Jean-Yves Leloup (journaliste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leloup.
Page d'aide sur l'homonymie Pour le théologien, voir Jean-Yves Leloup.
Jean-Yves Leloup
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jean-Yves Leloup, né en 1968, est un journaliste, écrivain et animateur radio, spécialisé dans les musiques électroniques, la musique populaire, les arts numériques et les rapports son/image. Il mène parallèlement une carrière de musicien, de DJ, de designer et d'artiste sonore, notamment au sein du duo de musique électronique RadioMentale.

Carrière[modifier | modifier le code]

Journaliste sur Radio FG à partir de 1988, Jean-Yves Leloup y anime successivement les émissions « Cocktail », « Happy Hour », « RadioMentale », « Global Techno » et « Audio ». Il devient rédacteur en chef de la station de radio avant de céder sa place à Christophe Hubert. De 2005 à 2006, il assure des chroniques musicales sur Radio Nova.

Au cours des années 1990, parallèlement à sa carrière dans la radio, il est actif dans l’univers de l’art vidéo et de l'art contemporain, en participant aux collectifs A Bao A Qou et Bureau Des Vidéos, qui distribuent, publient et programment alors des vidéos d'artistes. À partir du début des années 2000, cet engagement dans la sphère de l'art se perpétue sous la forme d'une activité de commissaire d'exposition dans le cadre d'événements dédiés au son et à la musique, comme la série d'expositions Global Tekno (organisées successivement à l'American Center et au Passage de Retz à Paris, à la Galerie pour la vie du CAPC de Bordeaux ou au sein de La Beauté à Avignon), ainsi qu'avec les projets de dispositifs d'écoute sonore comme l'Audiolab (2001-2003) et L'Écouteur (2014-2015).

De 1997 à 1998, il est rédacteur en chef adjoint du magazine de musique électronique Coda.

Depuis le début des années 1990, ses articles ont été publiés dans des magazines et des revues comme Actuel, Libération, Self-Service, Crash, Le Magazine Littéraire, Jazzman, Tsugi, Trax, Remix, L’Affiche, Epok, Crash, Beaux-Arts, Le Journal des Arts, Charles ainsi que le webmagazine Culture Mobile (Penser la société du numérique).

En tant que professeur et chargé de cours, il enseigne à Paris la notion de « mise en scène sonore » et dirige un atelier de reportage radiophonique au sein de l’ISTS (Institut Supérieur des Techniques du Son) ainsi que la critique et le journalisme musical dans le cadre du master 2 de journalisme culturel à l’Université de la Sorbonne Nouvelle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]