Madeleine Renaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renaud (homonymie).

Madeleine Renaud

Description de cette image, également commentée ci-après

Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault

Naissance 21 février 1900
Paris
Décès 23 septembre 1994 (à 94 ans)
Paris
Activité principale Comédienne
Style Théâtre, Cinéma
Lieux d'activité Comédie-Française, Théâtre de l'Odéon, Théâtre Renaud-Barrault
Années d'activité 1920-1989
Conjoint Charles Granval
Jean-Louis Barrault
Descendants Jean-Pierre Granval
Famille Marie-Christine Barrault
Récompenses Grand prix du cinéma français pour Maria Chapdelaine,
meilleure comédienne pour Oh les beaux jours

Lucie Madeleine Renaud, née le 21 février 1900 à Paris (16e arrondissement)[1] et morte le 23 septembre 1994 à Paris, est une actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d'un milieu bourgeois, Madeleine Renaud entre à la prestigieuse Comédie-Française à l'âge de 21 ans, par désir d'avoir un métier et d'être indépendante. Elle épouse en 1922[1] le comédien Charles Granval avec lequel elle a un fils, Jean-Pierre Granval[2]. Sur les planches, elle joue le plus souvent des rôles d'ingénue. Sa notoriété s'accroît avec l'avènement du cinéma parlant.

En 1936, elle rencontre l'acteur et metteur en scène Jean-Louis Barrault, qui deviendra son second mari en 1940[1]. En 1943, ils collaborent sur la création du Soulier de satin de Paul Claudel, qu'il met en scène.

Après avoir interprété 127 rôles, elle quitte la Comédie-Française pour fonder avec son mari la Compagnie Renaud-Barrault, qui loge au théâtre Marigny. La comédienne crée la Winnie de Oh les beaux jours de Samuel Beckett en 1963, rôle qu'elle endossera jusqu'à la fin de sa carrière. Elle joue Jean Genet, Marguerite Duras, François Billetdoux.

Entretemps, son mari accède au poste de directeur du théâtre de l'Odéon-Théâtre de France, qu'il doit quitter après les événements de mai 1968.

À partir de 1968, la compagnie Renaud-Barrault déménage et s'installe à l'Élysée Montmartre, boulevard Rochechouart. Madeleine Renaud s'éloigne un temps de la Compagnie pour jouer aux côtés de Claude Régy dans L'Amante anglaise de Marguerite Duras. Puis elle est Maude dans Harold et Maude, rôle qu'elle tiendra longtemps, après l'installation de la Compagnie dans la gare d'Orsay désaffectée puis au théâtre du Rond-Point.

Madeleine Renaud meurt en 1994 à Paris, sept mois après la mort de son époux. Elle est inhumée auprès de son mari Jean-Louis Barrault au Cimetière de Passy (Paris).

Elle est la tante, par alliance, de Marie-Christine Barrault.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma
Télévision

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Compagnie Renaud-Barrault[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Acte de naissance sur archivesenligne.paris.fr Acte no 228, vue 23
  2. Olivier Barrot et Raymond Chirat, Noir & Blanc, 250 acteurs du cinéma français 1930-1960, Flammarion, 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]