Venom (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Venom.
Symbiote Venom
Personnage de fiction apparaissant dans
Spider-Man et les vengeur

Alias Eddie Brock, Angelo Fortunato, Mac Gargan, Peter Parker, Venom 2099
Anti-Venom
Monster Ock
Origine Symbiote
Sexe masculin
Pouvoirs pouvoirs similaires à ceux de Spider-Man (avec une force supérieure et une production illimitée de toile)
métamorphe
immunité au sens d'araignée de Spider-Man
Régénération
Famille Carnage (fils symbiotique)
Toxin (petit-fils symbiotique)
Scream (fille symbiotique)
Lasher (fils symbiotique)
Phage (fils symbiotique)
Agony(fille symbiotique)
Riot (fils symbiotique)
Ann Weying (Ex-femme, décédée)
Affiliation Sinistres Six, Thunderbolts
Ennemi(s) Spider-Man, Carnage, Toxin

Créé par David Michelinie, Mike Zeck, Todd McFarlane
Première apparition Secret Wars #8 décembre 1984
Éditeur(s) Marvel Comics

Venom est un personnage de bande dessinée appartenant à Marvel Comics. Première apparition dans Amazing Spider-Man no 252 en mai 1984 sous l'identité d'Eddie Brock. Le symbiote alien apparaît dans Secret Wars #8 en décembre 1984. Marvel Knights:Spider-Man 7: Venomous part 3- Décembre 2004 sous l'identité d'Angelo Fortunato.

Venom reste l'un des personnages les plus endurants et les plus populaires de la saga Spider-Man, tant par sa nature de version maléfique de Spider-Man que par son côté très controversé (du moins en tant qu'Eddie Brock). En fait, il a atteint une popularité qui rivalise avec celle du Bouffon Vert, l'ennemi principal attitré de Spider-Man.

Pre-Venom[modifier | modifier le code]

Le personnage est en fait apparu bien avant de devenir Venom, sous la forme du Symbiote #998. Il était d’une nature différente, souhaitant, au lieu de tuer son hôte pour s’en nourrir, un véritable lien fusionnel avec un hôte unique et former une seule entité avec lui, une symbiose au sens propre au lieu d’un parasitisme. Ce caractère l’amena à être emprisonné par les siens et il se retrouva transféré sur la planète artificielle appelée Battleworld.

Hôtes principaux[modifier | modifier le code]

Spider-Man[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Spider-Man.

Coïncidence : plusieurs super-héros dont les Vengeurs, les X-Men et Spider-Man combattaient Galactus et les alliés de Fatalis au même endroit, durant les Guerres Secrètes. À la suite d'une bataille, Thor et Spider-Man eurent leurs équipements et costumes détruits. Hulk leur conseilla d'aller régénérer ceux-ci dans une machine. Mais Spider-Man se trompa d'appareil ; c'était celui qui retenait le symbiote prisonnier. Ce dernier prit l'apparence du costume de Spider-Man (quoiqu'avec une teinte noire) et enveloppa le héros. Spider-Man revint sur Terre avec le costume noir, qu'il utilisa temporairement. Cependant, peu après, Spider-Man commença à éprouver de fortes fatigues lorsqu'il dormait longtemps. Il avait également de plus en plus de mal à retirer son étrange costume. Lors d'un combat contre le puma, ce dernier évoqua que les toiles projetées par ce costume étaient organiques. Inquiété par tout cela, Spider-Man alla rendre visite à Red Richards, qui découvrit en analysant le costume noir qu'il s'agissait d'un symbiote : la fatigue éprouvée par Spider-Man était causée par la créature, qui le possédait la nuit pour le faire combattre et gagner de l'adrénaline pour se nourrir. Utilisant un canon sonique, Red Richards parvint à retirer le symbiote de Spider-Man. Le symbiote garda une haine féroce envers Spider-Man, haine partagée par les autres hôtes.

