Breuvage du diable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Breuvage du diable
Épisode de Buffy contre les vampires
Unibroue - La fin du monde.jpg

Titre original Beer Bad
Numéro d'épisode Saison 4
Épisode 5
Réalisation David Solomon
Scénario Tracey Forbes
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : 2 novembre 1999 sur The WB

Drapeau de la France France : 6 juillet 2000 sur M6

Chronologie
Précédent Le Démon d'Halloween Cœur de loup-garou Suivant
Liste des épisodes

Breuvage du diable est le 5e épisode de la saison 4 de la série télévisée Buffy contre les vampires.

Résumé[modifier | modifier le code]

Alors que Buffy a toujours du mal à se remettre de sa rupture avec Parker, Alex a trouvé un nouveau travail, barman. Il est rabaissé par des étudiants qui se moquent de ses capacités et a la douloureuse surprise de voir Buffy se joindre à leur table et boire de la bière Black Frost avec eux toute la soirée. Oz éprouve de son côté une forte attirance pour Veruca, la chanteuse d'un groupe, au grand désarroi de Willow. Le soir suivant, Buffy et ses nouveaux amis repartent pour une soirée de beuverie mais Alex renvoie Buffy chez elle. Il découvre que le propriétaire du bar ajoute un composé magique à la Black Frost qui rend ses consommateurs idiots.

Le groupe d'étudiants se transforme alors en hommes préhistoriques qui sèment la panique dans les rues de Sunnydale. Buffy échappe à Alex et repart à la recherche de bière, elle aussi totalement stupide. Parker essaie de séduire Willow alors qu'elle lui reproche son attitude avec Buffy mais elle voit clair dans son jeu. Les hommes préhistoriques arrivent à ce moment et les assomment tous deux avant d'allumer accidentellement un incendie. Buffy, malgré son état, reconnaît Willow et la sauve des flammes, ainsi que Parker. Alors que celui-ci remercie Buffy de lui avoir sauvé la vie, elle l'assomme d'un coup de bâton.

Statut particulier[modifier | modifier le code]

Cet épisode, qui se veut une métaphore légère sur les risques liés à l'abus d'alcool[1], présente la douteuse réputation d'être l'un des moins réussis de toute la série, voire le pire comme l'affirment Nikki Stafford dans Bite Me, qui le qualifie de « ridicule »[2], et Daniel Erenberg, de Slayage[3]. La BBC s'afflige de ce « puritanisme américain » et du message tellement transparent qu'il en est « choquant de la part d'une série dont la force principale est une allégorie intelligente » ; les scènes entre Willow et Parker étant le seul point positif de l'épisode que note ses rédacteurs[4]. Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, lui donne la note de C, affirmant que l'intrigue, « pas mauvaise en théorie », pêche dans son exécution avec notamment « beaucoup trop de scènes impliquant les hommes des cavernes courant dans tous les sens en grognant » mais que « les interactions entre les personnages », surtout dans la première moitié de l'épisode, « sont parfaitement traités » ce qui lui donne « suffisamment de substance pour l'empêcher d'être totalement mauvais »[5]. Noel Murray, du site A.V. Club, explique que le but de l'épisode était de faire recevoir à la série de l'argent donné par l'Office of National Drug Control Policy pour les programmes mettant en garde la jeunesse contre l'alcool et la drogue mais que cette demande de subvention a été rejetée, Murray avançant avec humour que même les officiels du gouvernement avaient sans doute détesté cet épisode[6].

En dépit de ces critiques négatives, l'épisode a été nommé en 2000 à l'Emmy Award des meilleures coiffures pour une série[7].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Interview de Doug Petrie », sur BBC (consulté le 26 février 2012)
  2. (en) Nikki Stafford, Bite Me! : The Unofficial Guide to Buffy the Vampire Slayer, ECW Press,‎ 2007 (ISBN 1-55022-807-2), p. 220
  3. (en) Daniel Erenberg, « Misfires », sur Slayage (consulté le 9 mai 2013)
  4. (en) « Beer Bad - Review », sur BBC (consulté le 26 février 2012)
  5. (en) Mikelangelo Marinaro, « Beer Bad », sur criticallytouched.com (consulté le 10 mai 2013)
  6. (en) Noel Murray, « Fear Itself, etc. », sur A.V. Club (consulté le 25 février 2012)
  7. (en) « Awards for Buffy contre les vampires », sur Internet Movie Database (consulté le 26 février 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]