Colin Higgins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Colin Higgins est un réalisateur, scénariste et producteur américain né le à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) et mort le à Beverly Hills (Californie) du sida.

Biographie[modifier | modifier le code]

De père américain et de mère australienne, Colin Higgins obtient son Bachelor's Degree à l'Université Stanford puis un Master of Fine Arts (M.F.A.) à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

C'est durant cette période qu'il écrit le scénario de Harold et Maude, une comédie d'humour noir centrée sur la relation entre un jeune homme fasciné par le suicide et une dame âgée excentrique. Le film, coproduit par Higgins, est réalisé par Hal Ashby. À sa sortie en 1972, Harold et Maude récolte des critiques tièdes et un succès public mitigé. Cependant, au fil des années, sa réputation grandit et, peu à peu, il devient un film culte. De son scénario, Colin Higgins tire un roman, puis une pièce adaptée par la suite en français par Jean-Claude Carrière et mise en scène par Jean-Louis Barrault. Cette adaptation théâtrale connaît elle-même un grand succès puisqu'elle sera donnée durant sept ans à Paris.

Higgins signe par la suite le scénario de Transamerica Express, une comédie policière réalisée par Arthur Hiller. Variation sur La Mort aux trousses d'Alfred Hitchcock, le film, qui réunit pour la première fois Gene Wilder et Richard Pryor, obtient un succès critique et commercial appréciable.

Higgins amorce sa carrière de réalisateur avec Drôle d'embrouille, une autre comédie policière dont il est également scénariste. Puis, il dirige et coscénarise Comment se débarrasser de son patron, une comédie féministe avec Dolly Parton, Jane Fonda, Lily Tomlin et Dabney Coleman. Higgins retrouve Dolly Parton pour son film suivant, La Cage aux poules, adaptation d'une comédie musicale ayant connu un grand succès sur scène, The Best Little Whorehouse in Texas. Mettant également en vedette Burt Reynolds et Charles Durning, le film est plutôt mal reçu par la critique.

Il termine sa carrière en coproduisant et coscénarisant la mini-série Out on a Limb, inspirée d'un livre autobiographique de Shirley MacLaine qui y joue son propre rôle.

En 1986, il crée une fondation à son nom répondant à ses aspirations humanitaires.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Colin Higgins sur l’Internet Movie Database

http://dramaparis.com/portfolio/colin-higgins (photo portrait)