Tramezzino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tramezzini dans un café de Rome.

Un tramezzino (diminutif de tramezzo, littéralement : « petit entre demi » en italien) est un en-cas italien composé de deux tranches de pain de mie triangulaires, renfermant une garniture de viande, fromage, champignons cuits, crudités, fruits de mer ou du poisson.

Appellation[modifier | modifier le code]

C’est l’écrivain Gabriele D’Annunzio qui a imposé le terme, pour remplacer le terme anglais de sandwich.

Origine[modifier | modifier le code]

Venise et Turin se disputent la paternité des tramezzini, mais son invention remonte au Caffè Mulassano[1], situé sur la place Castello, à Turin, qui a inventé, en 1925, cette version italienne inspirée de son parent anglais[2]. Aujourd’hui, ce café offre plus de quarante combinaisons de tramezzini à ses clients.

Cependant, depuis les années 1950, les meilleurs tramezzini viennent de Mestre, une localité de la commune de Venise. Il existe une confrérie des fabricants de tramezzini, qui a déposé en bonne et due forme, les règles de fabrication et les conditions nécessaires pour être autorisé à baptiser un sandwich du nom de tramezzini.

Description[modifier | modifier le code]

Une assiette de tramezzini toastés.

Le tramezzino est le sandwich typique de la restauration rapide italienne, léger, ne salissant pas les mains, et susceptible de plaire à chacun par ses différentes variations de garniture. Il fait partie de la pause café ou apéritif que les Italiens ont l’habitude de consommer debout, au comptoir, ou à l’extérieur des bars. Comportant tous de la mayonnaise comme base, ils sont réalisés uniquement avec des tranches de pain de mie sans croûte, toujours taillées en triangle, même si on trouve parfois des tramezzini auxquels on a donné la forme de rouleaux à l’intérieur duquel la farce est placée.

Culture[modifier | modifier le code]

Un marchand de tramezzini à Vienne, en Autriche.

Aujourd’hui, plus qu’un aliment, le tramezzino (noter que le mot est le plus souvent employé au pluriel, tramezzini) est, comme le bagel peut l’être à New York, un symbole de l’art de vivre italien. La consommation des tramezzini s’est exportée un peu partout en Autriche, en Suisse et en Allemagne. Depuis 2005, il existe un site, magazine virtuel des Fous de Venise, qui a pris le tramezzino comme symbole de la vie et de la civilisation vénitienne.

Usage[modifier | modifier le code]

Vendus en Italie comme casse-croûte dans les bars et les relais routiers, les tramezzini servent parfois d’antipasti dans les restaurants. Généralement confectionnés à l’avance, et servis froids, certaines variétés peuvent être grillées avant d’être servies, si on le désire.

Variétés[modifier | modifier le code]

À l’origine, il n’existait qu’une dizaine de variétés de tramezzini et on ne trouvait que les désormais classiques :

  • Peperoni e acciuga (poivrons-anchois)
  • Prosciutto e funghi (jambon-champignons)
  • Prosciutto e insalata russa (jambon-macédoine)
  • Tonno (thon)
  • Tonno e uova (thon-œuf)
  • Uova e prosciutto (œuf-jambon)

Près de quarante ans après l’apparition de ce délice de la restauration vénitienne, on trouve une foule presque illimitée de nouvelles variétés de tramezzini dans les bars de Venise et de Mestre, dont voici une liste assez exhaustive :

  • Aragosta (langouste)
  • Asparagi e uova (asperges-œufs)
  • Baccalà mantecato (brandade de morue)
  • Boscaiola (pancetta-champignons)
  • Bresaola, rucola e grana (bresaola-roquette-maïs)
  • Cico Cico (hachis de cheval fumé et séché)
  • Ecologico (laitue-œuf-tomate)
  • Gamberetti e lattuga (crevettes-laitue)
  • Granchio (crabe)
  • Messicano (poivrons-légumes grillés-saucisson piquant)
  • Pizzaiola (tomates-mozarella-laitue)
  • Pomodoro, mozzarella origano (tomate-mozarella-origan)
  • Porchetta (porc farci)
  • Prosciutto e carciofi (jambon-artichauts)
  • Prosciutto e melanzane (jambon-aubergines)
  • Prosciutto e mozzarella (jambon-mozarella)
  • Rustico (saucisson-légumes marinés)
  • Salmone e uova (saumon-œufs)
  • Salsa indiana piccante (sauce piquante)
  • Speck e Brie (speck-brie)
  • Spinaci e gorgonzola (épinards-gorgonzola)
  • Tonno e cipolline (thon-petits oignons)
  • Tonno e olive (thon-olives)
  • Tonno e pomodoro (thon-tomate)
  • Uova e acciuga (œufs-anchois)
  • Zingara (œufs-légumes marinés)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Francesco Soletti et Ettore Toscani, L’Italia del caffè, Milan, Touring Editore, 2004, 214 p. (ISBN 9788836530519) (OCLC 57184119), p. 57-59.
  2. (it) (it) La Stampa, « Il tramezzino è nato da Mulassano », .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :