Les Indés Radios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Indés Radios
Image illustrative de l'article Les Indés Radios

Devise : « La proximité est une force »

Création Novembre 1992
Langue Français
Membres Radios locales, régionales et thématiques multivilles
Dirigeant Jean-Eric Valli (Président)
Personnes clés Jean-Éric Valli
Géraldine Beguin (DGE)

Bureau et délégué au Bureau : Jean-Eric Valli, Bertrand de Villiers, Antoine Baduel, Francis Delafosse

Conseil d'Administration : Jean-Eric Valli (Pdt), Bertrand de Villiers, Daniel Perez, Hervé du Plessix, Antoine Baduel (Vice-Présidents), Anthony Eustache, Francis Delafosse, Jacques Hardoin, Jacques Iribarren, Agnain Martin et Yann Oger (Administrateurs).

Site web www.lesindesradios.fr

Les Indés Radios est un GIE composé (juillet 2016) de 132 radios locales, régionales ou thématiques, multivilles, en France, fondé en novembre 1992. Ses 2 500 salariés (dont 500 journalistes), font de ce GIE le premier employeur de la FM privée[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En , le Groupement « Les Indépendants » a été créé à l'initiative de Jean-Éric Valli, Président-fondateur de Groupe 1981 (anciennement dénommé Groupe Start puis Sud Radio Groupe) et d'Éric Hauville, fondateur du réseau disparu « Radio Vallée-de-Seine » (RVS).

Depuis le , TF1 Publicité est la nouvelle régie publicitaire du Groupement. Elle commercialise les espaces publicitaires nationaux, multivilles et franciliens du Groupement, les stations conservant la commercialisation de la publicité locale.

En , « Les Indépendants » sont rebaptisés « Les Indés Radios ».

En 2014, le Chiffre d'Affaires global (tous types de publicité confondu) généré par les stations des Indés Radios est de 165 millions d'euros HT, dont 85,3 millions d'euros de recettes publicitaires nationales, selon les communiqués de TF1 Publicité et des Indés Radios.

Le , on apprend que le Conseil d'administration des Indés Radios a été élargi à 12 membres, cela afin de renforcer la représentativité des radios au sein du conseil[2]. Benoît Leclerc, président du groupe La Manche libre (notamment constitué des radios Résonance et Tendance Ouest), a ainsi été élu lors d’un scrutin par correspondance initié le 20 juin 2017[2].

Liste des douze administrateurs du GIE[modifier | modifier le code]

Au , le Conseil d’Administration élu se compose de[2] :

  • Jean-Eric Valli, Président Groupe 1981 (Ado, Blackbox, Forum, Latina, Vibration, Voltage et Wit FM),
  • Daniel Perez, Président du Conseil de Surveillance de Radio Scoop,
  • Bertrand de Villiers, Président d'Alouette,
  • Antoine Baduel, Président de Radio FG,
  • Hervé du Plessix, Président du Groupe HPI (Chante France, Evasion et MBS),
  • Anthony Eustache, Président de Fréquence Plus,
  • Jacques Hardouin, Président de Contact FM, Gérant de Champagne FM et de Happy FM, trois stations liées au groupe La Voix du Nord,
  • Jacques Iribarren, Gérant de 100%,
  • Benoît Leclerc, Gérant de Tendance Ouest et Président de Résonance, deux stations liées au groupe La Manche Libre,
  • Christophe Mahé, Président d’Espace Group (Alpes 1, Durance FM, Générations, Jazz Radio, La Radio Plus, MFM Radio, ODS Radio, Radio Espace, RVA et Virage Radio),
  • Agnain Martin, Président de Radio Dreyeckland et Gérant de Cannes Radio, et
  • Yann Oger, Directeur de Hit West, d’Oceane FM et de Radio Cristal, trois stations liées à Ouest France.

Activité[modifier | modifier le code]

Avec ses 132 radios en novembre 2016, le Groupement Les Indés Radios peut se revendiquer la première audience de France.

En effet, avec 8 366 000 auditeurs quotidiens, l'ensemble des adhérents des Indés Radios recueille ensemble plus d'audience que n'importe quelle radio nationale sur la base de l’audience cumulée (15,6%) et de la part d’audience (10,9 %)[3],[4],[5]

Les principaux champs d'action du groupement sont la promotion et la défense des radios qui le composent, la formation et le conseil, et la commercialisation nationale et multivilles de l'espace publicitaire des stations.

Depuis octobre 2012, une application pour smartphone et ordinateurs intitulée « Les Indés Radios » est disponible sur diverses plateformes. Elle permet notamment de visualiser et d'écouter les titres musicaux en cours de diffusion l'ensemble des stations du groupement.

Au , le Groupement Les Indés Radios, fondé il y a 25 ans, est géré par 12 administrateurs et rassemble 132 radios indépendantes. Il a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 161.9 millions d’euros[2]. Chaque jour, les radios du Groupement touchent 8 661 000 auditeurs et couvrent 95% de la population française à travers 900 fréquences[2].

Émission politique[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, le Groupement a lancé une émission politique mensuelle intitulée « L'Invité des Indés Radios metronews LCI », qui se veut "au plus proche des territoires"[6]. La première invitée est Aurélie Filippetti, alors Ministre de la Culture et de la Communication. L'émission est diffusée sur lesindesradios.fr, l'appli Les Indés Radios, et sur des stations de radios du Groupement. Depuis juin 2013, l'émission est réalisée en partenariat avec Metronews et LCI.

Les journalistes : Hélène Risser, journaliste pour Les Indés Radios et également rédactrice en chef de Public Sénat, Christophe Joly, rédacteur en chef de metronews et Frédéric Delpech, chef du service politique de LCI.

