Un crime au Paradis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un crime au Paradis
Réalisation Jean Becker
Scénario Sébastien Japrisot
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Christian Fechner
Rhône-Alpes Cinéma
Josy Films
France 2 Cinéma
Canal +
CNC
KJB Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie policière
Durée 89 minutes
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un crime au Paradis est un film de Jean Becker, sorti en 2001 sur un scénario de Sébastien Japrisot d'après La Poison de Sacha Guitry.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jojo Braconnier, doux et timide agriculteur, est marié à Lulu, poivrote et méchante propriétaire du « Paradis », petite ferme reculée de la campagne. Lulu n'épargne aucune vilenie à Jojo, perçant les seaux à lait de ses chèvres ou crevant les pneus de sa camionnette. Malgré la sympathie des habitants du village, Jojo ne trouve la paix qu'en s'occupant de ses chèvres ou en s'adonnant à sa passion pour la philatélie. Quant à Lulu, elle ne rêve plus que de Jacky, gentil kinésithérapeute rencontré à l'hôpital durant une hospitalisation et sur qui elle fantasme.

À la ferme, le conflit ne cesse d'empirer jusqu'à ce que Lulu, saoule comme tous les soirs, brûle l'album de timbres de Jojo. C'est l'infamie de trop pour celui-ci qui décide alors d'éliminer sa femme, non sans consulter d'abord un célèbre avocat réputé dans l'acquittement d'assassins afin de s'éviter la peine de mort. Jojo prétend avoir déjà commis le crime et se fait guider par l'avocat afin de se préparer une défense idéale. Pendant ce temps, Lulu, décidée également à tuer son mari, achète du poison dans une pharmacie éloignée. Rentrant le soir au Paradis, Jojo est de nouveau confronté à la méchanceté de sa femme. Excédé, il l'insulte et l'humilie. Lulu, folle de rage, saisit un couteau et se rue sur son mari qui, déviant le coup, la tue. Se remettant du choc, il prépare sa défense comme l'avocat l'avait conseillé puis se rend aux autorités. Débute alors le procès, joute oratoire entre l'avocat bienveillant et un procureur sanguinaire bien décidé à faire condamner Jojo à la guillotine. Finalement condamné à une peine légère vite purgée, Jojo revient au village, accueilli par ses amis et voisins et surtout par sa vieille maîtresse d'école qui l'a toujours apprécié.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « LUMIERE : Film: Un crime au paradis », sur lumiere.obs.coe.int (consulté le 14 janvier 2017)
  2. Fabrice Levasseur, « L2TC.com - Lieux de Tournage Cinématographique », sur www.l2tc.com (consulté le 14 janvier 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]