Beau-père (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beau-père.
Beau-père
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de l'affiche de 1981
Réalisation Bertrand Blier
Scénario Bertrand Blier
Acteurs principaux
Sociétés de production Films A2
Sara Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie dramatique
Durée 120 minutes
Sortie 1981

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Beau-père est un film français réalisé par Bertrand Blier, sorti en 1981.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après la mort de sa mère, Marion, 14 ans, doit choisir entre vivre avec son père, un homme dépassé par la situation et aux tendances alcooliques, ou son beau-père, personnage affectueux qui l'élève depuis des années et pour lequel elle éprouve un désir physique, selon ses propres termes employés dans le film..

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Il s'agit de la troisième collaboration entre Patrick Dewaere et le cinéaste, après Les Valseuses en 1974 et Préparez vos mouchoirs en 1978.
  • Le tournage s'est déroulé du 1er décembre 1980 au 26 février 1981, en grande partie dans les Hauts-de-Seine, à Ville-d'Avray, Sèvres et Saint-Cloud.
  • Le rôle de la toute jeune fille aurait pu être interprété par Sophie Marceau[1] mais il revient à Arielle Besse après son refus.
  • Fabrice Luchini avait tourné quelques scènes où il interprétait un homosexuel, mais ces dernières furent supprimées au montage.
  • Pierre Cosso, révélé l'année suivante dans La Boum 2, y fait sa première apparition au cinéma, dans la scène de l'anniversaire d'une amie de Marion.
  • Nathalie Baye avait déjà travaillé avec Bertrand Blier pour une pièce de théâtre en deuxième année de conservatoire, pièce qui lui a permis de faire la connaissance de Gérard Depardieu[2].
  • Dans le bonus que contient la version DVD, Bertrand Blier raconte que l'affiche n'est pas celle qui avait été choisie à l'origine. 'Le producteur aurait imposé la version (plus sulfureuse) que l'on connaît, à l'insu de B. Blier. Ce qui a nuit au film et à la jeune actrice. Bertrand Blier ajoute qu'il y a eu un "procès" à ce sujet.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Interview de Sophie Marceau « Les bonheurs de Sophie Marceau: deux films, 15 millions d’admirateurs et la gloire à 16 ans » dans le quotidien France-Soir n°11990 du 5 mars 1983.
  2. Thierry Chèze, « Nathalie Baye - Le Roman d'une actrice », Studio Ciné Live n°82,‎ , p. 48

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Phillips Reilly, « The 19th New York Film Festival » , Films in Review, Volume XXXI N°9, New York, National Board of Review of Motion Pictures, décembre 1981, p.580 (ISSN 0015-1688).
  • Leonard Maltin, « Beau Père ***½ » , Leonard Maltin's 2001 Movie & Video Guide, New York, Signet, 2000, p.98 (ISBN 0-451-20107-8).
  • Claude Bouniq-Mercier, « Beau-père *** » , Guide des Films A-E (sous la direction de Jean Tulard), Paris, Robert Laffont, Collection Bouquins, 2005, p.333 (ISBN 9782221104514).
  • Jacqueline Lajeunesse, « Beau-père » , La Saison cinématographique 82 (La Revue du Cinéma-Image et Son-Écran, Hors série XXVI), Paris, U.F.O.L.E.I.S, 1982, p.43-44 (ISSN 0019-2635).

Liens externes[modifier | modifier le code]