Miss Hulk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hulk (homonymie).
Miss Hulk
Cosplay de Miss Hulk en costume d'avocate.
Cosplay de Miss Hulk en costume d'avocate.

Nom original She-Hulk
Alias Jennifer Walters-Jameson (véritable identité)
Naissance Los Angeles, Drapeau de la Californie Californie
Origine américaine
Activité(s) avocate
Pouvoirs spéciaux Force surhumaine, endurance, facteur guérisseur
Famille Morris Walters (père)
Bruce Banner (cousin)
John Jameson (mari)
Affiliation Goodman, Lieber, Kurtzberg & Holliway
Avengers
Les Quatre Fantastiques
Heroes For Hire
Fantastic Force
SHIELD

Créé par Stan Lee
John Buscema
Première apparition Savage She-Hulk #1 (février 1980)
Éditeur(s) Marvel Comics

Miss Hulk, ou She-Hulk en version originale, est un personnage de fiction, une super-héroïne appartenant à l'univers de Marvel Comics. Créée par Stan Lee et John Buscema, elle apparaît pour la première fois dans le comic book Savage She-Hulk, en 1980.

Historique de publication[modifier | modifier le code]

En France, la deuxième série de comic books Miss Hulk est parue dans les numéros 152 à 192 de Nova.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

L'avocate Jennifer Walters est la cousine de Bruce Banner, le scientifique irradié de rayons gamma se transformant en Hulk.

Dans sa ville natale de Los Angeles, elle fut un jour blessée par balle, lors d'un règlement de compte perpétré par le caïd Nicholas Trask. Bruce, de passage en ville, lui donna son sang car il était compatible. Affectée par la transfusion, Jennifer devint Miss Hulk, sorte de version féminine de Hulk. Mais elle retrouva vite un équilibre mental et toute son intelligence.

Elle entama une carrière solo de super-héroïne, puis rejoignit Les Vengeurs sur demande de la Guêpe, avant de brièvement remplacer la Chose chez les Quatre Fantastiques. Elle rencontra Wyatt Wingfoot et eut une liaison avec lui.

Lors d'une opération de sauvetage sur l'héliporteur du SHIELD, elle fut irradiée et se retrouva coincée sous sa forme de géante verte. Cela ne la gêna pas car elle préférait cette forme. Ce blocage se révéla par la suite être avant tout psychologique.

Elle fit partie du groupe de super-héros à disparaître en s'opposant à Onslaught.

Elle est sortie pendant un temps avec Luke Cage, sa version alternative venue de la contre-terre et créée par Franklin Richards eu une courte aventure avec le Fléau, dont elle était l'avocate.

Elle travaille actuellement au cabinet de Goodman, Lieber, Kurtzberg & Holliway, qui a été temporairement détruit suite à l'attaque d'une de ses pires ennemies, Titania.

Au cours du crossover Civil War, elle fut l'avocate du jeune Speedball. Quand elle tourna sa veste et voulut rejoindre la résistance organisée par Captain America, Red Richards, Doc Samson et Tony Stark décidèrent de supprimer ses pouvoirs. Elle les récupéra peu après.

Ultérieurement, Jennifer fut rayée du barreau et licenciée du cabinet pour s'en être pris physiquement à un client et avoir divulgué des informations couvertes par le secret professionnel, après que celui-ci lui eut fait croire volontairement qu'il avait assassiné une cinquantaine d'enfants dans d'atroces conditions. Il s'agissait bien entendu d'un coup monté pour la pousser dans ses derniers retranchements et provoquer son renvoi.

Elle parcourt depuis les routes des États-Unis en compagnie de Jazinda, une femelle skrull avec qui elle exerce la profession de chasseuse de primes et a eu une brève aventure (d'une nuit) avec Hercule à la suite d'un combat pour lequel ils ont dû faire équipe.

Elle a par la suite mis sur pied une équipe de Super-héroïnes, les « Lady Liberators », composée de Jane Storm, Valkyrie, Thundra, Jazinda et elle-même dans le but de renverser une dictature tyrannique fictive, leghost.

World War Hulk[modifier | modifier le code]

Lorsque Jen sut que son cousin avait été envoyé dans l'espace par Iron-man et les autres membres des Illuminati, elle se rebella contre Stark, mais ce dernier, ayant prévu le coup, utilisa des nanobots pour annuler ses pouvoirs. Larguée de l'heliporteur du S.H.I.E.L.D. dans lequel elle se trouvait, elle se fit prendre en stop par Amadeus Cho, alias Excello (septième intelligence du monde Marvel), et grâce à son génie, il parvint à lui rendre ses pouvoirs. Comme Hulk l'avait jadis aidé, il devient un des seuls personnages pro-Hulk.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

  • Comme son cousin Hulk, Miss Hulk possède une force, une endurance et une résistance surhumaines, mais à un degré moindre, car la mutation a été provoquée par une transfusion sanguine. En contrepartie, le changement est permanent.
  • Sa peau verte résiste aux balles et aux lasers. En cas de blessure, la guérison est très rapide.
  • Elle se fatigue très peu et ne craint ni le froid, ni le feu, ni les maladies terrestres.
  • Elle peut sauter sur de grandes distances.
  • À la différence d'Hulk, l'esprit et les capacités intellectuelles de Miss Hulk ne sont pas affectés par sa transformation, même si elle agissait souvent par colère à ses débuts.
  • Entrainée par Captain America et Gamora, c'est une bonne combattante au corps-à-corps, et elle conserve une agilité étonnante pour son poids. Sous sa forme normale, Jennifer Walters n'a pas de force surhumaine mais reste une experte en arts martiaux.
  • En tant qu'avocate, elle est également une experte en droit.

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Dans la saga Marvel Zombies, Miss Hulk est aperçue à deux reprises : d'abord dans le tome 2 Army of Darkness faisant partie des Avengers réservistes essayant de contenir la contamination, puis dans le tome 3 Le Goût de la Mort se faisant tuer par les Quatre Fantastiques après avoir dévoré les enfants de Jane Storm et Red Richards.

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Miss Hulk est aussi personnage jouable du jeu de combat Marvel vs. Capcom 3: Fate of Two Worlds, sorti en 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :