Campari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Campari
logo de Campari

Création 1860
Fondateurs Gaspare Campari (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actions de droit italienVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Borsa Italiana : CPR
Siège social Milan
Drapeau d'Italie Italie
Activité Industrie des boissons (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Produits Boisson spiritueuseVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Aperol, Wild Turkey, Grand Marnier...
Site web www.campari.com

Chiffre d'affaires 1,816 Mds €
Résultat net 356,4 M€

Campari est une entreprise italienne, fondée à Milan en 1860, basée à Sesto San Giovanni, dans la province de Milan, produisant un amaro de couleur rouge vif, parfumé avec de l'écorce d'orange et diverses herbes aromatiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines du Gruppo Campari remontent à 1860, avec la naissance de sa marque phare et de sa signature, la boisson apéritive rouge - Campari. Né en 1828, Gaspare Campari, l'inventeur de la recette, était le dixième enfant d'une famille d'agriculteurs. À 14 ans, il commence à travailler comme serveur et s'intéresse de près aux habitudes de consommation des gens, ce qui l'amène à créer le produit qui portera son nom. Il décide d'ouvrir son propre bar, qui connaît un tel succès qu'il en ouvre un autre au cœur de Milan, fabriquant ses propres cordiaux, liqueurs à la crème et amers. Le choix de son emplacement près du Duomo coïncide avec l'ouverture de la Galleria Vittorio Emanuele, contribuant à la renommée de son bar et de ses amers, alors appelés Bitter all'Uso d'Olanda, qui deviennent extrêmement populaires à l'époque.

En 1926, Davide, le fils de Gaspare, transforme l'entreprise en abandonnant la production de toutes les boissons autres qu'un Campari bitter et un Cordial Campari. Davide consacre son énergie considérable et sa détermination à faire connaître la marque dans le monde entier[1].

En 1932, Camparisoda, le premier apéritif en portion individuelle au monde, est lancé. La bouteille a été conçue par Fortunato Depero, l'un des plus célèbres artistes futuristes de l'époque. La bouteille emblématique[2], inchangée à ce jour, est devenue un symbole des objets de design « utilisables » au quotidien en Italie et dans le monde. Selon l'important magazine d'information italien La Domenica del corriere (« Le Courrier du dimanche »), le nouvel objet était « une véritable nouveauté et une merveille de la saison ». L'invention de Depero présentait de nombreuses caractéristiques très innovantes. C'est le premier produit unidose, il est prêt à être consommé et il contient le mélange parfait de Campari et de soda avant le dîner. Le design frappant de la bouteille ressemblait à un verre renversé.

Davide Campari décède en 1936 ; dix ans plus tard, l'entreprise s'est constituée en société sous le nom de Davide Campari-Milano S.p.A. L'entreprise est restée concentrée sur ce produit principal pendant la majeure partie du reste du siècle, même après que Domenico Garavoglia en ait pris le contrôle dans les années 1970[3].

Le , Campari annonce le rachat du groupe Wild Turkey au groupe français Pernod Ricard pour 575 millions de dollars (433 millions d'euros), soit la plus grosse acquisition de son histoire. Avec Wild Turkey, Campari met la main sur la liqueur American Honey et des distilleries dans l'État du Kentucky. Le chiffre d'affaires de Campari sera aux deux tiers international.

En , Gruppo Campari annonce l'acquisition réussie de Lascelles deMercado & Co. Limited, comprenant quatre marques : Appleton Estate, Appleton Special/White, Wray & Nephew et Coruba, la chaîne d'approvisionnement en amont correspondante et la société de distribution locale[4].

En 2014, Gruppo Campari annonce l'acquisition réussie d'Averna, le deuxième amer le plus vendu d'Italie, pour 103,75 millions d'euros (143 millions de dollars). Le groupe Averna possède un portefeuille de marques premium, parmi lesquelles Braulio, un amer à base d'herbes, et Grappa Frattina, grâce à laquelle Campari est entré dans la catégorie des grappas[5]. En , Campari acquiert Forty Creek Distillery (FCD), une entreprise canadienne de whisky, pour 185,6 millions de dollars canadien, soit environ 170 millions de dollars américains[6].

