Vision (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vision (homonymie).
La Vision
Personnage de fiction apparaissant dans
Avengers.

Alias Victor Shade, MainFrame
Pouvoirs force et une endurance surhumaines, intelligence artificielle, altération de sa densité
Affiliation Vengeurs
Vengeurs de la Côte Ouest
A-Next
Young Avengers
Gardiens de la Galaxie

Créé par Joe Simon et Jack Kirby (Timely comics)
Roy Thomas et John Buscema (Marvel Comics)
Première apparition Marvel Mystery Comics #13 (novembre 1940)
Avengers #57 (octobre 1968)
Éditeur(s) Marvel Comics

La Vision (The Vision) est un super-héros robotique appartenant à l’univers de Marvel Comics. La première version du personnage, créée par Joe Simon et Jack Kirby, date de l’âge d'or des comics et est apparue dans Marvel Mystery Comics #13 en novembre 1940. La version actuelle de La Vision est apparue dans Avengers #57 (octobre 1968), sous la plume de Roy Thomas et le crayon de John Buscema.

Biographie des personnages[modifier | modifier le code]

Timely Comics[modifier | modifier le code]

Aarkus, un gardien de la paix originaire d’une dimension appelée Smokeworld, est contacté accidentellement par le scientifique terrien Markham Erickson. À l’invitation de ce dernier, il accepte de venir combattre le crime sur Terre.

Le professeur Enoch Mason a créé une « Clé dimensionnelle » qui permet de relier notre monde à une sphère surnaturelle. Enoch donne rendez-vous à tous les scientifiques, dont Markham Erickson, pour leur montrer le pouvoir de cette clé mais un bandit nommé Borelli interrompt l’expérience. Soudain Borelli est transformé en statue de glace par Vision, qui dit : « Moi, Aarkus destructeur du Mal, j’ai traversé le vide pour atteindre ce monde. » L’associé de Borelli mourra de terreur pendant sa fuite alors qu’il est pourchassé par La Vision.

Marvel Comics[modifier | modifier le code]

À l’origine, Vision est une création du robot Ultron destinée à devenir une arme contre les Vengeurs. Ultron utilisa le corps de la première Torche Humaine (Jim Hammond) et des séquences mnésiques de Wonder Man que tous pensaient décédé. La Vision, plus qu’un simple robot, réussit à se libérer du contrôle d’Ultron et aida les Vengeurs. Il fit depuis partie de l’équipe.

Lors de leurs aventures communes, Vision et la Sorcière Rouge (Wanda Maximoff) tombèrent amoureux.

Après un combat contre Annihilus, il fut endommagé et fut réparé par Isaac, l’I.A. des Éternels de Titan. Il réussit à extraire la puce de contrôle d’Ultron et travailla à développer son humanité. Cependant, troublé par l’opération, il tenta de prendre contrôle du monde en piratant tous les ordinateurs, comme l’avait fait Isaac avant lui. Ses intentions étaient pacifistes mais, s’apercevant de son erreur, il stoppa son plan.

Grâce à ses pouvoirs de manipulation de la réalité, la Sorcière Rouge rendit possible la fécondation entre eux, et elle accoucha de deux jumeaux.

Plus tard, leur maison fut incendiée par des manifestants anti-mutants et ils rejoignirent le siège des Vengeurs de la Côte Ouest.

Par peur d’être la cible d’une nouvelle attaque, certaines nations manipulèrent Oiseau Moqueur pour capturer Vision. Il fut démantelé et lobotomisé. Les Vengeurs récupérèrent les pièces et Henry Pym le reconstruisit. Son corps, auparavant rouge, devint alors blanc. Wonder Man refusa qu’on duplique de nouveau sa mémoire et Vision ne dépassa pas le stade de simple robot, sans émotions. Sa relation avec Wanda en souffrit beaucoup.

Fonctionnant mal et se sentant diminué, Vision demanda l’aide du Docteur Miles Lipton, qui accepta de lui fournir les séquences mémorielles de son fils décédé. Le synthézoide put alors redécouvrir et exploiter de nouveau ses talents pseudo-humains. Il retrouva son corps rouge (ainsi que son costume vert et jaune) après que l’ancien, le blanc, eut été détruit lors d’une attaque contre Proctor.

Il fit partie des héros catapultés dans une autre dimension lors de l’affrontement contre Onslaught. À son retour, il fut gravement blessé par la fée Morgane. Il passa l’essentiel de son temps à reprendre des forces, et resta inactif durant de longs mois. Il négligea Wanda, ce qui les amena à rompre définitivement.

Récemment, La Vision a été détruit lors de l’arc narratif Avengers Disassembled par une Miss Hulk enragée, alors qu’il venait d’extraire de son corps des robots de type Ultron attaquant les Vengeurs.

Son corps en pièces détachées a été conservé par Iron Man et retrouvé par Iron Lad des Jeunes Vengeurs. Il semble que La Vision avait prévu, comme une sorte de programme de sauvegarde ou de sécurité, de former une nouvelle équipe de Vengeurs en cas de disparition de la première et avait pour cela enregistré toutes les informations sur des recrues potentielles. Sa mémoire informatique est fusionnée avec l’armure d’Iron Lad pour devenir Vision II (ce qui en fait la quatrième version du personnage).

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

  • Vision est un synthézoide, c’est-à-dire un être robotique de synthèse. Il n’a pas besoin de manger, ni de respirer.
  • Il possède une force et une endurance surhumaines.
  • Son pouvoir principal est de manipuler sa propre densité. En la diminuant, il peut devenir intangible et traverser la matière physique solide, comme les murs. Grâce à cela, il peut léviter et voler à vitesse réduite. Il se sert aussi de cette capacité au combat, pour troubler le système nerveux de ses adversaires, ce qui a pour effet de les rendre inconscients, voire de les tuer. En augmentant sa densité, il devient très lourd et presque insensible aux chocs, son corps devenant dur comme du diamant.
  • Vision, en tant que robot intelligent, peut se connecter à tout ordinateur. Son intelligence artificielle lui permet d’enregistrer toute information.
  • Il est équipé de différents capteurs.
  • Il possède une gemme solaire incrustée sur le front, capable d’émettre des rayons thermiques. C’est cette gemme qui stocke l’énergie solaire et lui permet de s’auto-alimenter en énergie, voire de se réparer seul.