Spider-Woman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spider-Woman
Personnage de fiction apparaissant dans
Spider-Woman

Logo de la série de comic books Spider-Woman
Logo de la série de comic books Spider-Woman

Alias I) Jessica Drew,
II) Julia Carpenter / Arachne,
III) Martha Franklin / Spider-Girl
IV) Charlotte Witter / Blood Spider II (Mygale)
V) Veranke
Espèce I-IV) humaine, V) Skrull
Pouvoirs I) force, agilité, vitesse et réflexes surhumains, vol, projection de décharges de "venin", adhérence aux surfaces, résistance à tout type de poison, secrétion de phéromone séduisant les hommes,
II) adhérence aux surfaces, force et vitesse surhumaines, production de toiles d'énergie,
III) force, agilité, vitesse et réflexes surhumains, sens d'araignée, production illimitée de toile
Affiliation I) New Avengers, HYDRA, SHIELD
anciennement : Vengeurs
II) Omega Flight, West Coast Avengers, Force Works
Freedom Force, Les Vengeurs
Défenseurs Secrets, CSA
III) Loners

Créé par I)Jim Mooney, Archie Goodwin & Sal Buscema
II) Jim Shooter & Mike Zeck,
III) John Byrne & Rafael Kayanan,
IV Howard Mackie & John Byrne
Première apparition I) Marvel Spotlight v1, #32 (1977)
II) Marvel Secret wars #6-7 (1984)
III) Spectacular Spider-Man #263, Amazing Spider-Man #441 (1998)
IV) Amazing Spider-Man vol.2 #5-6 (#446-447) (1999)
Éditeur(s) Marvel Comics

Spider-Woman (la femme araignée) est le nom de plusieurs personnages de fiction féminins appartenant à l'univers de Marvel Comics qui ont donné lieu à plusieurs séries de comics et de dessins animés relatant leurs aventures :

  1. Jessica Drew, créée en 1977, actuellement membre des Nouveaux Vengeurs.
  2. Julia Carpenter / Arachne, créée en 1984, qui fut membre de la Freedom Force avec d'anciens membres de la Confrérie des Mauvais Mutants, mais aussi des Vengeurs ou des Défenseurs Secrets. Elle fait actuellement partie de l'équipe canadienne : Omega Flight.
  3. Martha (Mattie) Franklin, créée en 1998 par John Byrne, que l'on a vue dans la série Alias.
  4. Charlotte Witter, une super-vilaine, créée en 1999, par Howard Mackie et John Byrne, qui vola les pouvoirs des trois autres Spider-Women.
  5. Veranke, la reine des Skrulls, créée en 2008, qui enleva Jessica Drew et prit sa place au sein des Nouveaux Vengeurs.

Une Ultimate Spider-Woman a fait son apparition en 2006 dans la série Ultimate Spider-Man (numéro 98). Il s'agit, en fait, d'un clone féminin de Peter Parker dont on a modifié le sexe génétiquement et qui se fait appeler Jessica Drew (Ultimate Spider-Man no 102).

Jessica Drew[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Spider-Woman (Jessica Drew).

Poussé par le président de Marvel Comics, l'auteur Archie Goodwin créa le personnage dans Marvel Spotlight vol. 1 #32 on the Spider-Woman (février 1977) avec les artistes Jim Mooney & Sal Buscema. Dans cette histoire, Arachnée était un agent de l'organisation HYDRA, chargée de tuer Nick Fury. À la fin de l'épisode, elle prit sa liberté en décidant de s'appeler désormais Spider-Woman. Son origine provient d'une mutation causée par une araignée. 6 mois après, elle réapparut dans 4 épisodes de Marvel Two-In-One[1] où elle découvrit que son histoire était toute différente.

La véritable origine des pouvoirs de Jessica Drew fut révélée dans Spider-Woman #1 (avril 1978). Elle apprit qu'elle avait été exposée, étant enfant, à de l'uranium radioactif et que son père lui avait injecté un sérum expérimental fait à partir de sang d'araignée irradié pour la soigner. Jessica Drew découvrit qu'elle pouvait voler, rester accrochée aux murs, projeter des décharges bio-électrique de "venin", avait une vitesse surhumaine, qu'elle était vaccinée contre tout poison, qu'elle pouvait produire de façon illimitée des toiles normales ou d'énergies et qu'elle avait un sixième sens accru. Elle émettait également des phéromones qui séduisaient les hommes. La série Spider-Woman dura 50 numéros (1978-1983). L'origine de Spider-Woman fut réécrite, amplifiée et modifiée plusieurs fois. En 1979, elle eut droit à son propre dessin animé. Tombée dans le coma, Jessica Drew fut ressuscitée par les Vengeurs[2] mais avait perdu ses pouvoirs dans le processus. Jessica Drew, sans ses pouvoirs, continua son existence dans le civil comme détective privée à San Francisco bien qu'elle travaillât plus tard dans la cité asiatique de Madripoor, un emploi qui la mit en contact avec Wolverine à plusieurs reprises.

