Désillusions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Désillusions
Épisode de Buffy contre les vampires
Titre original The Harsh Light of Day
Numéro d'épisode Saison 4
Épisode 3
Réalisation James A. Contner
Scénario Jane Espenson
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : sur The WB

Drapeau de la France France : sur M6

Chronologie
Précédent Cohabitation difficile Le Démon d'Halloween Suivant
Liste des épisodes

Désillusions est le 3e épisode de la saison 4 de la série télévisée Buffy contre les vampires.

Résumé[modifier | modifier le code]

Willow rencontre Harmony, qui est devenue un vampire et essaie de la mordre. Oz intervient et Harmony s'enfuit en brandissant la menace de son nouveau petit ami. Alex reçoit la visite d'Anya qui lui annonce souhaiter reprendre leur relation, à la grande surprise d'Alex. Buffy, quant à elle, devient très proche de Parker. Le petit ami d'Harmony se révèle être Spike, qui cherche la pierre d'Amarra, ayant le pouvoir de rendre le vampire qui la porte invulnérable. Buffy et Parker rencontrent par hasard Spike et Harmony lors d'une soirée. Harmony laisse échapper la raison du retour de Spike à Sunnydale avant que les deux vampires ne s'enfuient. Buffy couche avec Parker alors qu'Anya va trouver Alex chez lui et lui fait des avances sexuelles auxquelles il ne peut résister.

Le lendemain, Spike finit par trouver la crypte qu'il cherchait et s'empare de la pierre d'Amarra. Il la découvre accidentellement en voulant tuer Harmony, qui l'exaspérait par son comportement et qui venait de mettre la pierre (enchâssée sur une bague). Buffy surprend Parker en train de séduire une autre fille et le jeune homme lui annonce qu'entre eux ce n'était qu'une aventure sans lendemain. Alors que Buffy tente d'encaisser le coup, elle est surprise par Spike. Ils commencent à se battre en plein jour. Buffy finit par enlever la bague à Spike et celui-ci, qui commence à brûler, se réfugie dans les égouts. Buffy décide ensuite de donner la pierre d'Amarra à Angel par l'intermédiaire d'Oz, qui doit donner un concert à Los Angeles.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

L'album dont on voit la pochette et pour lequel Oz et Giles ont une admiration commune est Loaded du groupe The Velvet Underground.

Statut particulier[modifier | modifier le code]

Cet épisode marque le premier cross-over entre Buffy contre les vampires et Angel. Sa première diffusion a été en effet directement suivie par celle de l'épisode La Pierre d'Amarra (épisode 3 de la saison 1 d'Angel), où se conclut l'intrigue autour de ce joyau.

Pour Noel Murray, du site A.V. Club, l'épisode traite de « la façon dont tant de personnes tentent de rationaliser leur envie de sexe et de la dissocier de leurs émotions » et il affirme qu'il « n'a pas grand chose à reprocher » à cet épisode si ce n'est « de voir une fois de plus Buffy malheureuse en amour et un Spike soi-disant invincible qui est vaincu bien trop aisément »[1]. La BBC estime que cet examen de « trois couples étranges : Anya et Alex, Parker et Buffy, et Spike et Harmony » est « réalisé de façon agréable » et que les scènes entre Spike et Harmony sont particulièrement « bien écrites et interprétées »[2]. Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, lui donne la note de A-, évoquant un épisode « magnifique et pénétrant » dans lequel il se passe beaucoup de choses importantes et qui explore avec succès le « nouveau et inconfortable état d'esprit des personnages », le seul reproche qu'il lui fait étant l'intrigue autour de la pierre d'Amarra qui « n'est pas très intéressante »[3].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Noel Murray, « The Harsh Light of Day », sur A.V. Club (consulté le 19 octobre 2013)
  2. (en) « The Harsh Light of Day - Review », sur BBC (consulté le 19 octobre 2013)
  3. (en) Mikelangelo Marinaro, « The Harsh Light of Day », sur criticallytouched.com (consulté le 19 octobre 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]