Eddie Brock[modifier | modifier le code]

Le premier et le plus célèbre, Eddie Brock, était un journaliste du Daily Globe avant qu'on découvre qu'il avait fabriqué une histoire concernant l'identité du Sin-Eater. Mais la véritable identité du meurtrier était celle du sergent Stan Carter, et quand Spider-Man et Daredevil le neutralisèrent, Brock fut licencié. Incapable de trouver un nouvel employeur respectable, Eddie fut contraint de travailler pour des magazines à la réputation sulfureuse. Face à sa peur croissante du cancer, Eddie retourna vers son ancienne passion sportive, se lançant dans l’haltérophilie, afin de réduire son stress. Alors qu’il acquérait la stature d’un athlète olympique, sa colère et sa dépression persistaient, conduisant finalement son épouse Anna à divorcer. Avec ses vies professionnelle et personnelle ruinées, Eddie envisagea de se suicider avant de se rendre dans l’église de Notre Dame des Saints où il pria pour obtenir son pardon. Le symbiote se lia alors à lui, se nourrissant du cancer et prolongeant ainsi l’existence de l’ancien journaliste. Eddie accepta volontairement le symbiote. Son union avec le symbiote permit à Eddie de découvrir immédiatement la véritable identité du Tisseur.

Dans The Amazing Spider-Man #298, ils forment la créature connue sous le nom de Venom. Venom fait son apparition à la fin de #299, qui continue dans l'arc narratif Venom. Le nom Venom s'appliqua originellement à la fusion du symbiote et de Brock, mais au cours des années fut aussi utilisé pour toutes les « associations » du symbiote. Brock a combattu Spider-Man plusieurs fois et même gagné dans la plupart des occasions. Venom est en réalité un personnage complexe et intéressant, et suit un code d'honneur personnel qui lui impose de venir en aide à ceux qu'il considère comme innocents et de tuer ceux qu'il considère comme des criminels. Ce code d'honneur l'amènera d'ailleurs plusieurs fois à collaborer avec Spider-Man afin de lutter contre une menace commune (notamment Carnage). Il lui a également attiré de la part de Spider-Man un certain respect, auquel n'auront droit aucun des Venom qui suivront.

Angelo Fortunato[modifier | modifier le code]

Dans la récente série Marvel Knights Spider-Man de Mark Millar, Terry Dodson et Rachel Dodson, on apprend qu'Eddie souffre d'un cancer et met en vente aux enchères son symbiote.

Il sera racheté par Don Fortunato, le chef de la maggia, pour que son larbin de fils, Angelo, puisse prouver sa supériorité aux autres. Angelo est alors un Venom bien plus pitoyable que les autres et ne pense qu'à éliminer Spider-Man dont il connaît l'identité secrète. Il tua trois innocents dans cette bataille, dont un homme déguisé en Tisseur qui se fit arracher le cœur. Mais lors d'une bataille contre un Spidey plus déchaîné que jamais, Angelo supplia Peter d'arrêter, le symbiote comprit que c'était un lâche et qu'il n'avait pas assez de rage en lui. Alors qu'il s'apprêtait à sauter, le symbiote se sépara laissant Angelo faire une chute d'une centaine d'étages, à laquelle il ne survivra pas.

Mac Gargan[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mac Gargan.

Après avoir abandonné Angelo Fortunato, le symbiote extraterrestre propose à Mac Gargan (alias le super-vilain le Scorpion) de s'associer avec lui. Ce dernier accepte et fusionne avec le symbiote, le préférant au tout nouveau costume du Scorpion que lui avait créé Norman Osborn, le même qui lui avait révélé l'identité secrète de Spider-Man. Mac Gargan est un Venom bien plus cruel et violent qu'Eddie ou Angelo, le symbiote le rendant encore plus psychopathe qu'il ne l'était déjà depuis le traitement ayant fait de lui le Scorpion. Mais il se fit reprendre le symbiote par Eddie, qui était devenu Anti-Venom.

