Automobili Turismo e Sport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec ATS, présente en Formule 1 de 1977 à 1984.
Automobili Turismo e Sport
logo

Discipline Formule 1
Localisation Drapeau de l'Italie Sasso Marconi, Italie
Dirigeants et pilotes
Président Drapeau de l'Italie Carlo Chiti
Drapeau de l'Italie Giotto Bizzarrini
Directeur Drapeau de l'Italie Romolo Tavoni
Pilotes Drapeau de l'Italie Giancarlo Baghetti
Drapeau des États-Unis Phil Hill
Drapeau du Portugal Mario de Araujo Cabral
Caractéristiques techniques
Châssis ATS 100
ATS D-F
Moteurs ATS V8
Pneumatiques Dunlop
Résultats
Début en CM F1 GP de Belgique 1963
Dernier GP GP d'Italie 1964
GP disputés 6
Points marqués 0
Titres constructeurs 0
Titres pilotes 0
Victoires en Grands Prix 0
Podiums 0
Pole positions 0
Meilleurs tours en course 0

ATS (pour Automobili Turismo e Sport) est une marque automobile italienne des années 1960. Elle tire son origine d'une scission au sein de la Scuderia Ferrari. ATS a donné le jour à un coupé sportif ainsi qu'à une éphémère équipe de Formule 1.

Histoire[modifier | modifier le code]

ATS 2500 GT de 1963

ATS est le fruit d'un schisme au sein de la Scuderia Ferrari. En désaccord avec Enzo Ferrari sur la gestion de l'écurie, Carlo Chiti (le directeur technique de la Scuderia) et Romolo Tavoni (le directeur sportif) claquent la porte à l'issue de la pourtant fructueuse saison 1961 marquée par le titre mondial de Phil Hill. Avec le soutien financier du Comte Giovanni Volpi (un richissime entrepreneur vénicien qui possède sa propre équipe de course, la Scuderia Serenissima), Chiti et Tavoni fondent courant 1962 la firme ATS, dont l'ambition est tout simplement de concurrencer Ferrari, que ce soit dans le domaine sportif (la F1) ou dans le domaine de l'automobile sportive.

Seules deux voitures naitront de cet ambitieux projet. Pour ce qui est de la route, Chiti conçoit la 2500 GT, un modèle dessiné par Franco Scaglione qui ne sera construit qu'à une poignée d'exemplaires et ne rencontrera jamais le succès. Guère plus de réussite du côté de la Formule 1, où malgré la présence de pilotes aussi réputés que Phil Hill et Giancarlo Baghetti (eux aussi démissionnaires de la Scuderia Ferrari fin 1962), l'ATS 100 se trainera tout au long de la saison 1963.

Fin 1963, à l'issue de son unique saison de présence en Grand Prix, l'écurie ATS ferme ses portes. À titre privé, l'ATS D-F, légère évolution de la 100 fait une ultime apparition en course lors du Grand Prix d'Italie 1964 aux mains du pilote portugais Mario de Araujo Cabral.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats de l'écurie Automobili Turismo e Sport en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Pilotes Grands Prix disputés Points inscrits Classement
1963 Drapeau : Italie Automobili Turismo e Sport ATS 100 ATS V8 Dunlop Drapeau de l'Italie Giancarlo Baghetti
Drapeau des États-Unis Phil Hill
5 0 Non classé
1964 Drapeau : Royaume-Uni Derrington-Francis Racing Team ATS D-F ATS V8 Goodyear Drapeau du Portugal Mario de Araujo Cabral 1 0 Non classé
Tableau synthétique des résultats de l'écurie Automobili Turismo e Sport en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
1963 Automobili Turismo e Sport ATS 100 ATS V8 Dunlop MON BEL P-B FRA GBR ALL ITA USA MEX AFS 0 18e
Drapeau : États-Unis Phil Hill Abd Abd 11e Abd Abd
Drapeau : Italie Giancarlo Baghetti Abd Abd 15e Abd Abd
1964 Derrington-Francis Racing Team ATS D-F ATS V8 Goodyear MON P-B BEL FRA GBR ALL AUT ITA USA MEX 0 Non classé
Drapeau : Portugal Mario de Araujo Cabral Abd

Légende : ici