Sauce marinara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raviolis à la sauce marinara.

La sauce marinara est une sauce originaire de Naples généralement préparée avec des tomates, de l'ail, des herbes et des oignons[1].

Ses nombreuses variations peuvent inclure l'ajout de câpres, d'olives, d'épices ou de vin[2].

La sauce accompagne typiquement les pâtes[1].

Variations[modifier | modifier le code]

  • Les "mòscioli alla marinara" sont une préparation typique de la Riviera del Conero, qui est assaisonnée d'huile d'olive, de citron, de persil et de poivre fraîchement moulu[3].
  • Dans certaines régions, comme sur la Riviera del Conero, les "pasta alla marinara" sont celles qui sont assaisonnées avec des fruits de mer et sans tomate, car si l'on ajoute cet ingrédient, on les appelle "pasta alla pescatora"[4].
  • Dans d'autres régions d'Italie également, l'assaisonnement "alla marinara" est opposé à celui "alla pescatora", mais pour une autre raison : le second assaisonnement implique dans ce cas l'utilisation d'un ingrédient exclu de la sauce marinara : les fruits de mer[5], parmi lesquels les moules et les crevettes et le beurre[6].
  • La sauce marinara, typique de la cuisine italo-américaine, est une variante de la méthode de cuisson marinara qui fait appel à l'oignon, au céleri, à l'ail et à un bouquet garni[7].
  • Une sauce similaire à la sauce marinara est connue en Italie centrale sous le nom de fausse sauce[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Marinara: definition of marinara in english », sur Oxford Dictionaries (consulté le 20 avril 2017).
  2. (en) Serious Eats, « Mario Unclogged: Marinara Sauce Recipe », sur www.seriouseats.com (consulté le 20 avril 2017).
  3. Sito "Riviera del Conero", pagina Moscioli
  4. * Roberto Perrone, in Manuale del viaggiatore goloso, Edizioni Mondadori, 2015, Ritorno a Portonovo seguendo il mosciolo; (ISBN 9788852063015).
  5. « Guarnaschelli Gotti 2007 ».
  6. « Guarnaschelli Gotti 2007 ».
  7. Laura Cantarelli, « 9 ricette che non sono mai state italiane, anche se vogliono farvelo credere », sur Dissapore, 19 marzo 2014 (consulté en 17 ottobre 2018)
  8. Paolo Petroni, Il libro della vera cucina fiorentina, Bonechi, (ISBN 88-7009-023-X)[Quoi ?]

Sur les autres projets Wikimedia :