Arnoldo Mondadori Editore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arnoldo Mondadori Editore S.p.A.
logo de Arnoldo Mondadori Editore

Création 1907
Fondateurs Arnoldo Mondadori
Forme juridique S.p.A.
Action Bourse d'Italie (MNDI)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Milan
Drapeau d'Italie Italie
Direction Marina Berlusconi
Actionnaires 50,24 % par Fininvest
Activité Édition de revues et périodiques, Maison d'édition
Produits magazine, livres
Filiales Mondadori France, Edizioni Piemme, Attica Publications
Site web mondadori.it

Chiffre d’affaires 1 177 millions d'euros (2014)
Résultat net 42,5 millions d'euros (2014)

Arnoldo Mondadori Editore (ou simplement Mondadori) est un groupe de presse italien, le plus important du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1907 par Arnoldo Mondadori à Ostiglia, il commença son activité en publiant le journal Luce !.

Arnoldo Mondadori Editore, qui rencontre un rapide succès, propose[Quand ?] « d'une part, les grands classiques de la littérature, et, d'autre part, de nombreuses publications populaires. Les romans policiers (Gialli Mondadori), bien que destinés à une large diffusion, ne sont jamais dénués de qualité littéraire, conformément aux exigences de l'éditeur »[2].

En 1932, il publie sous licence de Walt Disney les histoires de Mickey Mouse, d'abord des traductions, puis des histoires produites spécialement en Italie, dans un magazine appelé Topolino (Mickey en italien).

Le groupe Mondadori est aujourd'hui détenu à 50,24 % par Fininvest, une holding de Silvio Berlusconi et présidé par Marina Berlusconi, la fille de Silvio Berlusconi.

En 2004, Mondadori a réalisé un chiffres d'affaires de 1,65 milliard d'euros, dont 862,6 millions pour la presse magazine (source éditeur). En Italie, le groupe édite les magazines Panorama, TV Sorrisi e Canzoni, Economy, Donna Moderna, Chi, Flair, Cosmopolitan (en Italie)... Il détient 70 % de l'éditeur de livres pour enfants Edizioni Piemme (28 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2003, source Mondadori). Mondadori détient 40 % du groupe de presse magazine grec Attica Publications (77 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2003, source Mondadori).

En 2006, le groupe rachète Emap France, la filiale en France du groupe de presse britannique Emap plc. pour un montant de 545 millions d'euros, la filiale est depuis renommée Mondadori France.

La maison mère, Fininvest, détient également 38 % du groupe audiovisuel italien Mediaset qui possède les chaînes de télévision Canale 5, Rete 4, Italia 1. Celui-ci a réalisé 3,44 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2004.

En octobre 2015, Mondadori acquiert les activités d'éditions de livres de RCS MediaGroup pour 127 millions d'euros. Les deux éditeurs sont au moment du rachat respectivement le premier et le second éditeur d'Italie avec une part de marché de 27 % et 11,7 %[3].

Placé en situation de monopole, Mondadori doit alors céder les éditions Bompiani à Giunti.

Mondadori en Italie[modifier | modifier le code]

Mondadori Libri[modifier | modifier le code]

La branche livre comprend des maisons d'éditions parmi lesquelles :

  • Attica Publications (42 %)
  • Cemit Interactive Media (100 %)
  • Edizioni Piemme (100 %)
  • Giulio Einaudi Editore (100 %)
  • Kiver (75,22 %)
  • Le Monnier
  • Mediamond (50 %)
  • Rizzoli Libri (100 %)
  • Sperling & Kupfer Editori (100 %) via Frassinelli

Principales collections (livres)[modifier | modifier le code]

D'autre part, diverses collections paraissent sous la marque Mondadori :

Principaux périodiques édités en Italie[modifier | modifier le code]

  • Auto oggi
  • Casaviva
  • Chi
  • Ciak
  • Confidenze
  • Cosmopolitan
  • Creare
  • Cucina Moderna
  • Donna Moderna
  • Epoca
  • Focus
  • Grazia
  • Guida TV
  • Panorama
  • PC Professionale
  • Sale & Pepe
  • Starbene
  • Telepiù
  • TV Sorrisi e Canzoni
  • Urania (revue de science-fiction).

Anciens titres[modifier | modifier le code]

Mondadori en France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mondadori France.

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]