Radio FG

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Radio FG
Description de l'image FG 2019.png.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de Monaco Monaco
Drapeau de la Belgique Belgique
Siège social 51, rue de Rivoli, 1er arrondissement de Paris.
Propriétaire FG Concept
Slogan < Radio FG, Feel Good ,FG la DJ Radio >
Langue Français
Statut Radio privée de Catégorie D (en France)
Site web radiofg.com
Différents noms Fréquence Gaie (1981-1987)
Future Génération (1987-1990)
Plus d'antenne (1990-1991)
Radio FG (depuis 1991)
FG DJ Radio (2001-2013[1])
FG. (depuis 2013[1])
Historique
Création 1981
Dates clés 1981 : statut associatif
1990 : dépôt de bilan
1991 : Henri Maurel président
2001 : statut catégorie D
2001 : Antoine Baduel PDG
2009 : développement à l'étranger
2012 : fréquences FM à Bruxelles puis RNT à Berlin
Sanction 2017 : mise en demeure par le CSA car trop peu de chansons françaises
Diffusion hertzienne
AM  Non
FM  Oui
RDS  Oui __FG.___
DAB+  Oui
Satellite  Oui
Diffusion câble et Internet
Câble  Oui
ADSL  Oui
Streaming  Oui
Podcasting  Oui

Radio FG est une station de radio musicale française diffusant principalement house et techno.

Historique[modifier | modifier le code]

Il s'agit au début, de la seule radio FM homosexuelle du monde à émettre en continu[2].

En 1981, l'association Fréquence Gaie est créée en vue de l'exploitation d'une fréquence FM à Paris. L'association a pour projet de mettre en place une radio dénommée Fréquence Gaie. Fréquence Gaie émet dès le jeudi 10 septembre sur 90 MHz depuis un studio situé sur les hauts de Belleville. Elle n'a pourtant pas obtenu un véritable feu vert de l'autorité régulatrice de l'audiovisuel de l'époque : la Haute Autorité. Une manifestation est organisée afin de soutenir l'association Fréquence Gaie et obtenir l'autorisation d'émettre, cette manifestation était à l'initiative de Jonathan B, célèbre nez dans le secteur de la parfumerie.

Le [3], Fréquence Gaie présidé par Geneviève Pastre, finit par obtenir une autorisation de diffusion sur la bande FM parisienne sur 96,9 MHz ou 96,5 FM. La radio propose alors un programme destiné à la communauté homosexuelle, mélangeant musique, informations diverses. L'émission de petites annonces de rencontres animée par Jean-Luc Hennig, ancien rédacteur en chef du supplément de Libération, Sandwich. Plusieurs personnalités comme Alex Taylor, Philippe Guérin, Lorrain de Saint Affrique et Jean-Luc Roméro sont animateurs ou journalistes aux débuts de Fréquence Gaie. Un tournant a lieu en 1983 avec la commission Galabert[4]. La fréquence 97,2 MHz FM occupée par la radio débridée et libertaire Carbone 14 et dont le matériel venait d'être saisi par le gouvernement est immédiatement réattribuée par ce dernier le [5]. Fréquence Gaie obtient alors cette fréquence 97.2[6].

En 1987 le CNCL, chargé de la régulation du paysage audiovisuel français, ne renouvelle qu'une demi-fréquence pour l'association Fréquence Gaie. La fréquence 97,2 est partagée entre FG et une autre radio. Parallèlement, l'exploitation de la radio est déléguée à une société commerciale, SARL 97.2, contrôlée par le magazine Gai Pied Hebdo, l'association titulaire de la demi-fréquence étant minoritaire. La radio change de nom pour devenir "Future Génération" et déménage dans les locaux du magazine. Le format évolue vers un format généraliste local.


En , Radio FG est mise en demeure par le CSA du fait du non-respect, entre et , des taux de diffusion de chanson d'expression française[7].

Le , Radio FG est partenaire de la soirée anniversaire sur les 30 ans de la défunte radio Maxximum, au Rex Club à Paris organisée par Joachim Garraud avec Fabrice Revault, Hervé "Cocto" Laubeuf, Pat Angeli et Éric Madelon en la mémoire de Fred Rister[8], dont les profits sont versés à l’association A.R.Tu.R (Association pour la Recherche sur les Tumeurs et les cancers du Rein).

