Hôtel des Amériques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel des Amériques
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de l'affiche de 1981

Réalisation André Téchiné
Scénario André Téchiné et Gilles Taurand
Acteurs principaux
Sociétés de production Alain Sarde, pour Sara Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame psychologique
Film romantique
Durée 95 minutes
Sortie 1981


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hôtel des Amériques est un film français réalisé par André Téchiné sorti en 1981.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un soir à Biarritz, Hélène, qui est anesthésiste, renverse en voiture Gilles. L'accident est sans gravité, mais le destin les réunit. Gilles devient l'amant d'Hélène qui lui livre son lourd secret : l'homme qu'elle aimait éperdument s'est noyé, l'année précédente... Une passion déchirante s'engage entre cette femme blessée qui apprécie ce climat « hors saison » et cet homme qui ne rêve que de partir loin vers le soleil.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

La grande plage de Biarritz hors saison, lieu du tournage du film d'André Téchiné.


Distribution[modifier | modifier le code]

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

Le film ne rencontre pas un véritable succès commercial au moment de sa sortie, avec près de 500 000 entrées[1] en fin d'exploitation.

Box-office détaillé des premiers mois d'exploitation du film, semaine par semaine, en France
Sources : « BO hebdo France 1981 » et « BO hebdo France 1982 » sur Les Archives du box-office , d'après le CNC.
Semaine Rang Entrées Cumul no 1 du box-office hebdo.
1 du 2 au 7 116 443 116 803 La Soupe aux choux
2 du 9 au 8 82 140 198 943 La Chèvre
3 du 16 au 14 52 024 250 967
4 du 23 au 21 56 091 307 058
5 du 1er au 24 28 443 335 501
6 du 6 au 19 38 550 374 051 La Guerre du feu

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • André Téchiné aborde dans ce film les thèmes de la rencontre, de l'amour passionné, mais aussi de la fatalité et de la solitude.
  • Téchiné a écrit un scénario original afin d'exaucer son vœu de réunir à l'écran Catherine Deneuve et Patrick Dewaere.
  • Ce film marque la rencontre du cinéaste avec Catherine Deneuve. Elle est pour lui selon ses propres mots "un sphinx à déchiffrer"[2], souci qui va l'amener à la retrouver très régulièrement (7 films à ce jour).
  • Le parc du château de Biaudos, ancienne propriété de la famille d'un ancien maire et armateur bayonnais, Jean Pierre Basterrèche, a servi de décor au film[3].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Le film a principalement été tourné à Biarritz, Anglet et Bayonne dans les Pyrénées Atlantiques.

À Biarritz:

  • Tunnel situé boulevard du Maréchal Leclerc.
  • Boulevard du Général de Gaulle.
  • Sous les arcades de l'avenue Edouard VII.
  • À l'angle de la rue Lavernis et de la rue Gardères.
  • À l'angle de l'avenue Joseph Petit et de l'avenue Edouard VII.
  • Dans un appartement de la résidence "Bellevue Clémenceau", située place Bellevue.
  • Sur le parking de l'esplanade de Port Vieux.
  • Au Casino de Biarritz.
  • Sur la Grande Plage.
  • Sur l'esplanade Elisabeth II, au pied du phare.
  • Devant l'Aquarium de Biarritz, sur le plateau de l'Atalaye.
  • Au lieux dit de "la Descente Piron", qui relie le boulevard Edouard VII au boulevard du Général de Gaulle.
  • Sur le boulevard Marcel Dassault.


À Anglet:

L'ensemble des scènes de gare furent tournées en gare SNCF de Bayonne. Le Château de Biaudos, situé non loin de Biarritz, a également servi de décor.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Renaud Soyer, « Box-office André Téchiné », sur Box Office Story, (consulté le 29 juillet 2020).
  2. « Les Inrocks - Pour la sortie de La Fille du R.E.R., le réalisateur André Téchiné évoque sa filmographie », sur Les Inrocks (consulté le 29 mars 2016)
  3. Voir la liste de films tournés dans les Landes

Liens externes[modifier | modifier le code]