William Flageollet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Flajolet et Flageolet.
William Flageollet
Description de l'image William_flageollet.jpg.
Nom de naissance William Jean Renault Flageollet Bareis
Naissance
Nancy, France
Nationalité Flag of France.svg Française
Décès
Profession Ingénieur du son musique
Mixage musique, mixage films
Films notables

et pour la musique :

Site internet Up to YOU

William Flageollet (né le [1] à Nancy) est un ingénieur du son français dans la musique et le cinéma. Il a participé au mixage de plus de 120 films et a réalisé l'enregistrement et le mixage de plusieurs centaines de musiques de films. Il a été nommé plusieurs fois pour le César du meilleur son, qu'il a reçu deux fois, en 1987 pour Autour de minuit, et en 1994 pour Trois Couleurs : Bleu.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Après avoir rencontré son premier magnétophone à l’âge de 8 ans, puis démonté la radio de ses parents à 12 ans, réalise à 16 ans son premier enregistrement du disque de la Chorale de Rambervillers dans les Vosges.

Il arrive à Paris à 18 ans et débute comme assistant aux prestigieux studios Barclay de 1965 à 1968. Après un court passage à Europa Sonor (1969), il devient ingénieur du son aux studios Davout de 1969 à 1980, puis ingénieur du son indépendant en variétés, rock’n’roll, musique classique, musique contemporaine (électroacoustique), et musiques de films. Il enregistre en Angleterre (Abbey Road, CTS), aux États-Unis (NY RCA), en Hongrie, en Italie, en Allemagne, en Slovaquie, etc.

En 1978, il participe au groupe de Rockn’roll « Sound Force » (trois albums produits par RCA Victors) puis à la coproduction de l’album d’Annie Girardot avec Gaya Bécaud.

En 1980, il crée une société d’édition et de production musicale avec Daniel Abraham.

En 1985, il participe à la réalisation et la conception du studio Philippe Sarde. Il mixe des musiques stéréo Dolby pour le cinéma puis des films. Ce studio est révolutionnaire par l’introduction des consoles automatisées mariant le 35 mm magnétique, les multipistes numériques, la vidéo et l’image 35 mm. Son influence sur l’univers du monde de la postproduction en France se remarque encore aujourd’hui.

En 1992, il cofonde "Up to YOU", société de conseils et prestations en matière de postproduction et de production de films documentaires tels que Au-delà des mers bleues (The Sky’s the limit) (documentaire de 52 minutes sur les single women dans les Petites Antilles) ou Henri Van Effenterre, un archéologue au palais de Malia (documentaire de 52 minutes sur la civilisation minoenne).

A enregistré et mixé avec[modifier | modifier le code]

Compositeurs[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive :

Akhenaton, Pierre Bachelet, Le Quatuor, Marius Constant, Vladimir Cosma, Georges Delerue, Marc-Olivier Dupin, Keith Emerson, Eurythmics, Laurent Ganem, Herbie Hancock, Christophe Heral, Julio Iglesias, Francis Lai, Michel Legrand, Éric Demarsan, Lionel Newman (Twentieth Century Fox), Serge Perathoner, Zbigniew Preisner, János Komives, les Rita Mitsouko, Philippe Sarde, Éric Serra, Bob Telson, Germinal Tenasse, Jannick Top, Jean-Claude Vannier, Gabriel Yared, etc.

Artistes[modifier | modifier le code]

Listes non exhaustives :

Assistant[modifier | modifier le code]

Charles Aznavour, Jacques Brel, Jean Ferrat, Léo Ferré, Dalida, Nicoletta, Serge Gainsbourg, Brigitte Bardot, Mireille Mathieu, etc.

Ingénieur du son[modifier | modifier le code]

Gilbert Bécaud, Annie Cordy, Nicole Croisille, Johnny Hallyday, Julio Iglesias, Vangelis,

Filmographie[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (juin 2017). Découvrez comment la « wikifier ».

Mixeur cinéma[modifier | modifier le code]

Ingénieur du son musique de film[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

  • Au-delà des mers bleues, un documentaire écrit et réalisé par Sophie Schmit (1993)
  • Henri Van Effenterre, un archéologue à Malia, un documentaire écrit et réalisé par Sophie Schmit (1997)

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

César du meilleur son[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Participation à des publications[modifier | modifier le code]

  • 1998 : « Le son du réel : le son du son au cinéma », dans Hugues Genevois (dir.) et Yann Orlarey (dir.), Le Son & l'Espace, GRAME et Aléas, coll. « Musique & sciences », Lyon, 194 p. (ISBN 2-908016-96-6) [présentation en ligne], p. 45–52 : actes des premières rencontres musicales pluridisciplinaires, Lyon, mars 1995, organisées par le ministère de la Culture et GRAME
  • 1993 : « Le cinéma sonore », avec P. Ley, dans Denis Mercier (dir.), Le Livre des techniques du son, vol. 3 : L'Exploitation, Fréquences, diff. Eyrolles, coll. « Études », Paris, 458 p. (ISBN 2-903055-33-7) édité erroné (erroné) (ISBN 2-903055-33-5) ; 2e éd. 1998, Dunod, coll. « Électronique / Électronique appliquée », Paris, 509 p. (ISBN 2-10-004134-7) ; 3e éd. 2007, Dunod, coll. « Audio-photo-vidéo », Paris, 528 p. (ISBN 978-2-10-049651-8) [présentation en ligne]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Up to YOU : Dirigeants, sur Societes.com.

Interviews[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]