Les Enfants du marais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Enfants du marais
Réalisation Jean Becker
Scénario Sébastien Japrisot, d'après le roman de Georges Montforez
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Christian Fechner
France 3 Cinéma
UGC
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 115 minutes
Sortie 1999


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Enfants du marais est un film français réalisé par Jean Becker et sorti en 1999.

Il s'agit de l'adaptation du roman homonyme de Georges Montforez, publié en 1958.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule en 1932, entre le 30 avril et le 15 décembre.

C'est l'histoire de deux amis : Riton, qui vit depuis toujours dans le marais et qui noie son chagrin dans le vin rouge pour tenter d'oublier son premier amour, aujourd'hui avec sa seconde femme (la première est partie il y a 10 ans) et ses trois enfants turbulents ; Garris un homme simple et un peu poète qui s'y est installé par hasard après avoir été démobilisé en 1919, gardant de la guerre une cicatrice morale irréversible. Le premier est maladroit et fainéant, le deuxième est débrouillard et dynamique.[1]

Leur rencontre a été fortuite, leur attachement est une évidence. Leur union fait leur force dans les petites tâches de tous les jours. Ils vivent de petits boulots qui leur garantissent quelque chose d'essentiel : la liberté, à défaut de revenus élevés et sûrs. Une liberté qu'on leur envie et qui semble liée à « leur » marais.

Autour d'eux gravitent plusieurs personnages : les amis, Amédée, Pépé (un autre « enfant » du marais, analphabète, mais devenu riche), un conducteur de train ; Marie, une domestique de la ville, dont Garris tombe amoureux ; des enfants, notamment Cri-Cri, fille de Riton, et Pierrot, petit-fils de Pépé ; les « ennemis » : la fille et le gendre de Pépé, socialement hostiles aux « gens du marais » ; et Jo Sardi, boxeur mis en prison pour violences, qui considère Riton comme responsable de son sort.

L'histoire est racontée par Cri-Cri, très âgée, alors que le marais a depuis longtemps été asséché.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Événements historiques cités[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné dans la région Rhône-Alpes[2] :

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les enfants du marais - la critique du film », sur Avoir Alire - Critiques de films, Livres, BD, musique, séries TV, Spectacles (consulté le 2 juillet 2020)
  2. Lieux de tournage, site rhone-alpes-cinema.fr.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]