Roderick MacKinnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roderick MacKinnon

Description de cette image, également commentée ci-après

Roderick MacKinnon en 2007

Naissance
Burlington, Massachusetts (États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Champs Biologie moléculaire
Institutions université Rockefeller
Renommé pour travaux de cristallographie des canaux ioniques
Distinctions Prix Nobel de chimie de 2003

Roderick MacKinnon, né le à Burlington, Massachusetts, États-Unis, est un biochimiste et médecin américain. Il est lauréat du prix Nobel de chimie en 2003[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Roderick MacKinnon est connu notamment grâce à ses recherches sur la structure des canaux ioniques calciques et potassiques impliqués dans le transport des signaux électriques des cellules. En 1998, il réussit la première cristallisation complète d'un canal potassium et son analyse structurale fine par diffractométrie de rayons X.

En 2003, il est corécipiendaire du prix Nobel de chimie avec Peter Agre « pour des découvertes concernant les canaux des membrane cellulaires [...] pour ses études structurales et mécaniques des canaux ioniques[1] ».

En 2010, MacKinnon est professeur de neurobiologie moléculaire et de biophysique à l'université Rockefeller à New York et travaille également pour le Howard Hughes Medical Institute.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for discoveries concerning channels in cell membranes [...] for structural and mechanistic studies of ion channels » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 2003 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 1er septembre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Autobiographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)