Pampepato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pampepato
Image illustrative de l’article Pampepato
Panpepato.

Autre(s) nom(s) Panpepato, pan pepato, pampapato
Lieu d’origine Toscane, Drapeau de l'Italie Italie
Ingrédients Miel, chocolat, fruits secs, confits, farine, épices[1].
Classification PAT

Le pampepato, panpepato[2] ou pampapato[3], est un gâteau (ou pépite) italien de forme ronde. Les ingrédients varient en fonction de la zone de production et comprennent généralement des amandes, des noisettes, des pignons, du poivre, de la cannelle, de la noix de muscade, des oranges et des cédrats confits, des raisins secs, le tout mélangé avec ou sans cacao, chocolat, café, liqueur, miel, farine et moût de raisin cuit. Le gâteau est ensuite cuit au four (de préférence dans un four à bois). Il est généralement consommé comme dessert de Noël[4]. Il s'agit encore essentiellement d'un produit artisanal, et dans certaines régions, il est encore fabriqué à domicile, avec la coutume traditionnelle d'échanger le gâteau avec un brin de gui.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le panpepato de Sienne remonte à la période médiévale. Dans les années 1800, en l'honneur de la reine Marguerite de Savoie, un nouveau type de panforte, ou pampepato, a été fabriqué, recouvert de sucre glace, qui a reçu le nom de Panforte Margherita[5].

L'origine du pampepato de Ferrare remonte à la tradition des pani arricchiti (pains riches) à l'époque de Noël[6]. La recette trouve probablement son origine dans les couvents cloîtrés de Ferrare, vers le XVe siècle, lorsque l'État pontifical avait une forte influence sur le territoire. Selon certaines sources[7].

Reconnaissances[modifier | modifier le code]

Le pampepato a été reconnu comme un produit traditionnel par les régions d'Ombrie, de Toscane et d'Émilie-Romagne et inscrit sur la liste spéciale du ministère des Politiques agricoles, alimentaires et forestières.

Le Panpapato de Ferrare obtient l'IGP en 2015. Le Pampepato di Terni obtient l'IGP de l'Union européenne le 23 octobre 2020[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Recipetta - PAN PEPATO », sur lacucinaitaliana.it (consulté le )
  2. (it) Panpepato, Instituto dell'Enciclopedia italiana Treccani (lire en ligne)
  3. (it) « Pampepato ferrarese, la ricetta originale tipica del Natale di Ferrara », sur Blog di Pattyeisuoipiatti (consulté le )
  4. (it) « Panforte e panforte Margherita », sur cibo360.it (consulté le )
  5. (it) « Il Panforte », sur valdelsa.net, (consulté le )
  6. (it) « Panpepato o Pampapato », sur prolocoferrara.it (consulté le )
  7. (it) admin, « Pampepato o pampapato di Ferrara », sur Ferrara Terra e Acqua (consulté le )
  8. (it) « Natale 2020, un pampepato IGP a tutti gli Europe Direct d’Italia » (consulté le )