Sponge cake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sponge cake
image illustrative de l’article Sponge cake
Sponge cake.

Autre nom Victoria Sponge Cake
Victoria Sandwich
Lieu d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Place dans le service dessert
thé
Mets similaires génoise

Le sponge cake (littéralement en français gâteau éponge) est un gâteau anglais fait de génoise, très aéré, d'où son nom de gâteau « éponge ».

Il est également connu sous le nom de Victoria Sponge Cake ou Victoria Sandwich, c'est-à-dire le « gâteau de la reine Victoria ».

Origines[modifier | modifier le code]

Les origines du sponge cake sont variées. Pendant la Renaissance, les cuisiniers italiens étaient renommés pour leurs compétences en pâtisserie. Ils ont été engagés en France et en Angleterre et ont apporté avec eux leurs recettes de biscuits, les ancêtres du sponge cake.

La première recette de sponge cake a été rédigée par un poète anglais nommé Gervase Markham en 1615, dans son livre The English Huswife, Containing the Inward and Outward Virtues Which Ought to Be in a Complete Woman. Ces gâteaux étaient néanmoins plus croquants, comme les cookies actuels[1].

Le biscuit de Savoie est un autre ancêtre possible du sponge cake. Il s'agit d'un gâteau à pâte très légère, normalement cuit dans un moule à kouglof. Son origine remonte au XIVe siècle, quand en 1358 à Chambery, le comte Amadeus VI de Savoie a demandé à son pâtissier de créer un gâteau aussi léger qu'une plume[2].

Préparation[modifier | modifier le code]

Un sponge cake cuit.

Les ingrédients classique du gâteau « éponge »[3],[4] sont les œufs, le sucre glace, la margarine ou le beurre doux, la farine de blé et le cacao en poudre. La texture de la pâte s'obtient grâce au mixage du beurre et du sucre en début de préparation. La cuisson dure 20 minutes, puis on laisse le biscuit refroidir.

Origine du Victoria Sponge Cake[modifier | modifier le code]

Le nom du gâteau fait référence à la reine Victoria, le sponge cake étant servi à la cour pendant le célèbre thé de l'après-midi (high tea). Anna, la duchesse de Bedford[5], une des favorites de la reine Victoria, est à l'origine de cette idée. Elle trouvait que les après-midi étaient longues et que la faim se faisait ressentir. Le Victoria Sponge Cake a été inventé pour accompagner le thé, ce qui était novateur à l'époque. La reine a tout de suite adoré l'idée, et les petits gâteaux servis sont devenus ses préférés[6].

Recette du Victoria Sponge Cake[modifier | modifier le code]

Un véritable Victoria Sponge Cake consiste en une confiture de framboises et de la crème à la vanille, insérées entre deux couches de génoise. La recette du gâteau est la même que celle d'un sponge cake classique ; ici, il faut juste réaliser une crème au beurre vanillée[7].

Pour ceci, il faut : du beurre, du sucre glace et de l'essence de vanille. Battre le beurre jusqu'à obtention d'une consistance crémeuse. Ajouter le sucre glace petit à petit, continuer à battre pendant l'ajout. Incorporer ensuite l'essence de vanille.

Pour assembler les génoises : la méthode habituelle consiste à étaler de la confiture sur le biscuit du bas et de la crème au beurre sur celui du haut. Il suffit ensuite d'appuyer légèrement sur les deux moitiés pour les assembler.

Notes et références[modifier | modifier le code]