À la fin de cette même année, la marque Maxximum est rachetée par le groupe Radio FG[9].

Identité de la station[modifier | modifier le code]

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Slogans[modifier | modifier le code]

  • 1981-1987 : Fréquence Gaie
  • 1987-2001 : Future Génération
  • 2001-2012 : FG DJ Radio
  • 2012-2017 : Fuckin' Good Music
  • 2017 a 2022 : Feel Good
  • Depuis fin Aout 2022 FG DJ Radio

Voix Off[modifier | modifier le code]

Équipes[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

En modulation de fréquence (FM)[modifier | modifier le code]

Au début de l'histoire de radio FG, sa première fréquence est à Paris.

En 2003, la radio obtient ses premières fréquences en province à la suite de son passage en catégorie D en 2001 : Reims, Épernay et Poitiers.

En 2005, FG obtient une cinquième fréquence, à Amiens.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) accorde deux nouvelles fréquences à FG ce qui permet d'avoir un réseau de sept fréquences à la fin de l'année 2006 : Aix-en-Provence et Rennes.

FG démarre ses émissions à la mi- en Auvergne, avec une fréquence pour Clermont-Ferrand, Riom et Vichy. Le CSA attribue également trois autres fréquences à Radio FG : Compiègne, Melun et Besançon.

Le , le CSA décide d'attribuer à FG une douzième fréquence dans la seconde plus grande ville française, Marseille. C'est la première métropole en province à bénéficier d'une fréquence de FG en FM.

Le , nouvelle fréquence pour cette radio à Orléans (Loiret).

En , Radio FG obtient une nouvelle fréquence, celle de Monaco. Il s'agit de la première fréquence de la radio sur un territoire autre que celui de la France. En , Radio FG obtient une nouvelle fréquence à Perpignan. En , Radio FG ouvre une fréquence FM à Anvers, en Belgique, ce qui constitue son premier programme diffusé en langue non francophone.

Le , FG DJ Radio commence à diffuser son programme sur la ville de Caen[10]. Le , FG DJ Radio commence à diffuser son programme sur la ville de Dijon[10] puis le à Strasbourg, la 2ème métropole de province après Marseille en 2007 à bénéficier d'une fréquence de Radio FG en FM. Le , le programme FG DJ Radio est diffusé sur la ville d'Annecy. La fin d'année est marquée par l'ouverture de 2 nouvelles fréquences : Bastia et Courchevel.

Fin , FG commence sa diffusion FM dans la ville de Tarbes. En 2012 encore, le CSA offre 2 nouvelles fréquences : sur le territoire corse, à Corte et à Nérac (sous-préfecture de Lot-et-Garonne peuplée par 7 000 habitants).[réf. souhaitée] Enfin, la radio ouvre une fréquence à Bruxelles.

Le , Radio FG s'implante sur l'Île de La Réunion en disposant de cinq fréquences qui diffusent un programme différent de celui de la métropole française[11]. Radio FG obtient aussi trois nouvelles fréquences en France durant l'année 2017 : à Chamonix-Mont-Blanc, Meaux[12] et Lorient[13] en plus des cinq obtenues pour La Réunion.

En 2019, FG perd sa fréquence de Lorient à la suite d'une plainte de Radio Bonheur de ne pas avoir été sélectionnée sur Lorient au profit d'un non-équilibrage des catégories et formats disponibles sur la bande FM lorientaise [14],[15] mais en gagne une autre sur Limoges[16].

RNT Radio Numérique[modifier | modifier le code]

En 2012, le CSA a autorisé la diffusion d'un nouveau programme radio, en RNT, FG Chic, sur la zone de Paris[réf. souhaitée]

Le , à dix-sept heures, lancement de FG Berlin en RNT[17].

Radio FG est diffusée en RNT depuis le sur les zones de Nice et Marseille[réf. souhaitée].

