueuse, qui doivent être utilisés pour faire le bien, peuvent également corrompre. Au début de cet épisode, Buffy est elle aussi séduite par l'idée de ne pas se soumettre aux règles qui s'appliquent au commun des mortels, mais elle réalise dans l'épisode suivant les conséquences qu'une telle attitude peut avoir ainsi que la nécessité de suivre certaines règles[6].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en fin d'épisode[modifier | modifier le code]

  • Alex Skuby : Vincent
  • Wendy Clifford : Mrs. Taggert

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de l'épisode sur TV.com
  2. Michael Richardson et Douglas Rabb, The Existential Joss Whedon: Evil and Human Freedom in Buffy the Vampire Slayer, Angel, Firefly and Serenity, McFarland & Company, Inc., 2007, Extraits sur Slayage
  3. (en) Noel Murray, « Bad Girls », sur A.V. Club (consulté le 11 septembre 2013)
  4. (en) « Bad Girls - Review », sur BBC (consulté le 11 septembre 2013)
  5. (en) Mikelangelo Marinaro, « Bad Girls », sur criticallytouched.com (consulté le 11 septembre 2013)
  6. Intégrale de la saison 3, disque 3, documentaire sur l'ensemble de la saison

Lien externe[modifier | modifier le code]