Actuellement Mac Gargan travaille avec le gouvernement des États-Unis, d'abord dans l'équipe des Thunderbolts, à la capture des sur-humains non-enregistrés. Il a ensuite rejoint, sous l'égide de Norman Osborn, l'équipe des Dark Avengers en se faisant passer pour Spider-Man aux yeux du grand public.

À la chute d'Osborn, McGargan fut arrêté et incarcéré au Raft, où on lui ôta le symbiote.

Flash Thompson[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Flash Thompson.

Le gouvernement a récupéré le symbiote et le propose à Flash, ancien soldat ayant perdu ses deux jambes. L'extra-terrestre lui constituera des jambes et lui permet de devenir un agent spécial de guerre. C'est le premier Venom agissant exclusivement pour le bien, et son apparence n'est donc plus monstrueuse, mais ressemble plutôt à une tenue noire de soldat. Il fait actuellement partie des Vengeurs Secrets.

Autres[modifier | modifier le code]

Wolverine[modifier | modifier le code]

Le mutant Wolverine a également porté brièvement le symbiote, recevant le surnom de Wolvenom, mais il parvint à s’en séparer et finit même par combattre Venom (alors Eddie Brock).

Harry Osborn[modifier | modifier le code]

Dans l'univers année 2000, Le symbiote n'est pas extraterrestre mais un projet raté d'Oscorp. Enfermé dans un casier (numéro 14), c'est donc Harry Osborn qui deviendra Venom. Dans le dernier anime Ultimate Spider-Man, c'est un projet raté du Dr Octopus qui travaille pour Oscorp, et que Harry Osborn récupère. Au début, il pense avoir le contrôle et veut remplacer Spiderman. Mais le symbiote deviendra de plus en plus fort et prendra le contrôle. C'est à cause de Venom (et surtout Octopus) que dans cette univers Norman Osborn deviendra le Bouffon Vert, un être basé sur les propriétés de Venom.

Dans cette animé Ultimate, le symbiote deviendra une arme du Bouffon vert pour se créer une armée de zombies "Venom" qui sont en réalité des membres du SHIELD. Phil Coulson et Nick Fury seront infestés et deviendront temporairement des Venom.

Ann Weying[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ann Weying.

Le symbiote de Venom fut brièvement porté par l’ex-épouse de Brock, Ann Weying, qui revendiqua alors le nom de Miss Venom ; le symbiote revint vers Brock par la suite et Weying se suicida.

Patricia Robertson[modifier | modifier le code]

Il se retrouva par la suite face à un clone de ce symbiote, qui fusionna également et tout aussi brièvement avec lui. Un autre clone fut porté par une spécialiste des communications, Patricia Robertson, devenant la seconde Miss Venom, avant d’être absorbé par le symbiote de Venom original ; cette absorption semble avoir entraîné la mort du clone mais le symbiote de Venom sembla se retrouver enceint, laissant planer le doute sur le sort de ce clone ; pareillement le sort de Robertson est inconnu.

Aspect du symbiote[modifier | modifier le code]

Le symbiote de Venom forme autour de son hôte un « costume » vivant qui confère ses pouvoirs à l’hôte. Ce costume est similaire à celui de Spider-Man, si ce n'est qu'il est noir, n'a pas de motif en toile d'araignée et possède un symbole d'araignée blanche au lieu de noir et bleu.

