Erckmann-Chatrian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Erckmann-Chatrian

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Émile Erckmann et Alexandre Chatrian

Langue d'écriture Français
Mouvement Réalisme fantastique
Genres Romans

Erckmann-Chatrian est le pseudonyme collectif utilisé de 1847 à 1887 par deux écrivains français : Émile Erckmann (né le 21 mai 1822 à Phalsbourg, en Meurthe (devenue Moselle en 1918), mort le 14 mars 1899 à Lunéville) et Alexandre Chatrian (né le 18 décembre 1826 à Soldatenthal (Grand Soldat), Meurthe, devenue Moselle en 1918) et mort le 3 septembre 1890 à Villemomble). Ils ont également écrit sous leur patronyme.

Nés en Lorraine et amis, ils ont écrit un grand nombre de romans d'inspiration régionale et nationalistes exhalant le sentiment patriotique.

Dans leur œuvre, le réalisme rustique, influencé par les conteurs de la Forêt-Noire, se transfigure en une sorte d'épopée populaire.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Emile Erckmann Alexandre Chatrian
  • 1874 : Les Années de collège de Maître Nablot ; Le Brigadier Frédéric, histoire d’un Français chassé par les Allemands
  • 1875 : Maître Gaspard Fix, histoire d’un conservateur ; L’Éducation d’un féodal
  • 1876 : L’Intérêt des paysans, lettre d’un cultivateur aux paysans de France ; Contes et romans alsaciens ; Souvenirs d’un ancien chef de chantier à l’isthme de Suez ; Les Amoureux de Catherine et L’Ami Fritz (pièces adaptées par Chatrian)
  • 1877 : Contes vosgiens
  • 1880 : Alsace ou les fiancés d’Alsace (drame adapté par Chatrian de l’Histoire du plébiscite) ; Le Grand-père Lebigre ; Les Vieux de la vieille ; Quelques mots sur l’esprit humain, résumé de la philosophie d’Erckmann
  • 1881 : Le Banni, (feuilleton, suite du Brigadier Frédéric) ; La Taverne des Trabans (pièce tirée de La Taverne du jambon de Mayence)
  • 1882 : Les Rantzau (pièce tirée des Deux Frères) ; Madame Thérèse (pièce) ; Le Banni
  • 1883 : Le Fou Chopine (pièce tirée de Gretchen)
  • 1884 : Les Ranzau (comédie) ; Époques mémorables de l’Histoire de France.– Avant 89. –
  • 1885 : Myrtille (pièce) ; L’Art et les grands idéalistes (essai philosophique, dernière publication signée Erckmann-Chatrian)
  • 1891 : Kaleb et Khora
  • 1892 : La Campagne du Grand-père Jacques
  • 1895 : Alsaciens et Vosgiens d’autrefois ; Fables alsaciennes et vosgiennes (dernière publication signée Erckmann seul)

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :