János Komives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
János Komives
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
HédouvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Maître

János Komives est un compositeur et chef d'orchestre français d'origine hongroise, né à Budapest le et mort à Hédouville (Val-d'Oise) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé d'abord à l'Académie Franz-Liszt de Budapest, où il est l'élève, entre autres, de Zoltán Kodály, il s'exile en France pour fuir l'insurrection communiste de 1956. Tout en menant une carrière de chef d'orchestre, lancée par son prix au concours international de Besançon, il poursuit ses études de composition auprès de Darius Milhaud au Conservatoire de Paris. Il ne cessera dès lors de mener de front ces deux activités, la direction d'orchestre, qui l'amènera à diriger souvent à l'ORTF ainsi qu'à l'opéra de Coblence, dont il sera un temps directeur musical, et la composition.

Parmi ses œuvres, on peut retenir un rare Concerto pour quatuor à cordes et orchestre (1970), l'oratorio La Vera Istoria della Cantoria di Luca della Robbia (1968), Zodiaques, pour ensemble et percussion (1972), l'Antichambre, "opéra pour un homme seul avec mannequin", créé à Genève en 1975, et Interview, huit sketches pour soprano, acteur et cinq musiciens, œuvre écrite pour la télévision en 1978, et créée par Mady Mesplé et Jacques Duby.

Son opéra Le Muet au couvent, ou les Clarisses qui chantent (1994) a fait l'objet d'un enregistrement récent publié par Maguelone et dirigé par le compositeur.

Il est le fondateur du Conservatoire National de musique de Châteauroux dans l'Indre.