Ben Reilly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benjamin "Ben" Reilly
Alias Peter Parker,
Scarlet Spider,
Spider-Man III,
Spider-Carnage
Naissance Clone de Spider-Man
Origine Laboratoire du Chacal
Activité(s) Serveur dans un club,
Super-héros
Pouvoirs Peut s'accrocher sur n'importe quelle surface, super-force,"sens d'araignée" avertissant des dangers imminents, vision nocturne, rapidité, réflexes et agilité, capacité de produire artificiellement de la toile d'araignée.
Famille Peter Parker (cloné à partir de ce dernier),
May Parker (tante),
Mary Jane Watson (Belle-sœur)
Ben Parker (oncle, décédé),
Kaine,
Spidercide (clone, décédé),
Doppelganger (clone, décédé),
Spider-Girl (nièce)
Affiliation Anciennement
New Warriors

Créé par Gerry Conway
Ross Andru
Première apparition The Amazing Spider-Man #149
Éditeur(s) Marvel Comics

Ben Reilly, aussi connu comme Scarlet Spider et second Spider-Man, est un personnage appartenant à l'univers de Marvel Comics. Il est apparu pour la première fois dans The Amazing Spider-Man #149 (Octobre 1975). Il fut un personnage majeur de la Saga des Clones.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un clone de Peter Parker (alias le super-héros Spider-Man), créé par le professeur Miles Warren, le Chacal.

Apparemment tué lors de son premier combat avec Spider-Man et laissé pour mort dans une cheminée, il erra pendant cinq ans à travers les États-Unis, suivi par Kaine, premier clone raté de Parker, et désirant protéger l'original à tout prix. Il prit le nom de Ben Reilly, en hommage à Ben Parker et May Reilly Parker, l'oncle et la tante de Peter Parker. Apprenant que May Parker était gravement malade, Ben rentra à New-York pour lui dire adieu sous l'apparence du super-héros Scarlet Spider. Il rencontra Peter Parker et intègra l'équipe des New Warriors.

Il arriva un jour dans une auberge dans laquelle il se fit remarquer pour son côté "tueur". Il fut aidé par un dénommé Seward Trainer qui l'aida et eut confiance en lui. Très vite, Trainer apprit que Ben Reilly était Scarlet Spider.

Sous la pression de Norman Osborn, Seward Trainer modifia les notes du Chacal et Ben Reilly fut convaincu d'être le vrai Peter Parker. Il remplaça ce dernier sous le costume de Spider-Man (Peter Parker, pensant être le clone, partit s’installer à Portland avec sa femme Mary Jane).

Durant une partie de l'histoire, Ben Reilly se retrouve doté du symbiote Carnage, qui fusionne avec lui, formant Spider-Carnage. Reilly doit alors lutter contre les instincts meurtriers du symbiote, qui le pousse à chaque occasion à tuer. Désespéré de le contrôler, Ben Reilly se rend en prison pour demander des conseils à Cletus Kasady, le propriétaire d'origine du symbiote. Mourant car devenu dépendant de lui, Kasady lui affirme qu'il n'existe aucun moyen de le contrôler.

Ne voulant pas permettre la renaissance de Carnage, Ben Reilly se fait enfermer de son plein gré par Jameson et bombarder de micro-ondes, ce qui parvient à forcer le symbiote à se détacher. Mais ce dernier s'infiltre aussitôt avant d'être arrêté, et refusionne avec Kasady. Reilly est déçu de ne pas avoir empêché le retour de Carnage, mais Jameson lui affirme qu'à ses yeux, il est devenu un héros.

Il sauva Seward de sa fille Carolyn Trainer (alias Docteur Octopus II), réussit également à vaincre le Vautour qui avait absorbé l'énergie de Peter Parker et rencontra un ancien ami de son oncle Ben, ce qui prouva que, même s'il était un clone, il n'en était pas moins digne de Ben Parker.

Il se sacrifia dans Spider-Man #75, pour sauver Peter Parker du Bouffon Vert (Norman Osborn). La dégradation de son corps confirma qu'il était le clone. Sa mort affecta profondément Peter Parker qui le considérait comme le frère qu'il n'avait jamais eu.

La réapparition puis la disparition de la scène de Ben Reilly tient à la volonté de renouveler le personnage de Spider-man, en changeant complètement son environnement[1]. Peter Parker devenu époux et père, il n'était plus une référence pour le public ciblé, il fallait donc trouver un nouveau héros. Confronté à la grogne des fans[réf. nécessaire], qui ne supportaient pas ce changement total (notamment la disparition des personnages secondaires de l'intrigue), l'éditeur fit marche arrière[2].

Avec son identité divulgué au monde entier lors de Civil War, Peter Parker dissimule son apparence à l'aide d'un projecteur holographique et se fait appeler Ben Reilly.

Après One More Day, le mariage de Peter et Mary-Jane ne fait plus partie de la continuité de Marvel. Les répercussions de One More Day sur la biographie de Ben Reilly sont inconnues.

Dans l'univers Ultimate Marvel[modifier | modifier le code]

Un scientifique nommé Ben Reilly fit son apparition dans la série Ultimate Spider-Man, au cours de la saga Carnage. En réalité, ce personnage n'est pas du tout le clone de Peter Parker (Ben Reilly étant plus âgé et de couleur noire), mais le collaborateur du docteur Curt Conners (alias le Lézard), avec lequel il travaille sur un projet visant à fabriquer un clone, combinant le sang de Spider-Man et le symbiote créé par Richard Parker et Eddie Brock Senior (pères de Peter Parker et Eddie Brock Junior). Malheureusement, le sujet de l'expérience (nommé Little Ben par Reilly) échappa au contrôle de ses créateurs, et s'enfuit du laboratoire, tuant plusieurs personnes dans son sillage (dont Gwen Stacy). Suite à ces meurtres, une enquête policière fut ouverte, et Ben Reilly emporta avec lui ses recherches personnelles.

Par la suite, il se fait recruter par l'agent du FBI Henry Gyrich, qui veut posséder sa propre armée de super-soldat. Alors, il aide le Docteur Otto Octavius, lui aussi recruté par Henry, à créer des clones de Peter Parker et un clone de Gwen Stacy.

Télévision[modifier | modifier le code]

Dans cette saga animé, Spider-man se retrouve confronté à plusieurs versions de lui-même venant d'univers alternatifs. Tous ces spider-men vont s'associer pour empêcher Spider-Carnage de détruire l'Univers. Ces épisodes font plusieurs allusions à la saga du clone.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Critique de "la saga du clone" tome 1
  2. Critique de "la saga du clone" tome 2