Thunderbolt Ross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thunderbolt Ross
Personnage de fiction apparaissant dans
Hulk.

Alias Thaddeus E. « Thunderbolt » Ross, Red Hulk, Redeemer
Activité(s) Lieutenant-général de l'armée U.S Air force "Base Gamma"[1]
Famille Karen Lee Ross (épouse décédée)
Betty Ross (fille)
Glenn Talbot (beau fils)
Bruce Banner (beau fils)
Affiliation Hulkbusters

Créé par Thunderbolt Ross
Stan Lee (scénariste)
Jack Kirby (dessinateur)
Red Hulk
Jeph Loeb (scénariste)
Ed McGuinness (dessinateur)
Première apparition Thunderbolt Ross
Incredible Hulk #1 (mai 1962)
Red Hulk
Hulk vol.2 #1
Éditeur(s) Marvel Comics

Le général Thaddeus E. « Thunderbolt » Ross est un personnage de fiction appartenant à l'univers de Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby, il est apparu pour la première fois dans le comic book Incredible Hulk #1 en 1962. Il est un militaire qui pourchasse Hulk. Il ne possède aucun super-pouvoir jusqu'en 2008. Cette année, le Hulk Rouge apparaît pour la première fois dans Hulk vol.2 #1 en 2008, scénarisé par Jeph Loeb et dessiné par Ed McGuinness. L'identité secrète de Rulk est un mystère pendant plusieurs numéros jusqu'à ce que l'on apprenne que c'est Thunderbolt Ross.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Militaire[modifier | modifier le code]

Passionné d'aviation dès son plus jeune âge et s'engageant très tôt dans l'Air Force, le général T. « Thunderbolt » Ross était le commandant de la base où se déroulait le projet « Bombe Gamma », et où naquit Hulk. Alors que sa fille Betty resta amoureuse de l'homme, Ross jugea que le monstre vert était une menace sous sa responsabilité et il le traqua pendant des années, à la tête d'une escouade surnommé Hulkbusters. Il alla même jusqu'à s'allier avec les ennemis de Banner, comme l'Abomination qu'il libéra de prison, le Leader ou encore MODOK. Ses faits découverts, il faillit mettre fin à ses jours. Il fut déclassé.

Le jour du mariage de Betty et Bruce Banner, il tenta d'abattre le chercheur mais blessa son ami Rick Jones.

En fuite, il fut recruté par le SHIELD en tant qu'agent indépendant pour intégrer un programme spécial. Là, on le fit fusionner avec l'entité appelée Zzzax. L'opération fut finalement un échec, et il retrouva forme humaine. On le réaffecta sur sa base. Mais Ross fut tué par un mutant peu de temps après, en protégeant sa fille.

Son corps fut récupéré par le Leader qui le ramena à la vie et en fit son garde d'élite, le Redeemer, qui échoua finalement captif d'une race alien, les Trojans, appât pour attirer Hulk et le Panthéon. Le militaire fut par la suite retrouvé et soigné par l'armée. Remis sur pied, il retrouva un poste dans l'Air Force.

Plus tard, alors qu'il semblait avoir tiré un trait sur la menace Hulk, il découvrit (à tort) que sa fille avait été mortellement empoisonnée par le sang de Banner lors d'une transfusion. Après avoir placé secrètement le corps de sa fille en cryo-stase grâce au Leader, il reprit alors sa chasse, vouant sa vie à éliminer le monstre. Ce dernier lui échappa pourtant, quand Tony Stark, Red Richards et Nick Fury piégèrent le Titan en l'exilant dans l'espace.

Hulk Rouge[modifier | modifier le code]

Red Hulk, parfois abrégé en Rulk, (en français Hulk rouge) est un personnage créé par Jeph Loeb et Ed McGuinness, et apparu pour la première fois dans Hulk vol.3 #1.

Le Hulk Rouge se fit connaître en assassinant l'Abomination, l'un des pires ennemis de Hulk. Pour le différencier de son alter ego vert, les créateurs du personnage le désignent du nom de Rulk, un mot-valise contraction de « Red » et « Hulk ».

Le jour où Captain America fut assassiné, l'Intelligencia retrouva Ross et ils lui proposèrent un marché : le retour de Betty contre son corps.

