Denominazione di origine controllata e garantita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Du Barbaresco avec une inscription DOCG.

La denominazione di origine controllata e garantita, en abrégé DOCG (en français : dénomination d'origine contrôlée et garantie) est une appellation qui certifie l'origine et la qualité d'un vin de qualité supérieure entrant dans la catégorie des DOP en Italie (catégorie européenne désignée par AOP en français). DOC et DOCG regroupées correspondent aux AOC françaises. Le terme « origine » fait référence à un nom géographique d'une production viticole particulière. Ce label est utilisé pour qualifier un produit de qualité et de renom, ayant des caractéristiques associées à l'environnement naturel et anthropique. En droit de l'Union européenne, la dénomination Denominazione di origine controllata e garantita est une mention traditionnelle.

Parmi ces vins, trois sont en général reconnus pour leurs grandes qualités de vieillissement, l'Amarone della Valpolicella, le Barolo, et le Brunello di Montalcino.

Qualités requises[modifier | modifier le code]

La catégorie des vins labellés DOCG comprend les vins produits dans des zones géographiques déterminées par un cahier de charge de production, approuvé par un décret ministériel. Les DOCG sont réservés à des vins déjà reconnus comme DOC depuis au moins cinq ans. Ils doivent avoir des qualités intrinsèques particulières par rapport à la moyenne des vins analogues, qu'ils soient dus à des facteurs traditionnels naturels, humains ou historiques. Ils doivent aussi avoir une renommée et une valeur commerciale au niveau national et international.

Ces vins, avant d'être mis dans le commerce, doivent subir en phase de production une première analyse physico-chimique et un examen organoleptique qui certifient le respect du cahier des charges; l'examen organoleptique doit être répété jusqu'à la phase de la mise en bouteille. Enfin une commission spécialisée doit effectuer une analyse sensorielle. Si le vin ne respecte pas ces différents tests, il ne peut être mis dans le commerce sous le label DOCG.

Par région[modifier | modifier le code]

Le nombre de DOCG est passé en trois ans de 31 à 73 (les deux dernières à avoir accédé à cette mention étant Val di Cornia et Suvereto, en Toscane). La liste ci-dessous ne tient pas compte des DOCG acceptées depuis 2010[1].

Abruzzes[modifier | modifier le code]

Basilicate[modifier | modifier le code]

  • Aglianico del Vulture Superiore DOCG (rouge) produit dans la province de Potenza.

Campanie[modifier | modifier le code]

Émilie-Romagne[modifier | modifier le code]

Frioul-Vénétie Julienne[modifier | modifier le code]

  • Ramandolo (blanc) produit dans la province d'Udine, et plus précisément dans la commune de Faedis

Latium[modifier | modifier le code]

  • Cesanese del Piglio (rouge, existe en version normale, superiore et riserva) produit dans la province de Frosinone
  • Frascati Superiore (blanc) produit dans la région de Rome, dans les communes des Castelli Romani
  • Cannellino di Frascati (blanc) produit dans la région de Rome, dans les communes des Castelli Romani

Lombardie[modifier | modifier le code]

  • Franciacorta (existe en version blanc spumante, rosé spumante et satèn spumante) produit dans la province de Brescia.
  • Sforzato di Valtellina ou Sfursat di Valtellina (rouge) produit dans la province de Sondrio.
  • Valtellina superiore (rouge, existe en version normale et riserva) avec une éventuelle indication de la zone Inferno, Grumello, Maroggia, Sassella et Valgella, produit dans la province de Sondrio, ou de la zone Stagaflassi avec une mise en bouteille en Suisse.

Marches[modifier | modifier le code]

Ombrie[modifier | modifier le code]

Piémont[modifier | modifier le code]

Sardaigne[modifier | modifier le code]

  • Vermentino di Gallura (blanc, existe en version normale et superiore) produit dans les provinces de Nuoro et de Sassari.

Sicile[modifier | modifier le code]

  • Cerasuolo di Vittoria au sud de l'île.

Toscane[modifier | modifier le code]

  • Brunello di Montalcino (rouge, existe en version normale et riserva) produit dans la province de Sienne.
  • Carmignano (rouge, existe en version normale et riserva) produit dans les provinces de Florence et de Prato.
  • Chianti (rouge, existe en version normale, riserva et superiore) produit dans les provinces d'Arezzo, de Florence, de Pise, de Pistoia, de Prato et de Sienne ; avec l'éventuelle appellation des zones suivantes :
    • Colli Aretini en version normale, riserva et superiore produit dans la province d'Arezzo.
    • Colli Senesi en version normale, riserva et superiore produit dans la province de Sienne.
    • Colli Fiorentini en version normale, riserva et superiore produit dans la province de Florence.
    • Colline Pisane en version normale, riserva et superiore produit dans la province de Pise.
    • Montalbano en version normale, riserva et superiore produit dans les provinces de Florence, de Pistoia et de Prato.
    • Montespertoli en version normale, riserva et superiore produit dans la province de Pise.
    • Rufina en version normale, riserva et superiore produit dans la province de Florence.
  • Chianti Classico (rouge, existe en version normale et riserva) produit dans les provinces de Florence et de Sienne.
  • Vernaccia di San Gimignano (blanc, existe en version normale et riserva) produit dans la province de Sienne.
  • Vino Nobile di Montepulciano (rouge, existe en version normale et riserva) produit dans la province de Sienne.

Vallée d'Aoste[modifier | modifier le code]

Vénétie[modifier | modifier le code]

  • Amarone della Valpolicella produit dans la province de Vérone.
  • Bardolino superiore (rouge) produit dans la province de Vérone.
  • Recioto di Soave (blanc, existe en version normale, classico et spumante) produit dans la province de Vérone.
  • Soave Superiore (blanc, existe en version normale, classico et riserva) produit dans la province de Vérone.
  • SommacaL - Prosecco Superiore produit dans la province de Trévise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Elenco vini D.O.C.G. », sur politicheagricole.it

Voir aussi[modifier | modifier le code]