Dans le cas des Venom, des traits supplémentaires apparaissent : les muscles du porteur augmentent de volume, ses mains deviennent plus grandes et griffues et une bouche pleine de crocs acérés apparaît, avec une longue langue pointue dans la plupart des cas (Angelo et Spider-Man excepté). Cela donne une véritable version maléfique et bestiale de Spider-Man, reflétant la sauvagerie du symbiote

Quand Flash Thompson le porte, il a une apparence de soldat.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

  • Comme dit précédemment, Venom possède les mêmes pouvoirs que Spider-Man (probablement parce que ce dernier a déjà porté le symbiote), c'est-à-dire les réflexes et l'agilité de l'araignée proportionnellement à sa taille, la faculté à adhérer aux surfaces et celle de créer et projeter de la toile d'araignée. Il génère sa toile du dos de ses mains ou du dessous de ses paumes, et sa toile est organique et créée par le symbiote, lui permettant d'en produire de façon presque illimitée, bien qu'il risque d'être un peu affaibli s'il en utilise trop en une seule fois. Elle est aussi plus résistante que celle de Spider-Man, mais se dissout d'elle-même au bout d'un certain temps. En plus de la toile, Venom peut aussi former des tentacules depuis son symbiote pour agripper des objets, tentacules capables de s'étendre sur de longues distances.
  • Ses mains sont pourvues de griffes pouvant servir comme armes de corps à corps, et sa mâchoire est garnie de crocs acérés qu'il peut utiliser pour mordre d'autres créatures. Eddie Brock et Mac Gargan ont tous deux fait usage de cette capacité à certains passages pour dévorer des êtres humains.
  • Il possède aussi une force surhumaine, supérieure à celle de Spider-Man dans le cas de Brock et Gargan, tous deux étant plus musclés et plus forts naturellement que Peter Parker en tant qu'humain normal. Angelo Fortunato possédait lui aussi une force surhumaine, mais inférieure à celle des autres Venom.
  • Le corps de Venom est extrêmement résistant, capable d'endurer des coups ou des chutes qui tueraient un humain, et le symbiote soigne rapidement la plupart des blessures subies.
  • Il possède aussi des capacités illimitées de métamorphe, lui permettant de se camoufler à la manière d'un caméléon ou de revêtir l'aspect d'un autre individu.
  • Pire encore, il échappe au sens d'araignée du Tisseur, qui ne peut donc pas voir venir ses attaques comme celle de ses autres ennemis. Les méthodes de combat de Spider-Man étant en grande partie fondées sur son sens d'araignée, ce dernier s'en trouve en général très désavantagé. On peut supposer que c'est parce que Spider-Man a porté un long moment le symbiote, que son instinct d'araignée ne le reconnaît pas comme un danger.
  • Néanmoins, Venom possède deux faiblesses : il est vulnérable au son, qui peut obliger son symbiote à se séparer de son hôte, et au feu. Cependant, dans l'aventure, il réussira à supprimer ces faiblesses grâce au symbiote (qui a absorbé une grande quantité de mercure) et à son entraînement dans l'espace.

Vie éditoriale[modifier | modifier le code]

En plus de ses apparitions dans les séries consacrées à Spider-Man, Venom a été la vedette de nombreuses mini-séries dans les années 1990, scénarisées pour la majorité par Larry Hama, mais aussi par Carl Potts, David Michelinie, Howard Mackie, Bruce Jones, Len Kaminski, Dan Slott, Ann Nocenti

En 2003, le symbiote est le personnage principal d'une série nommée « Chair de poule », dessinée par Francisco Herrera et écrite par Daniel Way sous le label Tsunami. On retrouve, dans cette série, le symbiote venu d'une autre planète se retrouvant au Nord du cercle polaire, à plusieurs kilomètres de la moindre civilisation. Cherchant à rejoindre les grandes villes afin de semer le chaos, il tente de trouver un hôte parmi plusieurs groupes de scientifiques en expédition (parmi lesquels il fera beaucoup de victimes). Cette série, très sombre, est un hommage au film d'horreur repris par John Carpenter : The Thing. Le symbiote réussira finalement à quitter le cercle polaire et fusionnera avec Wolverine dans un bar au Canada. Cette série de départ sera suivie de plusieurs autres mini-séries, mettant par exemple en scène des humanoïdes de la planète dont le symbiote s'est échappé, ces derniers tentant de le ramener. Toutes ces séries apparaissent dans la bande dessinée Spider-Man actuelle.

