Mike Hailwood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mike Hailwood

Mike Hailwood en 1967.

Mike Hailwood en 1967.

Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau : Royaume-Uni Great Milton, Oxfordshire, Royaume-Uni
Date de décès (à 40 ans)
Lieu de décès Drapeau : Royaume-Uni Birmingham, Midlands de l'Ouest, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni britannique
Années d'activité moto: 1958-1967, 1978-1979 auto: 1963-1965, 1971-1974
Qualité pilote moto, pilote automobile
Champion du monde 9 fois champion du monde (4 en 500 cm3, 2 en 350 cm3, 3 en 250 cm3)

Stanley Michael Bailey Hailwood, surnommé Mike the Bike (né le 2 avril 1940 et mort le 23 mars 1981) était un pilote britannique qui fut un des plus grands pilotes de moto de tous les temps, puis un grand pilote automobile.

Une de ses grandes qualités était d'arriver à tirer parti de n'importe quelle machine, quel que soit son état. On l'a vu gagner avec la boîte de vitesses bloquée ou un amortisseur cassé. Il était aussi connu pour avoir sauvé la vie du pilote suisse Clay Regazzoni, prisonnier de sa voiture après un carambolage à l'occasion du Grand Prix d'Afrique du Sud 1973 sur le Circuit de Kyalami. Il a reçu la George Medal pour cet acte héroïque.

Il a perdu la vie à la suite d'une collision avec un camion qui effectuait un demi-tour interdit, en Angleterre, à Portway, le 21 mars 1981 alors qu'il revenait avec sa fille Michelle d'acheter des fish and chips. Il est décédé deux jours plus tard à Birmingham.

Carrière[modifier | modifier le code]

1958[modifier | modifier le code]

Court sur Ducati, NSU, MV Agusta, Norton, Triumph, Paton.

  • 74 victoires
  • Gagne sept fois trois catégories dans la même journée.
  • Gagne deux fois quatre catégories dans la même journée (125 cm³, 250 cm³, 350 cm³ et 500 cm³), avec record du tour dans chaque catégorie.

1959[modifier | modifier le code]

Court sur Norton, AJS, NSU, FB Mondial

  • 57 victoires
  • 46 records du tour
  • 3e en 125
  • 5e en 250

1960[modifier | modifier le code]

Court sur Ducati, Norton

  • 58 victoires
  • 5e en 250
  • 6e en 500

1961[modifier | modifier le code]

Court sur EMC, Honda, Norton, MV

  • 37 victoires
  • Champion du Monde en 250 (Honda)
  • 6e en 125
  • 2e en 500

1962[modifier | modifier le code]

Court sur EMC, MV

  • 20 victoires
  • Champion du Monde en 500
  • 5e en 125 cm³
  • 3e en 350 cm³

1963[modifier | modifier le code]

Court sur MV

  • 10 victoires
  • Champion du Monde en 500
  • 2e en 350

1964[modifier | modifier le code]

Court sur MV

  • 7 victoires
  • Champion du Monde en 500
  • 4e en 350

1965[modifier | modifier le code]

Court sur MV et Honda

  • 10 victoires
  • Champion du Monde en 500
  • 3e en 350

1966[modifier | modifier le code]

Court sur Honda

  • 19 victoires
  • Champion du Monde en 250
  • Champion du Monde en 350
  • 2e en 500

1967[modifier | modifier le code]

Court sur Honda

  • 16 victoires
  • Champion du Monde en 250
  • Champion du Monde en 350
  • 4e en 500

1978[modifier | modifier le code]

Court sur Yamaha et Ducati

1979[modifier | modifier le code]

Court sur Suzuki et Ducati

  • Vainqueur du TT

A arrêté sa carrière de pilote auto en 1974, à la suite d'un accident en Formule 1 au Nürburgring (blessures aux jambes).

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1963 Reg Parnell Racing Lotus 24
Lola Mk4
Climax V8 Dunlop 2 0 n.c.
1964 Reg Parnell Racing Lotus 25 BRM V8 Dunlop 9 1 19e
1965 Reg Parnell Racing Lotus 25 BRM V8 Dunlop 1 0 n.c.
1971 Team Surtees TS9 Cosworth V8 Firestone 2 3 18e
1972 Brooke Bond Oxo Team Surtees TS9B Cosworth V8 Firestone 10 13 8e
1973 Brooke Bond Oxo Team Surtees TS14A Cosworth V8 Firestone 15 0 n.c.
1974 Yardley Team McLaren M23 Cosworth V8 Goodyear 11 12 10e

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 9 fois champion du Monde moto entre 1961 et 1967
  • Champion d'Europe de Formule 2
  • 50 participations en Grand Prix de Formule 1 à partir de 1963


Précédé par Mike Hailwood Suivi par
Ronnie Peterson
Champion d'Europe de Formule 2
1972
Jean-Pierre Jarier