Belgischer Rundfunk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BRF.

Belgischer Rundfunk (BRF)

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la Belgischer Rundfunk

Dates clés 18 février 1977 : Création de la BRF
1999 : Création de BRF TV
Personnages clés Hans Engels
Forme juridique Entreprise publique
Siège social BRF

Kehrweg 11
4700 Eupen, Belgique
Tel.: +32 (0)87/59.11.11

Fax: +32 (0)87/59.11.99
Activité Audiovisuel
Produits Chaînes de télévision et de radio
Effectif 65
Site web brf.be

La Belgischer Rundfunk ou BRF est une entreprise publique chargée du service public de la radio et de la télévision pour la Communauté germanophone de Belgique (Cantons de l’Est et Bruxelles).

Ses équivalents sont la RTBF pour la Communauté française de Belgique et la VRT pour la Communauté flamande de Belgique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 1er octobre 1945 débutent à Bruxelles les premières émissions de radio en langue allemande sur onde moyenne. En 1961, d’autres émissions sont réalisées en ondes courtes depuis Liège. Les services de radiodiffusion de langue allemande dépendent alors de la Radio-Télévision belge (R.T.B.).

Suite à la fédéralisation de la Belgique dans les années 1970 et à la création de trois communautés linguistiques dotées de compétences juridiques, la R.T.B. est transformée en 1977 en Radio-Télévision belge de la Communauté française (R.T.B.F.) par la Communauté française de Belgique. Le 18 février, la Communauté germanophone de Belgique fonde la Belgischer Rundfunk (BRF), centre de radiodiffusion belge de la communauté germanophone, dont le siège est à Eupen, pour assurer les services jusqu’ici dévolus à la R.T.B.

En 1983, les émissions de radio s’étendent à 14 heures de programme par jour et la BRF ouvre un studio régional à Saint-Vith.

En 1993, la BRF lance en commun avec la BBC un programme de radio à Bruxelles et installe en 1995 la maison de la radio à l’Eupener. Depuis octobre 1999, la BRF diffuse un magazine télévisé sur le réseau câblé de la communauté germanophone. Le 25 novembre 2001, elle a lancé sur la fréquence 95,2 MHz limitée strictement à la ville de Bruxelles un programme communautaire en partenariat avec l’entreprise publique allemande de radiodiffusion Deutschlandfunk (DLF).

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Directeur :

  • Toni Wimmer

Sièges[modifier | modifier le code]

Le premier siège de la BRF était le bureau régional de la RTB ouvert à Eupen en 1975. En 1995, un tout nouveau siège est officiellement inauguré au Kehrweg, toujours à Eupen. La structure ouverte de la maison de la radio offre de nouvelles possibilités de communication interne et externe.

Services[modifier | modifier le code]

La BRF opère deux chaînes de radio et une chaîne de télévision.

Radio[modifier | modifier le code]

  • BRF1 : chaîne à la coloration musicale pop-rock diffusant principalement de l’information, des magazines, des magazines musicaux (chansons, classique, jazz, etc.) et culturels ainsi que des émissions de divertissement. BRF1 émet aussi à Liège et Namur.
  • BRF2 : chaîne diffusant essentiellement de la musique populaire allemande et de la musique de divertissement. BRF2 émet aussi à Liège
  • BRF-DLF : en collaboration avec la chaîne de radio allemande Deutschlandfunk.
FM 95,20 MHz à Bruxelles
  • 100,5 Das hitradio : Radio musicale semi-privée diffusé depuis les studios de la BRF à Eupen sur la 100,5 à destination de l'Allemagne (Aachen)

Télévision[modifier | modifier le code]

  • BRF-TV : chaîne principalement consacrée à l’actualité régionale et diffusée exclusivement sur le réseau câblé de la Communauté germanophone.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]