Un an plus tard, Hulk revint sur Terre à la tête d'une armée vengeresse. Iron Man fut battu en tentant de le stopper, et Ross a son tour fut capturé par les aliens. Finalement Hulk fut arrêté et retrouva sa forme humaine grâce à une machine de Tony Stark (une partie de son irradiation gamma fut volé par les vilains). Ross devint le gardien personnel du scientifique, incarcéré dans une base secrète de l'A.I.M., dissimulée en base de l'armée. Et quelques heures plus tard, Ross devint alors secrètement le Hulk Rouge, transformé par une dose de rayons gamma et des ondes cosmiques.

Le Hulk Rouge utilisa sa puissance pour se venger de l'Abomination, qu'il élimina en Russie, détruisit un hélicarrier du SHIELD et échappa à certains membres des Vengeurs. Après avoir provoqué un séisme à San Francisco, il fut finalement stoppé par Thor et Hulk.

Ross mit en scène sa propre mort avec un Life Model Decoy et il laissa Doc Samson tuer Clay Quartermain, qui avait été seul témoin de leur plan. Il s'allia toutefois avec Banner qu'il n'arrivait pas à battre quand l'Intelligencia entreprit de capturer les plus grands savants, comme Red Richards et le Fauve.

Lors de la bataille finale contre une armée de soldats de l'A.I.M. irradiés et transformés en versions mineures Rouges, il draina les radiations gamma du Leader qui retrouva un corps ordinaire et fit échouer un coup d'état lancé par un autre LMD (copie conforme du feu-Glenn Talbot) manipulé par l'Intelligencia.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Avant qu'il ne devienne le Hulk Rouge, le général Thunderbolt Ross n'avait pas de super-pouvoirs. Sous sa forme de Hulk Rouge, Ross possède une force surhumaine: il peut sans doute soulever bien au-delà de 100 tonnes, ce qu'il démontra en frappant A-Bomb (alias Rick Jones), provoquant un séisme de magnitude 10 et une faille profonde d'au moins 10 kilomètres dans l'écorce terrestre. Ce faisant, il libéra Hulk de sa prison (accidentellement). Au cours du combat qui s'ensuivit, il a facilement arrêté un coup de poing de Hulk, à ce moment déchaîné, et lui a cassé le bras en lui faisant une prise d'étranglement. Ayant presque fait sombrer Hulk dans l'inconscience, Hulk Rouge se ravisa pour pouvoir l'abattre en public et contra encore le marteau Mjolnir tenu par Thor.

Hulk Rouge est pratiquement invulnérable. Sa peau peut résister à des tirs de mitrailleuse de très gros calibre, ainsi qu'aux coups surpuissants de A-Bomb et de Hulk. Il a encaissé le coup du marteau de Thor sans broncher, juste légèrement balafré au visage (qui a cicatrisé). Son épiderme se régénère très rapidement lorsqu'il est blessé, ce que seules parviennent à faire les griffes et les dents acérées d'A-Bomb, du Wendigo ou Wolverine.

Tout comme Hulk, il est capable de franchir des kilomètres d'un seul bond. Il a, en tenant Thor, sauté jusqu'en orbite et même depuis la lune, s'est propulsé jusqu'à la Terre à une vitesse impressionnante.

Le corps de Hulk Rouge est si radioactif que le sol se vitrifie sur son passage ; Banner a constaté que la radiation était proportionnelle à la colère du sujet.

Comme de plus Hulk sans l'esprit de Banner est incontrôlable, les scénaristes de la série ont donc imaginé de faire affronter à Red Hulk des versions alternatives et dérivées de Hulk : Grey Hulk, Simon Williams[2], le Maestro, Flux, Skaar, Ravage, John Eisenhart[3], Miss Hulk

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Publié par Marvel Comics :

  • Hulk vol.2 #1, 2008 (parmi les meilleurs ventes de comics en 2008[4])
  • King-Size Hulk, one shot, 2008 (par Frank Cho, Art Adams, Herb Trimpe)
  • Hulk: Variants #1-6, 2008
  • Fall Of The Hulks #1-2… 2010 (Jeff Parker & Carlos Rodriguez)
  • Mighty Avengers #25
  • Wolverine Vol. 3 #73
Trade paperbacks
  • Hulk, Vol. 1: Red Hulk, 2008
  • Hulk, Vol. 2: Red & Green, 2008
  • Hulk vol. 3: Hulk No More
  • Hulk vol. 4: Hulk vs. X-Force

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bien que son grade soit lieutenant-général, le terme général est le plus souvent employé
  2. [[Les Exilés (Marvel Comics)|]] #24, mai 2003
  3. Hulk 2099
  4. Top 300 Comics Actual--September 2008 sur icv2.com

Lien externe[modifier | modifier le code]