Gwen Stacy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gwen Stacy
Personnage de fiction apparaissant dans
Spider-Man.

Alias Gwendolyne Stacy (véritable identité)
Gwendy
Famille George Stacy (père décédé),
Helen (mère),
Gabriel Stacy (fils),
Sarah Stacy (fille)

Créé par Stan Lee
Steve Ditko
Interprété par Bryce Dallas Howard
(Spider-Man 3),
Emma Stone
(The Amazing Spider-Man, The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un Héros )
Première apparition The Amazing Spider-Man #31 (décembre 1965)
Éditeur(s) Marvel Comics

Gwendolyne « Gwen » Stacy est un personnage créé par Stan Lee et Steve Ditko dans Amazing Spider-Man #31, décembre 1965.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Gwen Stacy est étudiante dans la même classe que Harry Osborn et Peter Parker.

Peter est amoureux de Gwen mais à cause de sa double identité (Peter Parker/Spider-Man), il a très rarement l'occasion de montrer son amour pour elle, sauf le jour de la Saint-Valentin.

Mort[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mort de Gwen Stacy.

Gwen meurt sur le pont de New York suite à des attaques du Bouffon Vert.

Le doute demeure sur la manière exacte dont Gwen est morte. Le thèse dominante est que Spider-Man lui a brisé la nuque en la rattrapant dans sa chute. La scène est rejouée dans une histoire du type What If? dans laquelle Spider-Man sauve Gwen en plongeant pour la rattraper.

Clone[modifier | modifier le code]

Par la suite, Peter a la surprise de voir Gwen revenir dans sa vie. Il s'avère qu'elle n'est qu'un clone, créé par le Chacal dans le but de déstabiliser Peter avant de le vaincre. Cependant, le clone refuse de jouer pleinement son rôle et Peter s'en sort indemne.

Le maître de l'évolution analyse ensuite la jeune femme et annonce qu'elle n'est pas un clone, mais une femme nommée Joyce Delaney, modifiée pour avoir l'apparence de Gwen Stacy. Par la suite, il est confirmé qu'il s'agit bel et bien d'un clone de Gwen, et que le maître de l'évolution avait menti par jalousie des talents du Chacal en matière de clonage.

Le clone de Gwen décide qu'elle n'a pas sa place dans la vie de Peter Parker, qui s'est mis en couple avec Mary Jane Watson après la mort de la Gwen d'origine. Elle décide donc de refaire sa vie loin de lui, en demandant à Peter de ne pas la rechercher.

Ce n'est que des années plus tard que les lecteurs apprennent qu'elle a vécu sous le nom de Joyce Delaney. Elle est assassinée par un Abby, un autre clone de Gwen Stacy, à l'apparence monstrueuse parce qu'il s'agit d'un prototype raté[1].

Passé recomposé[modifier | modifier le code]

Dans des bandes dessinées plus récentes, on apprend que Gwen a eu deux enfants : Gabriel Stacy et Sarah Stacy avec Norman Osborn. Celui-ci, considérant son fils Harry Osborn trop faible pour reprendre Oscorp Industries, voulait garder pour lui les deux enfants dans l'espoir d'en faire deux grands chefs. Gwen est contre cette idée et veut éduquer ses enfants avec Peter.

Norman la tue pour cela et fait croire à ses enfants, qui ont absorbé eux aussi le produit de guérison de Norman qui les a fait naître plus tôt et grandir plus vite, physiquement et mentalement, que Spider-man a tué leur mère. Sarah et Gabriel jurent alors de tuer Peter. Lorsque celui-ci leur dit la vérité, seule Sarah le croit, mais elle est blessée par Gabriel qui se rendit dans une cachette que son père leur avait dit de trouver. Là-bas, il trouve une cassette de Norman lui disant de vaincre Spider-Man, et devient alors le nouveau Bouffon Vert (plutôt gris) mais c'est sa sœur qui le vaincra. Celle-ci a eu besoin du sang de Spider-Man à la suite d'une hémorragie.

La série de bandes dessinées Passé recomposé où ces événements sont présentés est une des plus controversées de l'histoire de Spider-Man, et est tenue pour avoir provoqué une baisse des ventes[2].

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Ultimate Spider-Man[modifier | modifier le code]

Gwen apparaît dans Ultimate Spider-Man #14. Elle est une fille bien moins timide que dans l'univers principal, s'habillant en punk, et prend même la défense de Peter face à des caïds du lycée.

