Les Frères Pétard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Frères Pétard est un film français d'Hervé Palud sorti en 1986.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Renvoyé de son énième emploi, Momo (Jacques Villeret) est violemment interpellé durant son bain, par son père (Michel Galabru) qui l'enjoint à quitter instamment le domicile familial. Aussitôt, il rejoint son ami Manu (Gérard Lanvin) qui est employé dans une cafétéria, vivant également sans le sou. Ils décident de se rendre dans une discothèque "underground" où Momo compte trouver Sammy (Thomas M. Pollard), un homme qui peut leur faire gagner de l'argent facilement.

Sammy les charge de ramener deux statuettes en provenance de Hollande. Lors de leur voyage, on leur fait comprendre que ces objets sont en fait remplis de drogue mais ils arrivent tant bien que mal à les remettre à leur commanditaire, ce dernier leur promettant une belle récompense. Cependant, cette récompense ne sera pas celle que l'on peut imaginer.

Se rendant compte de leur erreur, ils décident de vivre au crochet de deux amies et de se lancer à leur tour, dans le trafic de drogues douces.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Particularités linguistiques[modifier | modifier le code]

Les Frères Pétard contient de nombreuses répliques en verlan.

Autour du film[modifier | modifier le code]

De nombreuses figures du milieu de la nuit parisienne apparaissent tout au long du film, Alain Pacadis, Tina Aumont, Guy Cuevas, Phiphi (videur de l'émission Sex Machine) et un groupe rock de l'époque, les Macadam Cowboys, les fresques étaient peintes par le groupe Banlieue-Banlieue. Près de 30 ans après la sortie du film, le scénario du film inspirera un vol de plus de 50 kg de cocaïne au 36 quai des orfèvres.[réf. nécessaire]

Films apparentés[modifier | modifier le code]

Faut trouver le joint (Up In Smoke) de Tommy Chong est un film américain, qui traite le sujet des drogues douces avec un humour similaire.

Liens externes[modifier | modifier le code]