Le , après les villes de Marseille, Nice et Lille, déjà acquises à la norme DAB+, Radio FG poursuit son développement sur les agglomérations de Béthune, Lens, Arras et Douai, en projetant aussi d'utiliser prochainement cette technologie pour les secteurs de Lyon, Strasbourg-Colmar-Mulhouse, Nantes, Rouen et Le Havre[18]. C'est en que la station propose ses programmes sur Lyon et en Alsace en DAB+[19].

Ville/Commune Département Région Aire urbaine (2015) v Note
Arras Pas-de-Calais Hauts-de-France 130 000 habitants Depuis
Béthune Pas-de-Calais Hauts-de-France 370 326 habitants Depuis
Colmar Haut-Rhin Grand-Est 130 000 habitants Depuis [19]
Douai Nord Hauts-de-France 539 715 habitants Depuis
Le Havre Seine-Maritime Normandie 290 684 habitants Depuis octobre 2019
Lens Pas-de-Calais Hauts-de-France 539 715 habitants Depuis
Lille Nord Hauts-de-France 1 184 708 habitants Depuis [18]
Lyon Rhône Auvergne-Rhône-Alpes 2 291 763 habitants Depuis [19]
Marseille Bouches-du-Rhône Provence-Alpes-Côte d'Azur 1 752 398 habitants Depuis
Mulhouse Haut-Rhin Grand-Est 285 449 habitants Depuis [19]
Nantes Loire-Atlantique Pays de la Loire 949 326 habitants Depuis
Nice Alpes-Maritimes Provence-Alpes-Côte d'Azur 1 005 891 habitants Depuis
Paris Paris Île-de-France 12 532 901 habitants Depuis juin 2014 (FG Chic)

Depuis avril 2021 (FG.)

Rouen Seine-Maritime Normandie 663 743 habitants Depuis octobre 2019
Strasbourg Bas-Rhin Grand-Est 780 515 habitants Depuis [19]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nom alternatif, utilisé dans le logo (et dans le RDS de la radio pour "FG.").
  2. Ariane Chemin, « « Infliger des peines aux homosexuels, c’était ré-vol-tant » : en 1982, le plaidoyer de Robert Badinter pour la cause gay », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  3. Thomas Dupuy, Les années Gai Pied : 1979-1992 : tant et si peu, l'homosexualité il y a 30 ans, Des Ailes sur un tracteur, (ISBN 979-10-90286-17-7, OCLC 910871758, lire en ligne), p. 71, 242-243
  4. https://freedom.fr/category/annee-1983/page/2/
  5. https://www.liberation.fr/ecrans/2011/11/16/carbone-la-radio-qui-vous-enculte_954769/
  6. https://podcasts-francais.fr/podcast/show-supernana/22-aout-1983-carbone14-est-sur-fg
  7. « Quotas : 8 radios mises en demeure », sur www.lalettre.pro, (consulté le )
  8. « Back in the nineties », sur selectionsorties.net/ (consulté le )
  9. « Le groupe FG a relancé ce samedi 23 mai la radio Maxximum », sur traxmag.com (consulté le )
  10. a et b Fréquence libérée par Parenthèse Radio en 2010.
  11. « Radio FG : 5 fréquences à La Réunion », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).
  12. Fréquence libérée par Vallée FM en 2015.
  13. Autorisée de 2017 à 2019
  14. « France, Cour administrative d'appel de Paris, 8ème chambre, 10 juillet 2018, 17PA02113 », sur juricaf.org, (consulté le ).
  15. « Appel à candidatures radio du 23 novembre 2015 dans le ressort du CTA de Rennes : les candidats sélectionnés (zone de Lorient) », sur www.csa.fr, (consulté le )
  16. « Appel aux candidatures radio du 25 juillet 2018 dans le ressort du CTA de Clermont-Ferrand : les candidats sélectionnés », sur www.csa.fr, (consulté le ).
  17. http://www.radioactu.com/actualites-radio/143432/fg-dj-radio-la-station-a-debute-ses-emissions-en-rnt-a-berlin/
  18. a et b « Une nouvelle fréquence en DAB+ pour Radio FG », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).
  19. a b c d et e « FG : nouvelles fréquences à Lyon et en Alsace en DAB+ », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]