Mary Jane la jalouse à cause de sa relation avec Peter Parker, mais il sera par la suite révélé qu'elle aime seulement Peter comme un ami. Ironiquement, elle hait Spider-Man, le considérant comme responsable de la mort de son père. Ce dernier a en fait été tué par un autre homme déguisé en Spider-Man qui se servant de l'apparence de ce dernier pour commettre des délits. Gwen découvre plus tard que Peter est Spider-Man et décide de garder son secret.

Malheureusement, elle est finalement tuée par Carnage, augmentant la culpabilité de Peter. Mais un clone d'elle avec toute sa mémoire et ses connaissances apparaît par la suite. Ses amis décident donc de la considérer comme la vraie Gwen.

Après une courte rupture avec Mary Jane, Peter sort avec Gwen mais celle-ci sent qu'il ne l'aime pas vraiment et rompt avec lui.

Lorsque le Bouffon vert se met à traquer Peter en compagnie des Sinistres Six, elle part se réfugier avec tante May. Elle est présente le jour où Spider-Man est assassiné. Elle console tante May et Mary Jane comme elle le peut même si elle aussi est très affectée par la mort de son ami. L'identité de Spider-Man ayant été révélé à travers le monde, elles sont harcelés par la presse et les fans du défunt héros. Elle participera à l'enterrement de Peter, en compagnie des Ultimates, des proches, et de milliers de spectateurs présents sur place. Elle part avec la tante de Peter en France pour se construire une nouvelle vie.

Adaptations à d'autres médias[modifier | modifier le code]

Bryce Dallas Howard interprète Gwen Stacy dans le film Spider-Man 3 de Sam Raimi.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Elle n'apparaît en revanche que dans le troisième film réalisé par Sam Raimi, où elle est interprétée par Bryce Dallas Howard. Elle est la binôme en laboratoire de Peter; Spider-Man lui sauve la vie et l'embrasse publiquement. Mary-Jane est jalouse à son égard; durant la période où il devient mauvais sous l'influence du symbiote, Peter s'affiche avec Gwen uniquement pour faire souffrir Mary-Jane. Lorsque Gwen s'en rend compte, elle part après s'être excusée auprès de Mary-Jane.

Dans The Amazing Spider-Man, Gwen est interprétée par Emma Stone. Elle y reprend sa place d'origine et reste assez proche du comics. Quelques différences toutefois, comme le fait qu'elle connaisse la véritable identité de Spider-Man et se jette dans l'action de façon spontanée pour aider Peter. Elle travaille également à Oscorp avec le docteur Connors. Peter et elle finiront par sortir ensemble. Elle l'aidera lors de la bataille finale où son père meurt.

Dans The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros, Gwen connait quelques tensions avec Peter, car ce dernier avait promis au père de Gwen de ne pas mêler sa fille à son combat de justicier. Il en décide autrement et finalement, le Bouffon vert, interprété par Dane DeHaan prendra Gwen en otage, et Peter n'arrivera pas à la sauver. On notera que le déroulement est extrêmement similaire à celui d'origine et que Emma Stone porte la même tenue que Gwen Stacy lors de la même scène se déroulant dans le comics.

Télévision[modifier | modifier le code]

Série animée de 1995[modifier | modifier le code]

Gwen n'a pu apparaître de la même manière dans la série animée de 1995 que dans le comic en raison de la réticence des scénaristes à inclure un personnage destiné à mourir. Au lieu de cela, elle a été incluse comme la fiancée d'un Spider-Man d'une réalité parallèle, dans le tout dernier épisode de la série.

Spectacular Spider-Man[modifier | modifier le code]

Alors que Gwen Stacy avait été exclue de la plupart des adaptations au profit de Mary Jane, elle est remise à sa place originale de principal sujet d'amour de Peter dans la série de 2008 Spectacular Spider-Man. Dans cette version, Gwen est représentée comme la meilleure amie de Peter (bien qu'elle aimerait secrètement être plus) et son égal en intellect. Elle est aussi une proche amie d'Harry Osborn. Elle porte des lunettes, et travaille avec Peter au laboratoire de Connors en parallèle de ses cours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Spider Island: Deadly Foes Review
  2. Comic Box #51 (2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]