Arancini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un plat d'arancini.

Les arancini (en sicilien arancini ou arancine) sont des spécialités culinaires de Sicile, région autonome de l'Italie.

Ils se présentent généralement sous la forme d'une boule de riz panée et frite de 8 à 10 centimètres de diamètre, farcie de ragù (viande bovine cuite à l'étouffée avec de la sauce tomate) et de petits pois. Traditionnellement, les arancini sont confectionnés avec le riz restant d'un risotto de la veille.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient de leur couleur et de leur forme, rappelant celles d'une orange (arancia signifiant orange en italien et arancini littéralement petites oranges en sicilien). Le mot arancini est masculin pluriel. Son singulier, peu utilisé, est arancino (arancinu à Messine, Catane et aux alentours). Dans la région de Palerme, le terme arancine est utilisé, pluriel du féminin arancina[1].

Typologie[modifier | modifier le code]

Les arancini con carne (ragù et petits pois), de forme pyramidale ou sphérique, sont les plus courants. Il existe cependant des variantes, de forme conique, tels les arancini al burro, farcis de mozzarella, de jambon cuit et occasionnellement de sauce béchamel, ou, sur la côte orientale de la Sicile, les arancini con spinaci, farcis d'épinards et de mozzarella.

Dans la province de Catane, des lieux dédiés aux arancini sont apparus, dans lesquels ce plat est proposé dans de nombreuses variations : végétarien, avec de la viande, du poisson ou même en temps que pâtisseries.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Le commissaire Salvo Montalbano, héros sicilien des romans d'Andrea Camilleri, est connu pour apprécier particulièrement les arancini.

Notes et références[modifier | modifier le code]