En 2004, dans la mini-série Venom Vs Carnage de Peter Milligan et Clayton Crain, un Venom à l'hôte non identifié apparait à l'occasion de l'apparition d'un nouveau symbiote : Toxin.

En 2007, Venom apparait dans le film Spider-Man 3 avec Topher Grace dans le rôle d'Eddie Brock.

Autres versions[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Versions alternatives de Venom.

Venom est apparu sur de nombreuses Terres alternatives, en tant qu'Eddie Brock notamment mais aussi porté par des êtres aussi différents que le Punisher, Hulk, Thor et Lady Deathstrike ; sur une autre Terre, où Spider-Man apparut en Inde, il dut faire face à l’aspect obscur de sa personnalité, se manifestant sous les traits du Venom de l'Univers Marvel ; sur ce monde, le symbiote revêt une nature essentiellement mystique et absolument pas extra-terrestre.

Bibliographie Solo[modifier | modifier le code]

Autres médias[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Spider-Man (série télévisée de 1994)[modifier | modifier le code]

Eddie Brock/Venom apparaît dans la série animée de Spiderman de 1994. Le personnage est pour l'essentiel présenté de manière fidèle au comic. Le symbiote apparaît dans la partie du dessin animée dite La Saga de Venom dans laquelle le fils de Jonah Jameson, astronaute, part sur un astéroïde d'où il rapporte un fragment de pierre. Dans cette pierre se trouvait le symbiote. Alors que la navette spatiale retournait sur terre, le symbiote tenta de s'emparer de Jameson (le fils). Ce dernier perdit les commandes de l'appareil et la navette s'écrasa sur le pont de New York. Le symbiote retrouva Spider-man dans son appartement, la nuit et s'accrocha à lui.

Au début, Spider-Man accueillit bien ce symbiote, y gagnant un pouvoir largement supérieur. Cependant, il s'avéra vite que la créature augmentait aussi son agressivité : il faillit tuer le Rhino après un combat, et même laisser le Shocker finir dans un précipice. Finalement, comprenant que ce pouvoir était malsain, il opta pour s'en débarrasser, et força le symbiote à se détacher de lui en utilisant les vibrations d'une cloche dans une église. Le symbiote se fixa ensuite à Eddie Brock, qui devint Venom.

Venom devint vite l'un des ennemis les plus dangereux de Spider-Man. Ce dernier parvint finalement forcer le symbiote à se détacher de Brock pour le renvoyer dans l'espace. Cependant, le symbiote revint par la suite et reforma Venom.

The Spectacular Spider-Man[modifier | modifier le code]

Eddie Brock et le symbiote apparaissent tous deux séparément dans la série animée de 2008 Spectacular Spider-Man. Ici, comme dans Ultimate Spider-Man, Eddie Brock est présenté comme le plus ancien et plus proche ami de Peter Parker, tous deux ayant pour point communs d'être orphelins et se considérant presque comme des frères. Eddie travaille en outre ici au labo de Curt Connors, et montre un intérêt prononcé pour la science.

Eddie Brock apparaît dès le premier épisode de la série. Lorsque Connors devient le Lézard, il aide Spider-Man à faire avaler au reptile le sérum pour lui redonner sa forme humaine. Cependant, lorsqu'il découvre que Peter, qui s'était enfuit lors de la transformation de Connors en lézard, a vendu au Bugle des photos du combat, il en conclut que son ami n'avait fui que pour prendre des photos sans tenir compte des risques pour Connors, et lui en veut profondément. C'est à partir de là que leur amitié commence à se dégrader.