Les invités :

Saison 1

Saison 2

Saison 3

Saison 4

Liste des radios adhérentes[modifier | modifier le code]

Situation au 2/09/2016[6],[7]
47 FM (47) 100 % Radio (81) Activ radio (42) Ado (75) Africa no 1 (75)
Alouette (85) Alpes 1 (38) Alpes 1 Rhône-Alpes (05) Aquitaine Radio Live (33) Bergerac 95 (24)
Beur FM (75) Black Box(33) Canal FM (59) Cannes Radio (06) Cerise FM (68)
Champagne FM (51) Chante France (75) Collines FM (79) Contact (59) Décibel (22)
Delta FM (59) DICI Radio (47) D!rect FM (57) Durance FM (04) Echo FM (59)
ECN (68) Est FM (67) Évasion FM (91) FC Radio l'essentiel (01) Flash FM (87)
Flor FM (68) Forum (45) France Maghreb 2 (75) Fréquence Grands Lacs (40) Fréquence Plus (39)
Fusion FM (03) Galaxie FM(59) Générations (75) Gold FM (33) Grand Sud FM (11)
Happy FM (51) Hit West (44) Horizon (62) Hot radio (38) Impact FM (69)
Inside Radio (64) Intensité (28) Jaime Radio (56) Jazz Radio (cat. B) (20)[8] Jazz Radio (cat. D) (69)
Jordanne FM[Note 1] (15) K6FM (21) Kiss FM (06) Kit FM (55) La Radio Plus (74)
Latina (75) Littoral FM (66) Lor'FM (54) Lyon 1re (69) Magnum la radio (88)
Maritima Radio (13) Metropolys (59) Mistral FM (83) Mixx radio (16) Mona FM (59)
Montagne FM (73) MTI (26) N'Radio (02) Nice Radio (06) Océane FM (56)
ODS Radio (74) Oxygène radio (06) Oxygène radio (49) OÜI FM (75) Plein Air (25)
Plein Cœur (70) Radio 6 (62) Radio 8 (08) Radio Alfa (94) Radio Bonheur (22)
Radio Camargue (30) Radio Caroline (35) Radio Cristal (27) Radio Dreyeckland (68) Radio Émotion (06)
Radio Espace (69) Radio Flash (34) FG DJ Radio (75) Radio Isa (38) Radio Jérico (57)
Radio Latitude (10) Radio Liberté (67) Radio Mélodie (57) Radio Ménergy (81) Radio Mont-Blanc (74)
Radio Numéro 1 (58) Radio One (34) Radio Orient (92) Radio Rézo (91) Radio Scoop (69)
Radio Star (25) Radio Star (13) Radio Studio 1 (57) Radio VFM (14) RadiOcéan (29)
RCA (44) Radio RCN (54) RDL Radio (62) Résonance (76) RMB (03)
RMN FM (56) RTS FM (34) RV1 (57) RVA (63) RVM (08)
Sea FM (50) Sud Radio (31) Sun FM (69) Sweet FM (72) Tendance Ouest (50)
TFM (26) Tonic FM (71) Tonic radio (69) Top Music (67) Totem (12)
Toulouse FM (31) Tropiques FM (75) Urban Hit (77) Vibration(45) Virage radio (69)
Voltage (75) Wit FM (33) . . .

*Note: Chiffres entre parenthèses = département d'implantation

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'article "Jordanne FM a été supprimé par Wikipedia, une demande de restauration a été faite sur la page suivante: Demande de restauration de la page Jordanne FM

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Présentation économique du GIE », sur lesindesradio.fr, .
  2. a, b, c, d et e « Un nouvel administrateur aux Indés Radios », sur www.lalettre.pro, (consulté le 10 juillet 2017).
  3. « France Inter au plus haut, Europe 1 et NRJ en recul - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne)
  4. « Médiamétrie, 126 000 Radio sept-oct 2016, Lu/Ve, 5h/24h, 13 ans+ (1) audience cumulée (2) Les Indés Radios 1ère audience de France : les 132 radios locales régionales et thématiques indépendantes des Indés Radios recueillent ensemble plus d’auditeurs que n’importe quelle radio nationale, sur la base de l’audience cumulée (8 366 000)comparée à chacune des radios nationales (Chérie FM, Europe 1, France Bleu, France Culture, France Info, France Inter, France Musique, Fun Radio, Mouv’, MFM Radio,Nostalgie, NRJ, Radio Classique, Radio Nova, RFM, Rire et Chansons, RMC, RTL, RTL2, Skyrock, Virgin Radio) Médiamétrie, Global Radio Janvier Mars 2016 (3) AC (720 000) & PDA (10,4%), total supports multimédias, Les Indés Radios et leurs 130 adhérentes N°1 sur la cible des 20 ans et +, Lu-Ve, 5h-24h, comparatif Les Indés Radios vs chacune des radios nationales. », sur www.mediametrie.fr (consulté le 18 novembre 2016)
  5. Brulhatour, « 205 000 auditeurs gagnés pour Les Indés Radios », La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio,‎ (lire en ligne)
  6. a et b Plaquette institutionnelle : http://www.lesindesradios.fr/uploads/LES_INDES_PLAQUETTE_AJ2015.pdf
  7. « LISTE DES INDES RADIOS », sur lesindesradios.fr,
  8. « Décision n° 2016-346 du 13 avril 2016 autorisant la SARL Jazz Développement à exploiter un service de radio de catégorie B par voie hertzienne terrestre en modulation de fréquence dénommé Jazz Radio », sur www.legifrance.gouv.fr, (consulté le 2 septembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]