Dans la série New Avengers, parue en 2005, un agent de HYDRA proposa à Jessica Drew de lui rendre ses pouvoirs si elle acceptait de rejoindre le SHIELD et de travailler comme agent-double. Sachant qu'elle serait tuée si elle refusait, Jessica accepta le long processus de 17 mois pour retrouver ses pouvoirs. Elle contacta le SHIELD et fut affectée à la prison de haute sécurité du Raft[3] et elle rejoignit les Nouveaux Vengeurs. Elle révéla à Captain America qu'elle était un agent double travaillant pour le SHIELD et pour HYDRA. Dans l'arc narratif Secret Invasion, publié en 2008, il fut révélé[4] qu'avant la formation des Nouveaux Vengeurs, Jessica Drew avait été enlevée par une cellule Skrull au sein de HYDRA et remplacée par leur reine Veranke peu avant Civil War. À la fin de Secret Invasion, après la défaite des Skrulls, la véritable Jessica Drew fut libérée par les Nouveaux Vengeurs.

En décembre 2005, Marvel a publié Spider-Woman : Origins, une mini-série en 5 épisodes écrite par Brian Bendis.

Julia Carpenter / Arachne[modifier | modifier le code]

Spider-Woman (1993)
Éditeur Marvel Comics
Fréquence mensuel
Date(s) de publication novembre 1993 - février 1994
Numéros 4 numéros (1-4)
Personnages principaux Julia Carpenteer
/ Spider-Woman

Scénariste(s) Dann Thomas (nos 1-3),
Roy Thomas (nos 1-4)
Dessinateur(s) John Czop (nos 1-2),
Steve Ellis (nos 3-4)

La deuxième Spider-Woman était Julia Carpenter. Apparue dans Marvel Super-Heroes Secret Wars #6-7 (octobre-novembre 1984), elle portait un costume noir avec un symbole d'araignée blanc. Ses pouvoirs provenaient de l'exposition à un venin d'araignée. Elle pouvait coller aux murs et aux plafonds et créer des toiles d'énergie, avait une force et une vitesse accrues. Elle devint membre de la Freedom Force avec d'anciens membres de la Confrérie des Mauvais Mutants, mais aussi des Vengeurs ou des Défenseurs Secrets. Sa carrière tourna court lorsqu'une adversaire, Charlotte Witter, se faisant appeler Spider-Woman, lui vola ses pouvoirs. Elle s'est retirée pour élever sa fille.

En tant que Spider-Woman, Julia Carpenter est apparue régulièrement dans les Vengeurs de la Côte Ouest et dans Force Works. Elle eut sa propre mini-série : Spider-Woman # 1-4 en 1993-1994.

Récemment, elle est apparue sous le nom Arachne dans la série Ms. Marvel (2006). Elle fait partie de l'équipe Omega Flight et apparaît dans Marvel Comics presents.

Durant les évènements du Gant, et le complot de la famille Kraven, Julia recevra les pouvoirs de Madame Web quand celle-ci est tuée par la femme de Sergei Kravinoff. Elle offrira son costume noir à Anya Corazon.

Martha Franklin (Mattie)[modifier | modifier le code]

Spider-Woman (1999-2000)
Éditeur Marvel Comics
Fréquence mensuel
Date(s) de publication juillet 1999 - décembre 2000
Numéros 18 numéros (1-18)
Personnages principaux Martha Franklin,
Jessica Drew,
Julia Carpenter,
Charlotte Witter,
Peter Parker/Spider-Man

Scénariste(s) John Byrne
Dessinateur(s) Bart Sears

Martha Franklin était une adolescente qui récupéra les pouvoirs de la précédente Spider-Woman. La troisième série Spider-Woman dura 18 numéros (1999-2000). Dans la série Alias, elle apparait comme une droguée aux mains de son revendeur. Avec l'aide de Jessica Jones et de Jessica Drew, elle va tenter de s'en sortir.

Charlotte Witter (1999-2000)[modifier | modifier le code]

Charlotte Witter reçut ses pouvoirs du docteur Octopus pour tuer l'araignée. Il lui donna aussi le pouvoir de drainer les capacités des autres Spider-Women, mais elle perdit ce pouvoir quand elle fut vaincue par Martha Franklin.

Elle a été créée par Howard Mackie et John Byrne dans Amazing Spider-Man vol. 2 #5-6 (1999). Elle est apparue ensuite dans Peter Parker: Spider-Man #5 (1999), Amazing Spider-Man #455 (2000) et Spider-Woman #1-2 et #8-9 (2000).

Spider-Girl[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Spider-Girl.

May Parker est la fille de Peter Parker et de Mary Jane Watson dans le futur. Elle développe des signes d'une vitesse et d'une force accrues. Elle emprunte un des costumes de son père et commence une carrière d'héroïne sous le nom de Spider-Girl.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Les Daniels : Marvel, five fabulous decades of the world's greatest comics (1991) (avec une introduction de Stan Lee), pp. 182–183
    Sur les dessins animés et les comics Spider-Woman.
  • (en) David A. Roach et Gina Renee Misiroglu : The superhero book : The Ultimate Encyclopedia of Comic-Book Icons and Hollywood Heroes (2004), article Spider-Woman
    dictionnaire encyclopédique (plusieurs collaborateurs), centré sur les personnages, leur évolution et leurs apparitions dans les films, la télévision et les dessins animés, avec quelques informations sur les créateurs.
  • (en) Essential Official Handbook of the Marvel Universe (OHOTMU), tomes 1 et 2 (1987, 2006), articles Jessica Drew et Spider-Woman
    recueil contenant des fiches détaillant la plupart des personnages de l'univers Marvel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marvel Two-In-One #30-33, août-novembre 1977
  2. Avengers vol.1 #240-241, février-mars 1984
  3. New Avengers # 1
  4. New Avengers # 40-42