Plus tard, la navette de John Jameson amène sur Terre le Symbiote, qui est immédiatement conservé comme sujet d'expérience. Brock prévoit de participer à l'étude, voyant de plus une occasion de gagner un peu d'argent. Mais, dans la nuit, la Chatte Noire se rend sur place pour voler la créature. Spider-Man s'interpose, mais, dans la bagarre presque amicale qui s'ensuit, le symbiote est libéré, et se colle sur Spider-Man à l'insu de ce dernier. Dissimulé sous le déguisement de Connors, le Caméléon accuse Spider-Man du vol de l'extra-terrestre, et Peter, inconscient du sujet de l'article, fournit encore une fois les photos. En lisant l'article, Brock se met à haïr à la fois son meilleur ami et l'homme-araignée : le premier parce qu'il était sur place et n'a apparemment rien fait, et le second parce qu'il a pris le symbiote, le privant de toute chance de gagner de l'argent.

Par la suite, Spider-Man découvre que le symbiote s'est accroché à lui, formant son costume noir. Ici, le costume apparaît comme similaire à la version du film dans les premiers épisodes (simplement le costume rouge et bleu en noir avec une araignée un peu différente), mais change progressivement en la version du comic. Peter devient plus sombre et plus violent, et, lorsqu'Eddie, qui vient de perdre son travail à cause de la perte du symbiote, vient le lui reprocher, Peter plaque son vieil ami contre le mur en lui grognant « On en a assez de t'entendre pleurnicher ! », le « On » désignant lui-même et le symbiote qu'il considère comme une deuxième entité dont il est inséparable.

Lorsque Spider-Man comprend le danger que représente le symbiote et réussit à le retirer, il le ramène au labo où il l'avait trouvé, et sous les yeux furieux de Brock, tente de le détruire par congélation. Croyant y être parvenu, il se retire. Mais, après son départ, le symbiote, qui s'avère avoir survécu à la congélation, incite Eddie à le libérer. Celui-ci le fait, et l'alien, se fixant sur lui et se réjouissant de sa haine, lui révèle que Peter Parker et Spider-Man sont la même personne. Tous deux fusionnent alors, formant Venom. Cette incarnation se base essentiellement sur le comic original : il a une apparence similaire à celle bien connue, et se réfère à lui-même comme « Nous », là encore pour parler à la fois de lui et de son symbiote. Cependant, la capacité de former des tentacules en grand nombre sur son corps, originaire de la version Ultimate, est retenue, et sa toile est noire, comme dans les films. Il possède toujours une faiblesse aux sons forts, mais sa faiblesse à la chaleur n'est pas montré dans la série.

Venom s'en prend ensuite à Spider-Man dans le dernier épisode de la saison 1, et tente de le faire souffrir en s'en prenant à ceux qu'il aime le plus : sa tante May, puis Gwen Stacy. Spider-Man parvient à les sauver, mais il ne s'avère pas de taille contre l'adversaire démesurément puissant qu'est Venom. Il l'emporte cependant en usant de l'attraction du symbiote pour lui, lui proposant de revenir avec lui. Le symbiote se détache alors d'Eddie, et tente de se replacer sur Peter, mais comprend trop tard que ce dernier a menti. Avant qu'il ne puisse se replacer sur Brock, Peter le capture dans un sac, et l'enfouit sous une plaque de ciment dans un chantier.

Après cela, Eddie disparaît mystérieusement durant les premiers épisodes de la saison 2, malgré les tentatives de Peter pour le retrouver et se réconcilier avec lui. Il revient finalement en cachette, et, faisant quelques apparitions discrètes, dont une déguisé en Venom, réussit à rendre Spider-Man paranoïaque et à le faire ainsi se rendre à l'endroit où est enfoui le symbiote. En le suivant, Eddie retrouve et libère le symbiote, refusionnant avec lui.