En , Campari acquiert Grand Marnier pour 684 millions d'euros[7]. En , Campari annonce la vente de Carolans et d'Irish Mist pour 165 millions d'euros, à Heaven Hill Brands[8]. En , Campari annonce l'acquisition de Rhumantilles, propriétaire des marques Trois Rivières, Duquesne et La Mauny, pour 60 millions de dollars[9].

En , Campari annonce l'acquisition d'une participation de 49 % dans Tannico, une entreprise spécialisée dans la distribution en ligne de vin, pour 23,4 millions d'euros[10].

Préparation[modifier | modifier le code]

Bouteille de la boisson Campari.

Le Campari se boit en apéritif, sec ou sur des glaçons, avec ou sans une tranche d'orange. Cette boisson (alcoolisée) est utilisée dans divers cocktails, comme l'americano, le spritz ou le negroni ou simplement allongé d'un jus de fruits (orange, pamplemousse, pomelo).

Campari soda[modifier | modifier le code]

Pour continuer la synergie - initiée en 1932 par Fortunato Depero - entre la marque Campari et le monde de l'art, il est né en 2010 à la Triennale de Milan, Camparitivo, un espace d'art, de culture et de convivialité conçu par l'architecte et designer Matteo Ragni (prix Compasso d'Oro en 2001).

Campagne publicitaire[modifier | modifier le code]

Le slogan de la marque est « Red Passion » (passion rouge). La compagnie se démarque au niveau publicitaire en mettant en scène en 2005 deux protagonistes sinon transgenres, du moins travestis. Eva Mendes, Salma Hayek, Jessica Alba et Olga Kurylenko qui ont fait de sulfureuses publicités et posé pour le calendrier Campari.

En 2009, la boisson est remise à la mode par la chanteuse Lady Gaga, qui fit apparaître la bouteille dans le clip de sa chanson LoveGame[11], et également Hey Hey, où Campari est la guest star d'une trattoria new-yorkaise. Campari apparait aussi dans un vidéoclip des Pussycat Dolls (Hush Hush) et de Christina Aguilera (Candy Man).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Site web de Corporata, section histoire » [archive],
  2. (en) « Campari Soda Bottle by Fortunato Depero and Matteo Ragni | Vintage Italian Re-design | Ganzo | Dishing up visionary Italian style - without the cheese »
  3. (en) FundingUniverse.com et International Directory of Company Histories, Davide Campari-Milano S.p.A. History, vol. 57, St. James Press,
  4. (en) « Sarah Shannon, Clementine Fletcher, "Campari Adds Appleton Rum With Lascelles DeMercado Purchase", Bloomberg Businessweek, on September 03, 2012 » (consulté le )
  5. (en) « Italy's Campari buys Sicilian rival Averna », sur Reuters.com (consulté le )
  6. (en) « Campari to buy Canadian whisky company for $170 million », sur Reuters, (consulté le )
  7. (en) Francesca Landini et Maria Pia Quaglia, « Italy's Campari to acquire French liqueur maker Grand Marnier », sur Reuters, (consulté le )
  8. (en) « Campari sells Carolans, Irish Mist brands for $165 million », sur Reuters, (consulté le )
  9. Jean-Claude Samyde, « Les Rhums Trois-Rivières, La Mauny et Duquesne appartiennent désormais au groupe italien Campari », sur France Info, (consulté le )
  10. (en) Stephen Jewkes, « Campari buys stake in Italy's Tannico to boost online spirits business », sur Reuters, (consulté le )
  11. (en) « Lady Gaga in “Love Game” is Clearly Big on Campari », sur trendhunter.com, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]