Némès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Némès vu de face. Masque d'or de Toutânkhamon.
Némès vu de profil. Pharaon portant la barbe postiche.

Le Némès est la coiffe la plus emblématique des pharaons qui la porteront de l'Ancien Empire jusqu'à la période ptolémaïque.

Il est connu du grand public par ses nombreuses représentations et notamment le masque funéraire en or du pharaon Toutânkhamon ou la tête du sphinx du plateau de Gizeh.

Description[modifier | modifier le code]

Le némès est un couvre-chef de tissu, assez complexe, composé de plusieurs parties, ayant évolué au cours du temps ; ce qui permet une datation approximative du commanditaire de l'œuvre qui le représente.

Les différentes parties sont :

  • La coiffe Khat : partie principale couvrant le haut et l'arrière de la tête, du front (bord supérieur) jusqu'à la nuque (qui débouche sur la tresse) ;
  • Les parties temporales : parties latérales couvrant les tempes et formant le pli entre la coiffe et les ailes ;
  • Le bandeau frontal : bandeau doré tenant la coiffe, enserrant sa partie, les parties temporales et reposant sur les oreilles ;
  • L'uræus : représentation d'un cobra censé protéger le souverain contre ses ennemis ;
  • Les ailes : parties qui encadrent les côtés du visage du roi, partant de la coiffe et s'évasant jusqu'à l'épaule pour former une sorte de triangle ;
  • Les retombées : parties prolongeant les ailes, se rabattant sur la poitrine du roi et allant en s'amincissant ;
  • La tresse : partie qui termine l'arrière du couvre-chef en forme de tresse allant de la nuque jusqu'au milieu du dos.

Symbolique[modifier | modifier le code]

Le némès est l'un des attributs que partagent le pharaon d'Égypte avec les divinités et qui le différencient du commun des mortels. Contrairement à une idée reçue, le roi était en effet le seul à pouvoir porter ce couvre-chef, insigne de sa fonction.

Les textes des pyramides désignent le némès comme étant le symbole de la déesse vautour Nékhbet. Les pans encadrant le visage du roi représentent les ailes protectrices de la déesse.

Couronnes de l'Égypte antique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]