Les Deux Crocodiles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Deux Crocodiles est un film français de Joël Séria sorti en 1987.

 Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le train, René Boutancard, chauffeur de taxi et tenancier d'un cabaret de striptease sympathise avec Emile Rivereau un "marchand de couleurs" de Saumur en qui il voit un pigeon potentiel et lui laisse sa carte. Emile se rend dans une maison de retraite pour saluer sa mère, mais celle-ci est inabordable et ingérable, il rentre en ville mais ne sait où dormir tous les hôtels affichant complet. En désespoir de cause il se rend à l'adresse donné par René, il est à la fois surpris et amusé de se retrouver dans un cabaret de strip-tease. René le loge, lui présente sa femme et demande à l'une des filles de la boite d'être "très gentil avec lui". Le lendemain alors qu'il annonce vouloir visiter la région et retrouver des amis d'enfance, René lui propose de lui servir de chauffeur. Emile allant voir un vieil ami apprend qu'il est mort, on lui présente sa famille, des gens très bizarres dont Félicité une femme mature qui se souvient de lui et l’entraîne dans sa chambre pour coucher avec lui pendant que son mari est aux champs. Mais le mari revient et Emile s'enfuit par la fenêtre. Après avoir erré sur la route, Emile est récupéré par René, ils se rendent à l'hôpital, la femme de René ayant eu une attaque.

Au cabaret pendant qu'Emile prend du bon temps, deux malfrats reconnaissent en René un ancien truand en cavale et décident d'en avertir leur chef. Alors qu'ils sont sur la route, les deux malfrats et leur chef coupent la route de René et Emile, les forcent à monter dans leur véhicule et se livrent à un chantage. La naïveté d'Emile leur fait attraper un fou rire et René en profite pour les désarmer. René confie alors son passé à Emile et l'informe qu'il est ruiné, ce dernier lui propose de l'aider, René le conduit alors chez un trafiquant de lingots qui coupe de l'or à l'aide d'alliages. Emile est d'accord pour y investir sa propre fortune. On apprend ensuite que la mère d'Emile s'est échappé de l'hospice, Emile et René tentent de la rattraper mais les gangsters revenus à quatre l'enlèvent, poursuivis par nos deux compères. Mais les bandits incommodés par l'odeur de la vieille la jette violemment sur la route où elle se casse le bras. Emile et René en quête d'un docteur ne trouvent qu'un vétérinaire en couple avec une nymphomane à demi-folle, ils s'enfuient. Ils ramènent la grand-mère à Saumur et Emile prévient René qu'il habite avec sa cousine. Voulant récupérer le trésor ils ne le trouvent pas et la cousine fait un chantage au mariage à Emile, celui-ci s'y soumet afin de récupérer le magot. De retour au cabaret René apprend que sa femme est décédée. Après les obsèques la vie reprend difficilement son cours. En voiture, Emile et René s'arrêtent sur une plage vont se baigner puis s'enlacent tendrement.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisation et scénario : Joël Séria
  • Assistant réalisateur : Eddy Jabès
  • Année : 1987
  • Durée : 85 minutes
  • Genre : Comédie
  • Pays : Drapeau de la France France
  • Sortie en salles en France : 14 octobre 1987
  • Maisons de production : Sara Films et Canal+ Productions
  • Distribution : Sara Distribution - C.D.F
  • Production : Alain Sarde
  • Producteur délégué : Christine Gozlan
  • Producteur exécutif : Louis Grau
  • Unité de production : François Menny
  • Musique : Philippe Sarde
  • Costumes créés par : Olga Berlutti
  • Image : Jean-Yves Le Mener
  • Opérateur : Antoine Galley, assisté de Alain Benoit, Olivier Bory et Philippe Pavans de Cecatty
  • Décors : Annie Sénéchal
  • Son : Gérard Barra et William Flageollet, assisté de Stéphane Kah, Alain Lévy et Jérôme Lévy
  • Montage : Claudine Bouché
  • Cascades : Roland Neunreuther et André Vial
  • Maquillage : Huguette Lesenfant et Phuong Maittret
  • Distributeur des rôles : Gérard Moulévrier
  • Régisseur : Pierre Jannic
  • Electricien : Alain Cousseau et Alain Tanguy
  • Photographe de plateau : Frédéric Garcia
  • Assistant rédacteur : Anne Saint-Macary
  • Administrateur : Claude Bertonazzi
  • Superviseur : Marie-Laure Bourgneuf
  • Visa d'exploitation : 65.004

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]