De retour, Venom commence à se faire passer pour Spider-Man en noir et commettre des crimes afin de discréditer l'homme-araignée, de façon très similaire au Caméléon avant lui. Après avoir ainsi retourné John Jameson (ayant entretemps récupéré des pouvoirs à son tour) contre le Tisseur, il se met à clamer haut et fort que Peter Parker est Spider-Man. Peter niant le fait sous ses deux identités, et aucune vraie preuve n'étant disponible, cela crée une gigantesque polémique. Eddie retourne alors travailler chez Connors, et y vole une fiole du sérum ayant soigné le savant de sa transformation en lézard, espérant s'en servir pour priver Spider-Man de ses pouvoirs une fois qu'il l'aura démasqué, et le laisser ensuite sans défense se faire tuer par les criminels revanchards. Après une longue et violente bataille, il y parvient presque, mais, grâce à un diversion provoquée par Flash, Spider-Man réussit à s'emparer du sérum et à le verser de force dans la gorge de Venom. En conséquence, le corps d'Eddie se met à rejeter le symbiote, qui est forcé de fuir dans les égouts. Eddie est ensuite emmené à l'asile, hurlant qu'il est Venom et qu'il reviendra éliminer Spider-Man.

Film[modifier | modifier le code]

Spider-Man 3 (film)[modifier | modifier le code]

Dans le film Spider-Man 3, le symbiote arrive à l'intérieur d'une météorite. Trouvant Peter Parker, il se fixe à lui lors d'une nuit où ce dernier est rongé par la rancune contre l'Homme-Sable. Le changement de personnalité de Peter éloigne Mary-Jane, qui ne réussit pas à lancer sa carrière d'actrice ; elle se console avec Harry, lequel est guéri de son amnésie et décidé à faire souffrir Peter après avoir vu une apparition de son père mort; il pousse Mary Jane à se séparer de Peter. Harry le rencontre dans un restaurant et prétend être le préféré. Plus tard, Peter le trouve chez lui, et avec l'aide de son costume noir, l'affronte dans un combat brutal, qui laisse le visage d'Harry défiguré. Influencé par le costume, Peter humilie dans le même temps Eddie Brock, un photographe qui a vendu au Daily Bugle de fausses images montrant que Spider-Man est un criminel afin de prendre la place de Peter comme pigiste.

Pour rendre Mary Jane jalouse, Peter amène ensuite Gwen Stacy au night club où Mary Jane travaille. Peter se bat ensuite avec les videurs de la boîte et projette Mary Jane au sol. C'est à ce moment que Peter se rend compte que le costume l’a changé. Il sort en courant de la boîte de nuit et va à la cathédrale Saint-Patrick pour se débarrasser du symbiote. Au début, il ne peut retirer le costume, mais les vibrations de la cloche d'église affaiblissent le symbiote, permettant à Peter de se débarrasser de lui. Eddie Brock se trouve également sur place, priant pour la mort de Peter, quand le symbiote tombe et s'accroche à lui. Le nouvel Eddie trouve l’Homme-Sable et lui propose de s'associer avec lui pour détruire Spider-Man.

Ils kidnappent Mary Jane pour forcer Spider-Man à les affronter. Harry arrive cependant à temps pour sauver Peter, s'associant avec lui contre Brock et l’Homme-Sable. Pendant que le combat progresse, Brock essaye d'empaler Peter, mais Harry se sacrifie et est fatalement blessé. Peter se rappelle alors comment les vibrations de la cloche de l’église avaient affaibli le symbiote. Contre l'avis d'Eddie, qui voulait délibérément rester sous l'influence de Venom, il le libère en faisant résonner plusieurs tuyaux ensemble. Peter jette une bombe au symbiote, qui meurt avec Eddie lorsque celui ci se jette sur le symbiote pour essayer tant bien que mal de le sauver.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le personnage a été utilisé dans plusieurs jeux de plate-forme.

Il apparaît également en tant que personnage jouable dans la version Xbox 360 de Marvel: Ultimate Alliance

Jeux de plateau[modifier | modifier le code]

Venom apparaît dans le jeu de plateau HeroScape Marvel.

il apparait egalement dans le jeu de figurines a collectionner Marvel Heroclix

Notes et sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]