Le Choix des armes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Choix des armes
Réalisation Alain Corneau
Scénario Michel Grisolia
Alain Corneau
Acteurs principaux
Sociétés de production Sara Films
Parafrance
Antenne 2
R.M.C.
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Policier
Drame
Durée 135 min.
Sortie 1981

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Choix des armes est un film français, réalisé par Alain Corneau, sorti sur les écrans en 1981.

Un ancien truand et sa compagne voient leur vie bien rangée bouleversée par l'évasion d'un ancien je v te bz ta merecomplice, ce qui les oblige à renouer avec de vieilles connaissances.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Serge et Mickey s'évadent de prison avec la complicité d'un des copains de Mickey, Ricky. Dans leur fuite, Mickey abat deux policiers. Leur cavale continue de tourner mal : l'ami de Mickey les a vendus à un ancien ennemi de Serge, Sylvain Constantini, qui tente de les abattre avec un autre complice. Serge est blessé, et Sylvain tué. Les fuyards se réfugient chez Noël Durieux, un ancien truand qui vit maintenant retiré dans sa propriété près de Paris, en compagnie de sa femme Nicole. Ceux-ci doivent partir le lendemain pour l'Irlande, afin d'y acheter une propriété. Il accepte de les cacher, et de faire soigner Serge avant qu'ils ne repartent pour l'étranger.

Les deux policiers chargés de l'enquête le commissaire Bonnardot et son adjoint Sarlat, rendent visite à Raymond Constantini pour le mettre au courant de la mort de son frère. Bonnardot connait bien ces hommes pour avoir enquêté sur eux il y a vingt ans. De son côté, Mickey, qui en a marre des prisons, file à Paris dans la voiture de Sylvain pour tenter de voir sa fille, qu'il n'a pratiquement pas connue et qui vit chez son grand-père maternel. Puis il téléphone à Noël, qui lui apprend la mort de Serge. Mickey insiste pour que Noël et Nicole l'aident, sous peine de les dénoncer.

À peine Serge enterré, Noël reçoit la visite de Bonnardot et Sarlat. Mickey revient juste au moment où les policiers s'apprêtent à repartir ; ceux-ci tentent de le maitriser, mais Mickey est plus rapide, et s'empare de l'arme de Sarlat. Il repart pour Paris, certain de la trahison de Noël. Puis il se réfugie chez Liliane et Fernand, des "amis", qu'il rackette sans vergogne, irrité par la trouille de Fernand. De son côté, la propriété de Noël est perquisitionnée. Avant de rejoindre Nicole à Orly, Noël rencontre Raymond Constantini pour savoir où peut se trouver Mickey. Raymond dit l'ignorer.

Tandis que Nicole et Noël sont en Irlande, prêts à acheter la propriété qu'ils ont en vue, Mickey s'introduit dans la chambre de sa fille et donne de l'argent à son tuteur. Puis il tombe sur Dany, un vieil ami, qui est devenu père de famille, et lui donne le gite et le couvert pour un temps. Mickey, pour le récompenser, pense à faire chanter Noël. Il fait irruption à la propriété, alors que Noël et Nicole reçoivent leurs amis. Mickey les menace, et tire dans le mobilier, puis il repart avec Dany. Noël a pris une arme et les poursuit, mais il a un accident. La police l'arrête pour port d'arme sans permis. Bonnardot tient à l'inculper, mais Noël le menace de reparler de certaines vieilles histoires, qui pourraient briser le reste de sa vie. Bonnardot accepte de le relâcher en espérant bien lui remettre la main dessus ; Sarlat ne l'entend pas de cette oreille.

Par sécurité, Noël a envoyé Nicole dans un hôtel, malgré ses réticences à l'idée de le quitter pour la première fois. Puis il contacte des anciens du milieu, Jean et André, afin de l'aider : à eux trois, ils mettent à sac la villa de Raymond Constantini en son absence, faisant croire que c'est Mickey qui s'en est occupé. De son côté, Mickey braque une station-service, accompagné par un Dany bien impuissant à empêcher son ami de faire des bêtises. Lorsque Constantini revient chez lui et découvre les dégâts, il part pour retrouver Mickey ; Noël et ses amis le filent discrètement, et réussissent à mettre la main sur Ricky, le complice de l'évasion de Mickey. Noël le garde un temps dans une maison discrète ; Ricky le renseigne peu à peu sur le passé de Mickey, et le conduit auprès de ses anciens amis. Sarlat fait de même de son côté. Noël et Ricky croisent le chemin de Mickey, mais seul ce dernier s'en aperçoit ; plus tard, c'est l'inverse qui se passe, juste devant l'immeuble de Dany. Alors que les amis de Noël se préparent à débarquer chez Dany pour tuer Mickey, celui-ci leur annonce qu'il annule tout. Il ne veut pas continuer sur cette pente.

Alors qu'elle n'a aucune nouvelle, et parce qu'on lui a annoncé que sa jument est malade, Nicole se débarrasse de la surveillance de la police et retourne à la propriété. Mickey l'y attend, refusant que sa fille puisse être menacée par Noël. Sarlat apprend le "lâchage" de Nicole, et part lui aussi pour la propriété ; Noël appelle à la propriété et parlemente avec Mickey. Alors que Mickey se calme et décide d'attendre Noël, Nicole et lui vont voir la jument malade. Sarlat intervient : à la suite d'un échange de balles, Nicole est tuée par Sarlat, tandis que Mickey est obligé de fuir.

Noël revient à sa précédente planque pour prendre l'arme qu'il avait refusée au départ ; puis il se poste au pied de l'immeuble de Dany pour abattre Mickey. Celui-ci a enlevé sa fille, et l'a conduite à la mer. Lorsqu'il revient sur Paris, en la tenant dans ses bras, Noël ne peut tirer. Plus tard, en compagnie de Dany, Mickey va effectuer un casse à la banque du coin. Dany s'enfuit. Mickey, blessé, est recueilli par Noël, qui a suivi la scène. Il l'emmène dans une propriété isolée. Mickey et Noël s'expliquent. À peine Noël a-t-il quitté la maison que la police arrive. Pris de remords, Noël fait demi-tour. Mickey, sur le point d'être arrêté par Sarlat, sort pour prévenir Noël ; Sarlat l'abat. Noël oblige Sarlat à tirer ses autres balles, et le prend en otage, tandis que Bonnardot retient ses autres policiers. Noël abandonne Sarlat sur une route de campagne, ayant renoncé à se venger, non sans lui avoir infligé une sévère humiliation.

Noël, à la fin, recueille la fille de Mickey.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.cnc.fr/web/fr/rechercher-une-oeuvre/-/visa/53378
  2. Altaya, fascicule n°1 Collection polars français, page 6.
  3. (fr) DVDFr. Consulté le .

Liens externes[modifier | modifier le code]