Les Deux Visages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Deux Visages
Épisode de Buffy contre les vampires
Titre original Doppelgangland
Numéro d'épisode Saison 3
Épisode 16
Réalisation Joss Whedon
Scénario Joss Whedon
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : 23 février 1999 sur The WB

Drapeau de la France France : 5 février 2000 sur M6

Chronologie
Précédent Au-dessus des lois Trahison Suivant
Liste des épisodes

Les Deux Visages est le 16e épisode de la saison 3 de la série télévisée Buffy contre les vampires.

Résumé[modifier | modifier le code]

Anya cherche à retrouver ses pouvoirs mais D'Hoffryn refuse de les lui rendre. Elle demande donc de l’aide à Willow, sachant qu’elle est une sorcière. Le charme dérive et fait apparaître une autre Willow, la Willow Vampire, vue pour la première fois dans l'épisode Meilleurs Vœux de Cordelia. Entre-temps, la vraie Willow est frustrée qu'on la prenne toujours pour une « nana sérieuse » et déclare qu'elle changera son look. Plus tard, au Bronze, Buffy et Alex retrouvent leur amie changée (la Willow Vampire, habillée plus sexy que la vraie) et sont atterrés quand ils découvrent qu'elle est devenue vampire. De son côté, le maire décide qu'il faut tuer Willow car Faith l'a prévenu que Willow essayait de pirater sa base de données informatique. Il envoie des vampires pour la tuer mais ceux-ci attaquent la Willow vampire, qui les bat facilement et les soumet à son autorité.

À la bibliothèque, Buffy, Alex et Giles retrouvent la vraie Willow et Angel leur apprend que l'autre Willow est au Bronze, où elle retient de nombreuses personnes et s'apprête à faire un massacre. Anya, qui se trouve elle aussi au Bronze, comprend que la Willow vampire vient d'un autre monde et lui explique que la Willow originale pourrait lui permettre d'y retourner. La vampire part à la recherche de son double et la trouve à la bibliothèque, mais la vraie Willow arrive à neutraliser l'autre à l'aide d'une fléchette tranquillisante. Buffy a alors l'idée d'habiller Willow comme son double vampire afin de se faire passer pour elle auprès de ses acolytes qui l'attendent au Bronze. La supercherie ne tient pas longtemps et le Scooby-gang intervient alors en force. Pendant ce temps, la Willow vampire est délivrée par Cordelia. Après avoir tenté de tuer celle-ci et échoué à cause de l'intervention de Wesley, la vampire retourne au Bronze où elle manque d'être tuée par Buffy. La vraie Willow insiste pour qu'on ne la tue pas et qu'on la renvoie plutôt dans son univers parallèle, une suggestion que la vampire accueille avec enthousiasme, faisant même un câlin à son double. Le rituel est accompli (avec l'aide contrainte d'Anya) et la Willow vampire se retrouve dans son monde. Mais, comme dans Meilleurs vœux de Cordelia, elle y est aussitôt tuée par Oz.

Production[modifier | modifier le code]

Joss Whedon affirme qu'il a tellement aimé le personnage du Vampire Willow, qui a été introduit pour la première fois dans Meilleurs Vœux de Cordelia, qu'il a écrit cet épisode spécialement pour elle.

Références internes[modifier | modifier le code]

En dehors des nombreuses références faites durant l'épisode à la réalité parallèle de Meilleurs Vœux de Cordelia, une allusion est également faite aux Hommes-Poissons quand le principal Snyder évoque la débâcle de l'équipe de natation du lycée.

Statut particulier de l'épisode[modifier | modifier le code]

C'est le premier épisode où le changement d'orientation sexuelle de Willow est évoqué. Lorsque Willow endort son double vampirique avec la fléchette tranquillisante, et que le Scooby-gang l'enferme dans la cage de la bibliothèque, Willow évoque le fait que son double semble être bisexuelle. Buffy tente de la rassurer en lui disant que la personnalité d'un vampire est complètement différente de celle qu'il avait en étant humain, mais Angel commence à lui rétorquer que cela n'est pas totalement vrai, et commence à dire quelque chose, qu'il ne finit pas, sentant qu'il s'engage sur un sujet à éviter.

Joss Whedon classe cet épisode à la cinquième place de ses épisodes favoris de la série, et met en avant que c'est en voyant le jeu des acteurs dans cet épisode qu'il a pris conscience qu'il pouvait se permettre d'aller encore plus loin que les métaphores des premières saisons[1]. Lors d'un sondage organisé en 2012 par la chaîne Syfy, les téléspectateurs l'ont classé à la 9e place des meilleurs épisodes de la série[2].

La BBC trouve que le scénario « contient certains éléments qui seraient mieux à leur place dans une comédie du West End » (notamment les manipulations de la trame temporelle pour l'ajuster aux rebondissements) mais que « l'épisode pétille d'énergie et de dialogues accrocheurs et mémorables », et salue la performance d'Alyson Hannigan, qui interprète « les scènes les plus drôles de la saison »[3]. Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, lui donne la note de A, évoquant un « merveilleux développement du personnage de Willow, laissant entrevoir son avenir, astucieusement camouflé par Whedon » sous la forme d'un épisode comportant « trop de scènes hilarantes pour qu'on puisse les compter »[4]. Noel Murray, du site A.V. Club, compare l'épisode au Zéro pointé (Willow tenant cette fois le rôle principal qu'Alex occupait dans cet épisode) et estime que l'épisode est « formidable sur de nombreux points, des dialogues aux rebondissements du scénario en passant par la justesse des situations pour les personnages » et qu'il est « de tout premier plan pour la façon dont il unit le Buffyverse »[5].

Musique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Acteurs crédités en fin d'épisode[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Intégrale de la saison 7, disque 6, documentaire sur les 10 épisodes favoris de Joss Whedon
  2. (en) « SyFy’s Top 20 Buffy Episodes Ever », sur buzzpatrol.com (consulté le 31 mai 2013)
  3. (en) « Doppelgangland - Review », sur BBC (consulté le 21 février 2012)
  4. (en) Mikelangelo Marinaro, « Doppelgangland », sur criticallytouched.com (consulté le 9 mai 2013)
  5. (en) Noel Murray, « Doppelgangland etc. », sur A.V. Club (consulté le 21 février 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]