La Double Vie de Véronique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Double Vie de Véronique
Réalisation Krzysztof Kieślowski
Scénario Krzysztof Kieślowski
Krzysztof Piesiewicz
Acteurs principaux
Sociétés de production Sidéral Productions
Studio Canal
Tor Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Pologne Pologne
Genre Drame
Fantastique
Musical
Romance
Durée 98 minutes
Sortie 1991

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Double Vie de Véronique (Podwójne życie Weroniki) est un film franco-polonais, réalisé par Krzysztof Kieślowski, sorti en 1991.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux femmes : une histoire mêlée. Alors que Weronika vit à Cracovie (Pologne), Véronique (Irène Jacob), elle, vit à Clermont-Ferrand (France).

Sans qu'elles se connaissent, la mort de l'une (Weronika), qui s'évanouit et s'éteint durant son premier concert de choriste, semble changer sensiblement la vie de l'autre Véronique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

À l'origine, c'est Nanni Moretti qui doit tenir le premier rôle masculin du film[1]. Il commence les prises de vues, mais il est trop fatigué (il ne se sait pas encore atteint d'un cancer) et doit quitter le film[1].

Une scène est tournée aux abords de la station Havre - Caumartin (9e arrondissement de Paris), notamment la rue Caumartin.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • À noter l'importance de la bande son dans ce film, en particulier dans la scène de l'écoute de la mini-cassette où l'on entend les bruitages liés aux scènes suivantes, ce qui donne une intensité très particulière.
  • Le film reçut un accueil chaleureux de la critique française : « Pour la première fois, peut-être, un film atteint à cette chose rare : le sublime. [...] Kieslowski filme Véronique comme s'il suivait la respiration d'un être en train de se perdre. On sent cette angoisse de la perte et en même temps cette douceur de la mort dans l'extrême fluidité des plans, dans leur folie et dans leur constante beauté qui ne doit son existence qu'au "génie" du réalisateur. Tout est filmé comme une fuite perpétuelle des choses et des êtres qui semblent en suspens dans ce film bouleversant où l'émotion se dit avec une pudeur et une intelligence rare. »}[2]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Date Distinction Catégorie Nom Résultat
1991 Festival de Cannes Prix d'interprétation féminine Irène Jacob Lauréat
Prix du Jury œcuménique Krzysztof Kieslowski Lauréat
Prix FIPRESCI Lauréat
Palme d'or Nomination
1992 National Society of Film Critics Meilleur film en langue étrangère La Double Vie de Véronique Lauréat
Golden Globes Meilleur film en langue étrangère Nomination
Los Angeles Film Critics Association Awards Meilleure musique Zbigniew Preisner Lauréat
César du cinéma Meilleure actrice Irène Jacob Nomination
Meilleure musique originale Zbigniew Preisner Nomination
Chicago Film Critics Association Meilleur film en langue étrangère La Double Vie de Véronique Nomination
Guldbagge Awards Meilleur film étranger Nomination
Film Independent's Spirit Awards Nomination
Festival international du film de Varsovie Prix du public Lauréat

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Carlo Chatrian, Nanni Moretti : Entretiens, Cahiers du cinéma - Festival international du film de Locarno, , 256 p. (ISBN 978-2-86642-531-9), p. 131-133.
  2. Fiches du Cinéma, Les Films de 1991, (ISBN 2-902516-09-6)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Annette Insdorf, Double Lives, Second Chances: The Cinema of Krzysztof Kieślowski, Northwestern University Press, 1999, 256 p. (ISBN 978-0810129481)
  • Alain Martin, La Double vie de Véronique, au cœur du film de Kieślowski, Irenka, 2006, 208 p. (ISBN 978-2952278515)

Liens externes[modifier | modifier le code]